Le samedi 30 mai 2009

QuébecSociété

Les archives du Québec

L'organisme Bibliothèque et Archives nationales du Québec s'en occupe

Nouvelles brèves ]

Par Québec Info

L’organisme Bibliothèque et Archives nationales du Québec gère neuf centres d’archives et encourage certains groupes à se responsabiliser envers leur patrimoine : les entreprises, les communautés religieuses, les communautés autochtones voire les familles.

Il y a 25 ans, en décembre 1983 plus exactement, la Loi sur les archives nationales obligeait tous les organismes publics à se donner une politique de conservation de leurs archives.

Aujourd’hui, l’organisme Bibliothèque et Archives nationales du Québec gère neuf centres d’archives en régions et soutient une trentaine de centres affiliés.

Cet organisme public encourage aussi certains groupes à se responsabiliser envers leur patrimoine : les entreprises, les communautés religieuses, les communautés autochtones voire les familles.

Si le papier et le microfilm demeurent encore les supports les plus résistants au passage du temps le recours aux supports numériques pourrait devenir une solution très prisée dans un proche avenir.

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 BAnQ et la loi sur les archives de 1983 « Les archives à l’affiche Le 31 mai 2009 à 7h24

    […] Lire l’article complet. […]

  2. 2 Marcel Sylvain Tremblay Le 2 juin 2009 à 0h55

    Cet article est à l’image du monde archivistique québecois, des gens qui ont déjà un emploi et qui ne savent pas quoi faire pour se se faire valoir.
    – trop paresseux pour écrire l’article au complet, expliquer de quoi il s’agit, c’est quoi le problème, etc..
    – le renvoi est un boomerang, c’est écrit la même chose à l’autre bout, avec un renvoi ici … oui, ici!
    – en fait il faut aller sur un autre site, via une petite recherche pour combler leur manque d’indication, c’est-à-dire un 2ème site après celui auquel on nous renvoie pour savoir de quoi il s’agit.
    Il s’agit d’une déclaration sur les archives, pour quoi faire, je ne sais pas, c’est de la paperasse pour rien, pour faire beau, pour se montrer important. Elle ne dit rien, absolument rien cette déclaration, de beaux principes, sans aucune problématique y rattachée, pourquoi on la fait, et même, pourquoi signer celà? dans quel but? est-ce que ça va être déposé quelque part, sur le bureau d’un ministre, au gouvernement, à l’Assemblée nationale, au Parlement, à l’Onu, au Vatican? mettez-en, c’est le mystère le plus complet, ce n’est pas dit du tout!
    Le milieu archivistique s’ensence lui-même, pourquoi? pour quelle raison? je ne sais pas. Ce sont toujours les mêmes, les mêmes noms qui circulent, ils se prennent pour Matusalem, et quand on recherche un emploi et qu’on retombe toujours sempiternellement sur eux, on n’a jamais d’emploi. C’est toujours eux qui sont les meilleurs, nous on n’est jamais assez bon.
    – ben voyez-vous, il vous manque ci et ça et patati et patata et puis il faut que j’engage quelqu’un d’autre que vous, d’ailleurs, vous n’êtes qu’un figurant dans l’appel d’offre, il y en a des dizaines d’autres qui attendent à la porte, envoie dégage.
    Les archives québecoises fonctionnent avec un petit cercle fermé de professionnels, techniciens, commis et balayeurs. Pour justifier leur salaire et leur présence, ils font de temps une petite sortie, Dieu seul sait pourquoi, ça ne sert jamais à rien. Ils nous font un petit cours sur les archives, comme si on était des étudiants, tu cherches à savoir pourquoi, dans quel but, mais rien, c’est le néant. Ils se promeuvent eux-mêmes, s’ensencent, et puis, si vous êtes professionnel ou technicien et que vous voulez participer, travailler, ah non, ce n’est pas pour vous, on ne vous connaît pas, vous n’êtes pas handicapé, ni indigène, ni de couleur, vous n’entrez pas dans le programme, et puis vous êtes un homme, aussi, ça ne marche pas, vous n’êtes pas couvert par les programmes d’égalité.
    La liste est longue sur les raisons qu’ils vous donnent pour vous empêcher de travailler dans votre profession.
    La déclaration qu’il vous est demandé de faire circuler et signer n’a aucun fondement, aucune raison d’exister, elle ne dit rien du tout, elle n’a aucun but, c’est une perte totale de temps – à moins que vous aimiez les niaiseries, ça s’en est une vraie et elle va vous plaire!
    Sylvain Tremblay
    technicien en documentation

  3. 3 Steve Poirier Le 29 novembre 2012 à 22h16

    Bonjour à vous Sylvain, je pense en effet qu’il y a de la protection de travail dans ce monde là. Un peu comme le cercle des copistes du moyen age. J’ai tenté de connaitre les fondements, les raisons et les circonstances qui ont fait que la loi sur les archives a été créé en 1983 mais rien. Le néant, des renvois de page. Comme dans la maison des fous d’Astérix.

    J’espère que vous vous êtes trouvé un emploi dans ce domaine et que si oui, vous n’êtes pas endoctriné.

    Steve Poirier
    Simple curieux

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 120 articles

Profil: Québec Info s'adresse avant tout à une clientèle internationale: amis du Québec dans le monde, spécialistes des études québécoises, anciens étudiants et stagiaires étrangers, Québécois vivant ou séjournant à l'étranger,…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 106 a été rédigé par Québec Info il y a 10 ans et 10 mois, le samedi 30 mai 2009.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Nouvelles brèves, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Julius Richard Petri : bactériologiste Le moteur de recherche Google nous a habitué à plusieurs surprises depuis quelques années. Il est toujours agréable de tomber [...]

2012: Grève étudiante: inquiétudes aux Nations Unies face à la situation au Québec Le Québec fait parler de lui à l'étranger grâce au gouvernement Charest, mais pas de façon très  positive. En effet, [...]

2011: L’insondable profondeur du vide Six semaines après un congrès où Pauline Marois a vu son leadership plébiscité par 93,08 % des membres, le PQ [...]

2011: Référendum sur la souveraineté: le Bloc interpelle le NPD «Alors que l'Assemblée nationale du Québec a dénoncé à l'unanimité la volte-face du chef du NPD, Jack Layton, concernant la [...]

2010: Sleep Country et Dormez-vous, des prédateurs et des partitionnistes La Coalition « Québec français (( Participent à la Coalition « Québec français » le mouvement Impératif français, la FTQ, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages