Le vendredi 23 janvier 2009

ÉconomieQuébec

Caucus conjoint du Bloc Québécois et du Parti Québécois et souveraineté

« Nous allons nous attaquer à la crise immédiatement et préparer l’avenir en relançant le projet de souveraineté »

L'indépendance du QuébecCanada ]

Par Bloc Québécois

En marge du caucus conjoint du Bloc Québécois et du Parti Québécois, le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, et la chef du Parti Québécois, Pauline Marois, ont affirmé leur volonté de s’attaquer immédiatement à la crise économique et de préparer l’avenir en relançant le projet de souveraineté.

« Ensemble, nous allons préparer l’année politique, sachant qu’au Québec aucune force politique n’est plus puissante que les équipes du Bloc Québécois et du Parti Québécois réunies », a déclaré Gilles Duceppe.

« À Ottawa, en pleine crise économique, nous sommes en plus confrontés à la volonté de Stephen Harper de priver le Québec d’un milliard de dollars en plafonnant la péréquation et de bafouer les compétences du Québec en matière de valeurs mobilières. Le gouvernement Harper laisse tomber les milliers de travailleurs, leur famille et les régions et refuse toujours de venir en aide aux secteurs forestier et manufacturier. Et ça, ça fait deux ans que ça dure. Dans ce contexte, il faut parer au plus pressant et à Ottawa, la meilleure option pour le Québec, c’est l’entente négociée par le Bloc Québécois avec la coalition gouvernementale », a poursuivi le chef du Bloc Québécois.

« Mais au-delà de ces objectifs pressants, nous devons constater le refus d’Ottawa de répondre aux aspirations profondes de la nation québécoise. En matière de langue, de culture, de programmes sociaux et d’orientations économiques, le Québec est pris dans le cul-de-sac canadien. Depuis 1995, toutes les propositions faites au Québec, que ce soit par le Parti libéral du Canada ou par le Parti conservateur du Canada, ont été rejetées par les Québécoises et les Québécois. Chaque fois, les Québécois ont choisi le Bloc Québécois », a renchéri Gilles Duceppe.

« Le prétendu fédéralisme d’ouverture s’avère en fait un fédéralisme de domination, conforme en tout point au fédéralisme pratiqué par les gouvernements à Ottawa depuis des décennies. Que ce soit en matière d’orientation économique, de politique étrangère, de langue, de culture ou d’environnement et de justice, le Québec ne se retrouve pas dans le cadre fédéral canadien », a déclaré le chef du Bloc Québécois.

« Nous devons donc préparer l’avenir et pour le Québec, l’avenir, c’est la liberté politique, c’est la souveraineté. Nous commençons avec ce caucus conjoint et nous allons travailler fort pour présenter, le moment venu, un projet de souveraineté emballant, réaliste et clair aux Québécoises et aux Québécois », a conclu Gilles Duceppe.

Pour la chef du Parti Québécois, Pauline Marois, « les Québécoises et les Québécois savent, en ces temps difficiles, qu’ils pourront compter sur les députés souverainistes du Bloc Québécois et du Parti Québécois ».

« À Québec, une de nos priorités, c’est de faire en sorte que le gouvernement de Jean Charest ne s’écrase pas devant Ottawa. Le Québec ne peut pas se permettre de perdre un milliard de péréquation, un milliard de dollars destinés à la santé, à l’éducation ou aux familles. M. Charest ne doit pas non plus laisser Ottawa imposer une agence fédérale des valeurs mobilières au détriment du Québec. De la même façon, les travailleurs forestiers et manufacturiers, les familles, les régions affectés par la crise sont laissés pour compte depuis plus de deux ans », a indiqué Pauline Marois.

« Non seulement Jean Charest n’agit pas, mais il a aussi démontré son impuissance à aller chercher notre dû à Ottawa. Au Québec, la crise économique sévit depuis plusieurs années dans l’industrie forestière et manufacturière, avec des dizaines de milliers de pertes d’emploi. Jean Charest n’a rien obtenu d’Ottawa pour aider ces travailleurs, pour soutenir les familles et les régions touchées par la crise. Pendant ce temps, le secteur de l’auto en Ontario a obtenu des milliards d’Ottawa », a continué la chef du Parti Québécois.

« Le Parti Québécois va donc travailler de toutes ses forces avec le Bloc Québécois pour aider les Québécoises et les Québécois à passer à travers cette crise économique. Mais nous devons aussi regarder la réalité en face et constater qu’à l’intérieur du Canada, le Québec est perdant. En tant que nation, le Québec doit négocier face à face avec Ottawa, pas avec 9 provinces au sein du Conseil de la fédération, qui n’aura finalement qu’affaibli le Québec », a soutenu Pauline Marois.

« Aujourd’hui, les députés souverainistes d’Ottawa et de Québec discutent de notre projet de pays. Nous avons l’intention de reprendre le collier, de nous asseoir et de discuter avec tous nos partenaires pour relancer le projet souverainiste sur des bases solides. Le Québec est coincé dans le cul-de-sac canadien. Nous allons parer au plus pressant en aidant les Québécoises et les Québécois à passer au travers de la crise. C’est notre priorité absolue. Mais nous allons aussi travailler pour l’avenir, sur le projet de souveraineté », a conclu Pauline Marois.

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Sylvie R. Tremblay Le 1 février 2009 à 15h07

    Paroles et paroles et paroles…

    – Après avoir mis au rancard l’option souverainiste il y a moins d’un an le PQ veut le ressortir pour suivre les sondages…Pendant combien de temps ?

    – Alors qu’en 2007, le PQ et l’ADQ, deux partis nationalistes qui étaient supposé vouloir plus d’autonomie pour le Québec qui ensemble était majoritaire et auraient pu obtenir plus pour nous à l’Assemblée Nationale. Qu’ont-ils fait ? Rien de plus que le PLQ !

    – Le PQ, QS, l’ADQ et le Bloc qui sont tous en temps d’élection supposés être souverainistes ou autonomistes ne montent pas aux barricades, ne déposent pas d’injonction en cour de justice contre ce projet d’humiliation des québécois par le fédéral chez nous et avec le 50 milliards par année que les québécois versent au fédéral ???

    Le QS est monté aux barricades par contre, pour un journaliste Iranien, pour brandir le drapeau palestinien. Même si je sympatise avec ces causes moi aussi, pourquoi défend t-il les autres pays et pas le Québec ? Je ne l’ai pas vu brandir le drapeau du Québec ? En a t-il honte ? Je ne l’ai pas entendu protester contre les fêtes du 250 ième ? C’est correct cette humiliation selon lui et madame David ?

    QS brandit le drapeau des autres pays mais ne brandit jamais le drapeau Québécois ??? Monsieur Amir vous êtes payé par l’Assemblée Nationale du Québec c’est les Québécois que vous devez défendre…c’est au Québec que vous avez immigré ! Si vous vous souciez davantage des autres pays que du Québec, alors allez faire de la politique dans ces pays…

    On devrait légiféré au Québec. Quelqu’un qui n’est pas né au Québec ne devrait pas avoir le droit de se présenter, comme député, ministre ou premier ministre. Comme c’est le cas aux États-Unis.

    Et comment on peut donner le droit a quelqu’un qui vient de débarquer dans un pays, qui ne connait pas la politique intérieure, ni les politiciens, ni la langue le droit de choisir qui on mettra au pouvoir dans notre pays ??? On devrait aussi obligatoirement exiger que quelqu’un soit né au Québec pour voter au Québec…

    Un organisateur libéral de Verdun qui s’était chicané avec les libéraux, a tenté de me vendre le vote ethnique de Verdun ! J’ai refusé, bien entendu. C’est pour ça probablement que ce n’est pas moi qui a été élue…
    À Verdun il y avait environ entre 4000 et 5000 personnes (2006-2007), selon lui qui allait recevoir leur droit de vote, la majorité était des phillipiens, et asiatiques. Ils ne parlaient pas un mot français et parlaient quelque mots anglais. Ils ne lisent pas nos journaux, Ils ne savent même pas qui est Gilles Ducceppe et/ou Pauline Marois !!!

    Quoi qu’il en soit, la personne qui s’occupe de ces nouveaux arrivants leur dit pour qui allez voter puisqu’ils n’ont aucune idée de la politique québécoise. On comprend pourquoi le maire Tremblay a versé des millions à environ 200 organismes à Montréal (qui s’occupe des nouveaux arrivants et démunis…). Il va gagner les prochaines élections, pas parce qu’il est compétent mais parce qu’il a acheté le vote…

    C’est inaceptable que des gens qui ne sont pas nés au Québec puissent monnailler leur vote contre des subventions, permissions quelconque ou autre.

    De plus, Chaque comté reçoit un budget pour engager des employés comme par exemple le député de Verdun reçoit, je crois, environ $140 000/an pour verser des salaires dans le comté. Ça c’est à part de l’argent qu’il reçoit pour donner à des organismes dans le comté. Ils les payent pendant 4 ans et leur demande 30 jours par 4 ans de travailler bénévolement. Est-ce vraiment des bénévoles ?

    Ça désavantage les candidats qui n’avaient pas $140K à verser juste avant les élections n’ayant pas versé de salaire ils ont de la difficulté à trouver des bénévoles, ils ne peuvent pas non plus leur promettent un salaire ou de l’argent après les élections.

    De plus c’est les gens qui sont payés par ce parti politique qui sont choisis par le DGE pour s’occuper du dépouillement du vote ??? De surcroît, ces gens qui travaillent à l’année pour un parti peuvent emmener les boîtes de scrutin chez-eux ???

    Même à l’époque de Duplessis les boîtes de scrutin était cadnassées et en métal. Ça devrait être le cas encore aujourd’hui et de plus ça ne devrait pas êtres des employés des Libéraux qui amènent les boîtes chez eux. Ça devrait être remis à des hussiers, des firmes responsables comme Samson Bélair ou encore des firmes comptables, des professionnels qui pouraient être poursuivi en cas de fraude.

    Comment ça que sur tous les documents officiels du gouvernement ont exige d’écrire à l’encre bleu, mais pour voter on le défend ? C’est une vraie farce ça aussi, écrire au crayon de plomb que n’importe peut effacer !

    Donnez-moi une boite de scrutin laissez-moi 48 heures avec chez-nous comme le font les sympatisants libéraux de Verdun, vous allez voir que je peux faire changer n’importe quel vote, c’est facile. On peut même ouvrir la boîte de carton ! Qui s’en appercevrait si elle elle ”retapé” après. Ou encore de virer la boîte à l’envers et même utilisé un objet. Il suffit par la suite d’effacer le x au plomb et le faire ailleurs !

    J’en apprends des choses depuis que je suis en politique…que dire des gens qui achètent des cartes de membres tout en étant morts ?

    Lorsque je suis arrivée dans le comté de Verdun en mars 2007 j’ai commençé à appeler les membres du comté. Imaginez ma surprise lorsque je me suis apperçu que plusieurs étaient morts. Un ou deux disont que ça pourrait arriver mais autant que ça s’était suspect.

    J’ai retonti à l’ADQ pour savoir c’était quoi cette histoire là ? Le coordonateur me raconte que c’est un ancien organisateur du parti libéral de Verdun qui avait vendu des cartes de membre à des morts ?

    Probablement de concert avec certains centres d’hébergement pour personnes âgées du comté ou centre funéraire ? Il avait la liste des personnes décédées du comté depuis plusieurs années. Il leur vendait une carte de membre avec une adresse et un numéro de téléphone( qui souvent fonctionnait certains me disaient au téléphone qu’il le connaissait mais ne voulait pas trop me parler), les faisaient-ils aussi voter ??? Puisqu’en plus, plusieurs personnes décédées étaient sur les listes électorales ? Et l’argent pour payer les cartes de membre elle venait d’ou ?

    Quoi qu’il en soit, quel merde ! On n’étais-tu bien en 2007, me demandais-je ? J’ai cancellé tous les faux membres et j’ai tout reparti à zéro.

    Lorsque j’ai reçu les résultats des votes du comté de Verdun du 8 décembre 2008. J’ai jetté un coup d’oeil par curiosité, sur mes documents le vote par anticipation est séparé du vote du jour du scrutin.

    J’ai été absourdi de constater que; les libéraux dans les sondages obtenaient alentour de 35% dans les intentions de votes que dans le comté de Verdun, Gautrin a obtenu si on isole le vote du 8 décembre seulement ça lui donne 31% d’intention de vote. Jusque là tout ce tient mais lorsque j’isole le vote par anticipation seulement Gautrin de Verdun obtient 60% de la faveur populaire ?

    Mathématiquement c’est impossible !

    Le Bloc qui a été élu au fédéral dans Verdun et le PQ Verdun dorment au gaz…À leur place je demanderais un recomptage du vote par anticipation. Je vérifierais la situation financière et j’interogerais ceux qui ont emmené les boîtes chez eux. Je ferais vérifier s’il y a eu des morts qui sont allé voter par anticipation, puisque le DGEQ sait qui va ou ne va pas voter. Et c’est quoi les votes par la postes de gens qui n’ont jamais mis les pieds au Québec ? Et qui s’occupe de ça, y a t-il quelqu’un qui vérifie les votes potaux ???

    Un vote ça doit se faire en personne ! Même le vote par anticipation, je ne suis pas sure que c’est une bonne idée. Ça leur donne du temps pour maguouiller…

    Le DGEQ ne voit rien ? Ne se pose pas de questions ?

    Mais qui donne le job, les cartes de dépenses, les bonus de départ aux cadres du DGEQ ? Grâce à qui, font-ils la belle vie ? La réponse vous permettrait de trouver pour qui ils travaillent.

    Cherchez qui les nomment…

    On se fout carrément de n’ote gueule ! On nous prend pour des caves !!!

    Faudrait peut-être qu’on se réveille !!!

    Quel merdier. La corruption commence dans les comtés. Quelqu’un d’honnête n’a pratiquement aucune chance d’être élu s’il compétitionne avec la corruption dans notre mode de scrutin actuel.

    Étant donné que je me refuse à franchir la ligne de la corruption puisque ma conscience ne me le permettrait pas, je n’ai donc pratiquement aucune chance d’être élue.

    C’est frustrant et déprimant, je n’arrive pas à croire que ça se passe dans mon pays. Comme j’ai été naive de croire que l’on vivait en démocratie.

    Vite, vite, à moins d’un miracle je ne vois pas comment accéder au pouvoir politique sans maguouiller, mais je continue d’y penser…

    Sylvie R. Tremblay
    Jeanne du Lys
    Souveraineté Autonomiste

  2. 2 Malin Milou Le 15 février 2009 à 2h10

    Sylvie,

    Tu pousse un peu par moment mais je comprends ta frustration. Je la partage même. Avant d’aller plus loin, je suis un personnage apolitique car la politique me dégoûte. Ironiquement j’en parle ! C’est ma dualité intérieure…

    La politique canadienne n’est pas différente du reste du monde; pure et saine… Elle est tissée de méandres crapuleux et de jeux de coulisse (parfois mafieux?). Si tu savais les milliards qui se perdent HEBDOMADAIREMENT à cause de l’incompétence de nos élus et des différents appareils ministériels sclérosés. C’est halluciant ! Tout le monde y perd, même les anglos. Ça là dessus au moins nous sommes tous égaux d’un océan à l’autre.

    Prenons par exemple, ce fameux système informatique, ce répertoire d’enregistrement des armes à feux… Personnes n’a soulevé le tapis pour chiffrer combien on a perdu dans cette galère. Tout à commencé par du capital politique fondé sur l’horreur commis par un désaxé (je ne minimise rien ici – alors attention) et ca se termine avec des gangs de rues plus armés que jamais, qui se tirent dessus à l’entrée des bars de MTL et un système qui a couté des milliards. Ce n’est qu’un exemple et il y en a d’autres…

    Amir Kadir, moi aussi il me saoul celui là. Pas parce qu’il est immigrant. Non, Il est juste pas “sur la track” comme on dit. Un élu qui va lancer des chaussures “symboliques” c’est innacceptable. C’est complètement ridicule même. Mais bon, moi, QS, je considère pas ça comme un parti politique mais plus comme une sorte de thérapie de groupe… Ça braille à chaud de larmes, ils lisent leurs discours en duo sur des petits cartons et ils se font des calins solidaires entre eux… Et si t’as le malheur d’aller argumenter leurs salades sur leur sites internet, ben ils te baillonnent et te bannissent. Simplement sectaire…

    J’ai une bonne amie qui est aussi en politique, municipale en ce qui la concerne. Elle ferait sans doute une grande politicienne. Mais elle est trop honnête. Elle se fait avoir, elle se fait bouffer. Mais elle persiste, elle a quelque chose que je n’ai pas – la foi politique. Tu es peut-être comme elle ? Avec tes couleurs 😉

    Today, le mixte médias X politique est un mélange explosif. Ça fait sauter les bonnes idées et ca tapisse la crasse à toutes les couches de notre belle démocratie, sans oublier, nos écrans.

    René L. était un rassembleur. Il avait une vision qui inspire. Maintenant on a que des comédiens ! Pas pour rien que tant de vedettes se lancent en politique, hein?

    Bientôt on va devoir payer des billets pour aller voter et ce jour là, je me ferai scalper ! hahahahaha

    Bonne chance Sylvie !!!!!!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 736 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 11 ans et 9 mois, le vendredi 23 janvier 2009.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Québec, L'indépendance du Québec, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2016: Salons de massage avec “extras” dans Rosemont-La Petite-Patrie Radio-Canada, et quelques autres médias, se sont penchés sur les salons de massage dans  l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, à Montréal. Tandis [...]

2013: Comtesse Cornelia Bandi, le premier cas de combustion spontanée Mais qu'est-ce que la combustion spontanée? La combustion spontanée signifie qu'un corps ou un objet prend feu sans qu'il ait [...]

2013: Mable Chinnery: un passager fantôme inexpliqué Toute l'histoire se déroule en Angleterre, en 1959. Mme Mable Chinnery (s'écrit aussi Mabel Chinnery) était en déplacement en voiture [...]

2012: L’empire torpille Duceppe Quel spectacle ! En 24 heures, la carrière politique de Gilles Duceppe s'est écroulée. Crédité d'une solide avance dans les [...]

2011: Gaz de schiste: le gouvernement Charest ramollit Récemment, suite aux découvertes de fuites dans certains puits, le gouvernement du Québec s'est rabroué lui-même et a décidé qu'il [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages