Le lundi 11 mai 2009

QuébecPolitiqueÉconomie

Dehors Michael Sabia!

Un jour ou l'autre, il devra reprendre le chemin de Toronto

Par RRQ

Depuis qu’il est à la tête de la Caisse, Sabia a affirmé à plusieurs reprises qu’il ne ferait rien pour appuyer le Québec inc. contre ses compétiteurs, alors que tel était, en quelque sorte, le mandat confié à la CDPQ au départ. Michael Sabia, c’est l’allié indéfectible des acteurs fédéralistes les plus influents du Canada; c’est l’homme d’Ottawa.

Les militants du Réseau de Résistance du Québécois (RRQ) tiennent à faire savoir aux z’élites politiques et économiques que jamais plus ils ne les laisseront magouiller en toute impunité dans le dos du peuple québécois.

Dernièrement, ces mêmes z’élites, dans leur quête incessante pour réaliser des profits juteux, ont fait disparaître 40 milliards de dollars des économies du peuple québécois. Le RRQ exige que des comptes soient rendus dans cette affaire. Bien entendu, ces zélées z’élites ont prévu le coup. Elles ont imposé la nomination d’un des leurs – Michael Sabia pour ne pas le nommer – à la tête de l’une des institutions les plus importantes pour le peuple québécois : la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ); ce qui devrait assurer la protection de certains secrets. Elles l’ont fait en violant les règles concernant de telles nominations, telles qu’inscrites dans la charte de la CDPQ.

Michael Sabia, c’est l’allié indéfectible des acteurs fédéralistes les plus influents du Canada; c’est l’homme d’Ottawa. Sabia est très proche des Desmarais, ces concepteurs et manipulateurs de politiciens. Sabia constituera donc un nouvel atout pour les Desmarais, eux qui profitent des économies de la CDPQ pour s’enrichir toujours plus. Ce n’est d’ailleurs pas étonnant si Sabia est dernièrement allé luncher dans les bureaux de Power Corporation. Il est allé y recevoir ses ordres.

Michael Sabia a amplement prouvé par le passé qu’il n’en avait que faire des intérêts du Québec. L’entente – avortée – qu’il a conclue entre Bell et Teachers aurait achever le déménagement du siège social de BCE de Montréal vers Toronto. Depuis qu’il est à la tête de la Caisse, Sabia a affirmé à plusieurs reprises qu’il ne ferait rien pour appuyer le Québec inc. contre ses compétiteurs, alors que tel était, en quelque sorte, le mandat confié à la CDPQ au départ.

Michael Sabia est un homme qui aime les grosses primes de départ et les salaires juteux. Sous son règne, le salaire de PDG de BCE a progressé de 555%, passant de 1,21 million à 6,67 millions de dollars. Sabia, c’est l’image même des bandits à cravate qui s’en mettent plein les poches pendant que le peuple se serre la ceinture.

Michael Sabia a également démontré qu’il aimait le Québec petit, docile et à sa place : c’est-à-dire celle d’une province comme les autres, qui rentre dans le rang et obéit à ses maîtres. Sabia a milité pour le gouvernement canadien au Bureau du conseil privé, à une époque – période post-Meech- où cet État s’apprêtait à tricher pour ainsi mieux écraser les volontés indépendantistes du peuple québécois. Il a ensuite milité pour le Conseil pour l’unité canadienne, organisme qui a joué un rôle pour le moins ténébreux lors du référendum de 1995.

Pour toutes ces raisons, les militants du RRQ tiennent à faire savoir au peuple québécois qu’ils travailleront sans relâche pour que Michael Sabia quitte ses fonctions et ils invitent les Québécois à les rejoindre dans ce combat pour l’honneur. Cet homme, en ayant les « deux mains » sur le volant de la CDPQ, constitue une menace pour le Québec. Un jour ou l’autre, il devra reprendre le chemin de Toronto.


Action du RRQ, lundi 11 mai, à 12h, au coin de l’avenue Viger Ouest et du 1000 place Jean-Paul-Riopelle, à Montréal (à 2 minutes de la station de métro Square-Victoria). Rassemblement préparatoire à la place d’Armes à 11 h pour une courte marche vers la Caisse de dépôt. Soyez les bienvenus parmi nous! Avec Pierre Falardeau!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 151 articles

Profil: Le RRQ est une organisation de résistance qui considère l’indépendance du Québec comme nécessaire à la survie et au développement de la nation québécoise. Il tire son inspiration de toutes…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 578 a été rédigé par Réseau de Résistance du Québécois il y a 11 ans et 5 mois, le lundi 11 mai 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2014: Une femelle orignal et faon L'image du jour chez Bing est celle d'une femelle orignal et son faon dans le parc de Kincaid, à Anchorage [...]

2014: La fête des mères rapporte gros La journée de la fête des mères constitue sans aucun doute une des journées les plus importantes pour les mamans, [...]

2014: Fête des mères 2014: Google célèbre les mamans du pays En ce dimanche 11 mai 2014, Google nous présente un joli logo "doodle" pour rappeler à tous les enfants du [...]

2012: Alexandre Allard: la SQ visait le visage? – Vidéo Le 9 mai dernier, en conférence de presse, la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services [...]

2010: Aide gouvernementale au secteur forestier Le député de Roberval et porte-parole de l’opposition officielle en matière de forêts et de mines, Denis Trottier, reproche au [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages