Le jeudi 6 novembre 2008

PolitiqueQuébec

L’ex-chef du Parti Vert, Scott McKay, sera candidat pour le PQ dans l’Assomption

Campagne électorale québécoise 2008 ]

Par AmériQuébec

L’ancien chef du Parti Vert du Québec, M. Scott McKay, sera candidat pour le Parti Québécois dans L’Assomption, remplaçant par le fait même Jean-Claude Saint-André.

A la fin de la période de mise en candidature en vue de l’assemblée d’investiture du Parti Québécois de L’Assomption, une seule candidature a été jugée recevable, soit celle de Scott McKay.

« M. McKay, qui a été chef du Parti Vert du Québec de 2006 à tout récemment, a déposé son bulletin de mise en candidature conformément aux statuts et règlements du parti, a déclaré Monique Richard, présidente du Parti Québécois. Scott McKay est donc le seul candidat pour l’investiture de L’Assomption qui se tiendra le samedi 8 novembre prochain. Un autre bulletin a été reçu, soit celui de Jean-Claude Saint-André, mais en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, le conseil exécutif national l’a jugé irrecevable. »

Le rejet de la candidature de Jean-Claude Saint-André par le conseil exécutif national a provoqué une certaine grogne chez quelques péquistes jugés plus “radicaux” dans l’Assomption. Rappelons que Jean-Claude Saint-André c’était déjà présenté à la chefferie du Parti Québécois au même moment que Pauline Marois et André Boisclair, mais qu’il n’avait reçu qu’un mince appui. Ses idées étant jugées trop radicales, on peut croire que le conseil exécutif du Parti Québécois a préféré écarter sa candidature pour cette fois-ci.

Lors des élections de mars 2007, Jean-Claude Saint-André avait été défait par l’adéquiste Éric Laporte qui s’était faufilé en même temps que la vague adéquiste. La marée adéquiste ayant maintenant reculée très loin au large, le Parti Québécois devrait récupérer le comté qui était souvent considéré comme acquis pour le parti.

À propos de Scott McKay

Scott McKay a été conseiller municipal de Montréal de 1986 à 1994 et il est connu pour son implication dans la cause environnementale. Cette implication l’avait d’ailleurs mené à la chefferie du Parti Vert du Québec. Pour le Parti Québécois, la candidature de Scott McKay illustre le pouvoir d’attraction du parti et démontre la préoccupation du parti quant aux questions environnementales.

En se présentant sous la bannière du Parti Québécois, Scott McKay démontre que pour être véritablement vert au Québec, il faut être souverain!

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Julien Gaudreau Le 7 novembre 2008 à 0h25

    C’est une action honteuse que le Parti Québécois vient ici de commettre ! Jean-Claude St-André a été un élu du Parti Québécois pour plusieurs années, et on lui refuse le droit de soumettre sa candidature pour des raisons idéologiques.

    C’est un jour triste pour le Parti Québécois.

    Julien Gaudreau

  2. 2 jflaroche Le 9 novembre 2008 à 2h50

    Un peu de discipline, que diable!
    Arrêtons de tirer partout et surtout sur les nôtres.
    M. McKay me semble une excellente “prise” pour le PQ et ultimement pour la marche patiente (!) de notre peuple vers son indépendance. Les gens ne veulent pas nous entendre parler “en l’air” d’indépendance, ils veulent voir des représentants crédibles, qui se tiennent les coudes et s’avancent en ordre de bataille, pas des kamikazes qui se font sauter avant même d’être arrivés au front sous prétexte que leurs camarades ne les suivent pas avec assez d’empressement.
    Soit dit dans le plus grand respect pour l’enthousiasme et la sincérité des “pressés”.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 332 a été rédigé par AmériQuébec il y a 10 ans et 11 mois, le jeudi 6 novembre 2008.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec, Campagne électorale québécoise 2008.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Cap sur l’indépendance, et exit la souveraineté-association Pour une option qu’on se plait à déclarer moribonde en certains milieux, je suis agréablement surpris de tout l’intérêt qu’elle [...]

2010: Des chercheurs percent le secret du système immunitaire des bactéries Une équipe de chercheurs de l’Université Laval et de la compagnie Danisco vient de percer le secret du fonctionnement du [...]

2010: Garderies: un projet de loi pour protéger le gouvernement de lui-même Le projet de loi 126 déposé jeudi par la ministre de la Famille, Yolande James, est un aveu du scandale [...]

2010: La Ville de Québec ne renouvelle pas son adhésion à l’UMQ La Ville de Québec annonce qu’elle ne renouvellera pas son adhésion à l’Union des municipalités du Québec (UMQ). « Après des [...]

2010: Projet de reconstruction de l’échangeur Turcot Les Montréalais doivent pouvoir être partie prenante du projet de reconstruction de l'échangeur Turcot. Il s'agit d'un projet qui concerne [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages