Le mardi 30 juin 2009

DivertissementQuébec

Les Canadiens de Montréal vendus à la famille Molson

Les canadianisateurs ont rapatrié les Canadiens au Canada

Canada ]

Par Luc Archambault

On dira que ce n’est qu’une décision d’affaire qui n’a aucune implication politique. Or, pourquoi les premiers commentaire du Blogue de Cyberpresse de François Gagnon sont pour dire que nous aurions été des incapables si le Consortium Péladeau-Angélil-FondsFTQ-CDPQ avait pu acheter le CH?

Les canadianisateurs sont parvenus à rapatrier au Canada les « Canadiens » de Montréal. Les canadianisateurs tiennent absolument à conserver leur contrôle sur les grands outils de propagande que sont entre autres choses, Radio-Canada, La Presse, et le « CH » Le Club de hockey canadien ». Il n’était pas question que cela leur échappe. Cela leur aurait échappé si la majorité québécoise représentée par le Consortium de Pierre-Karl Péladeau, associé entre autre choses au tandem Céline Dion – René Angelil, était parvenu à acheter les Canadiens de Montréal.

Certes il est question d’un consortium québécois, mais ce consortium est celui de la minorité anglophone francophile du Québec, mais pas celui de la majorité francophone anglophile du Québec. Rapatrier au Québec le CH, ne peut être que son rapatriement dans la majorité et non pas sous la tutelle des canadianisateurs du Québec.

René Angelil qui n’a pas apprécié le sort que lui ont réservé les canadianisateurs du 400ème en ne lui offrant pas des Plaines avec vue sur fleuve, ne doit pas la trouver drôle, ni M. Péladeau. Cela va laisser des traces, et ces trois là ne sont pas rien et ils viennent de frapper un mur. Le mur canadianisateur. Tout cela parce que l’activisme affairiste canadianisateur ne peut tolérer que la majorité au Québec possède ce qui lui appartient. Locataire dans notre propre pays tiennent-ils à nous dire. C’est dit !

Mais je ne suis pas sûr que cet activisme de dernière minute, improvisé sur le tas, aide leur cause. Je parie même le contraire, même en dépit du fait qu’on tentera de se servir encore une fois des protestations qui comme je le fais maintenant mettra des mots sur un dépit silencieux, pour enfoncer les souverainistes et les nationalistes. L’inclusion à leur yeux devant toujours se faire à sens unique du pouvoir financier de la minoritaire mouvance anglo-canadian. On dira que ce n’est qu’une question de sous et d’affaire, et qu’il ne s’agit aucunement d’une affaire politique. MON OEIL !

Un jour, la prochaine fois, sera la bonne, l’équipe québécoise de hockey de Montréal ne s’appellera plus le Canadien de Montréal. Un jour ce sera autre chose. Un jour, il y aura une équipe olympique québécoise à part entière, pourquoi? Parce que le peuple souverain du Québec répudie ce Canada-là, ce Canada activiste là. Le Canada ne passe pas ! Il ne parvient pas à emporter l’adhésion du peuple souverain du Québec. Et, ce n’est pas son activisme affairiste canadianisateur qui changera quoi que ce soit à cette répudiation. Au contraire.

Samuel de Champlain n’est pas le premier Gouverneur général du Canada. Le Royaume-Uni et la France ne sont pas les deux peuples fondateur de Québec et du Québec. La Art-Peur n’est pas parvenue à nous faire croire que les artistes sont des « gâtés » du système. ET la Conquête ne s’est toujours pas conclue par une poignée de main, ni n’affiche la Concorde. La France n’a pas à se mêler de nos affaires, et cela joue dans les deux sens.

Tout ce qu’ont prétendu les activistes canadianisateurs récemment ne passe pas. Et ce qu’ils viennent de faire ne passera pas davantage. Il s’agit de gestes désespérés d’un Canada du blocage qui sait bien qu’il ne parvient pas à emporter l’adhésion du peuple souverain du Québec. Rien n’y fait car il se contente de s’imposer par la force et d’autorité. Un tel État abusif ne peut indéfiniment s’imposer à tout un peuple et à sa majorité.

Tout ce que les canadianisateurs peuvent espérer c’est gagner du temps. Car le temps nous appartient, on peut nous le voler, mais il nous appartient. Un jour, l’espace aussi nous appartiendra dans un espace-temps du Québec qui vit hors la tutelle d’une minorité de blocage, dans un espace-temps qui appartiendra à la majorité du peuple souverain du Québec.

Les Canadiens de Montréal ont été rapatriés au Canada. Nous reste à les rapatrier au Québec. Pour ce faire, vous pouvez signer la pétition Pour un CHQ-Club de hockey Québécois de Montréal.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 31 articles

Profil: Peintre, sculpteur, performeur, céramiste et citoyen

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 661 a été rédigé par Luc Archambault il y a 10 ans et 3 mois, le mardi 30 juin 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Canada, Divertissement.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Démantèlement de la raffinerie Shell de Montréal-Est La députée de Pointe-aux-Trembles et porte-parole de l’opposition officielle pour la Métropole, Nicole Léger, a fait parvenir mardi après-midi une [...]

2011: Patrick Lagacé: Scribouilleux un jour, scribouilleux toujours On ne s'attend jamais à grand chose de brillantissime provenant de La Presse lorsqu'il est question du dossier de libération [...]

2011: Afghanistan: libération des otages français Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier Ils sont arrivés ce matin sur la base aérienne de Villacoublay en région parisienne. Les deux journalistes, libérés mercredi 29 [...]

2011: William, Prince de nos bouffons Pierre Falardeau connaissait le pouvoir meurtrier du ridicule, et il ne se gênait pas pour l'exploiter. Nulle part ne le [...]

2009: Le départ de François Legault Alors que Charest a saccagé systématiquement notre état, et qu’il faut déplorer le silence inexplicable de l’opposition, voilà qu’un politicien [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages