Le jeudi 28 mai 2009

PolitiqueQuébec

Des belles façons, des belles chansons!

Hier Stephen Harper, aujourd’hui Michael Ignatieff

CanadaNouvelles brèves ]

Par Le Conseil de la souveraineté

Le procédé est toujours le même. « Je suis nouveau. Je vois grand. Je vous aime. Vous faites partie de mes plans. » Mais avant tout Ignatieff travaillera avec autant d’acharnement pour nous empêcher d’éradiquer ses vers qui mettent en péril l’avenir de notre nation.

Ça recommence! « Des belles façons, des belles chansons! » Hier Stephen Harper. Aujourd’hui Michael Ignatieff. Deux petits couplets, un en anglais, l’autre en français, se contredisant, et un refrain : « levez vos verres, saluez votre compagnie et swinguer la! » Nous étourdir! Nous saouler!

Le procédé est toujours le même. « Je suis nouveau. Je vois grand. Je vous aime. Vous faites partie de mes plans. » Il y a eu le discours de Baie-Comeau de Mulroney, le discours de Québec d’Harper et, dernièrement, le discours de Laval d’Ignatieff. À chaque fois, la pomme! Et le verre! Et les vers!

La pomme? Nous étourdir avec « la reconnaissance… la cohabitation des identités… la société du savoir, etc. ». Le verre? Nous saouler avec le pouvoir « c’est là la place du Québec ». Les vers? Institutionnels! Cachés dans la pomme. Aux multiples têtes! Envahissant systématiquement le champ des responsabilités du Québec : petite enfance, alphabétisation, éducation, formation professionnelle, santé, culture, développement sectoriel, énergie, développement régional, représentation internationale, etc. etc. Les institutions de l’État canadien n’épargnent aucune des compétences de l‘État québécois. Comme Trudeau, Mulroney, Chrétien et Harper, Michael Ignatieff continuera à bâtir le nouveau Canada. Celui de 1982 qui a exclu le Québec.

Lui aussi nous chantera la pomme. Lui aussi lèvera plusieurs fois son verre en notre honneur. Mais avant tout il travaillera avec autant d’acharnement pour nous empêcher d’éradiquer ses vers qui mettent en péril l’avenir de notre nation. Grand mal lui prendra parce qu’en quarante ans nous avons beaucoup appris. Notamment que notre avenir n’appartenait qu’à nous. À personne d’autre. Et pas au Canada.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Gérald Larose, président

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 51 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 285 a été rédigé par Le Conseil de la souveraineté il y a 11 ans et 0 mois, le jeudi 28 mai 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec, Nouvelles brèves, Canada.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2015: Un jeune chinois se noie devant ses camarades amusés Parfois, on se dit que l'être humain ne peut plus nous étonner par sa bêtise. Il faut croire que les [...]

2010: Sécheresse du printemps 2010 au Québec Le Québec subit une sécheresse au printemps 2010. Les autorités conseillent de boire beaucoup d'eau et de passer au moins [...]

2010: Droit en France: ACADOMIA écope d’un avertissement de la CNIL La CNIL a épinglé la société AIS 2, exerçant sous l'enseigne ACADOMIA, pour non conformité de ses fichiers informatiques. Cette [...]

2010: Commission des valeurs mobilières: Le Québec va-t-il perdre encore au détriment de Toronto? Le député de Nicolet-Yamaska et porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement économique et d’institutions financières, Jean‑Martin Aussant, s’inquiète [...]

2010: Le Québec doit récupérer la portion québécoise du registre des armes à feu Le Parti Québécois réclame que le ministre de la Sécurité publique du Québec, Jacques Dupuis, rapatrie la portion québécoise du [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages