Le mercredi 5 novembre 2008

QuébecPolitique

Arrêtons la division du vote indépendantiste

Message aux partisans de Québec Solidaire, du Parti Indépendantiste, du Parti Vert et même de l’ADQ

Campagne électorale québécoise 2008L'indépendance du Québec ]

Par Patrice Vachon

Je lance un appel aux indépendantistes et au gauchistes de ne pas diviser le vote, puisque tout ce qui en découle n’est que l’élection du Parti Libéral…

Avec le déclenchement imminent des élections, ils est important de rappeler au Québécois qu’il vivent actuellement dans un système de Parlementarisme Britannique. Ce système a l’avantage d’être stable et de permettre des débats fluides.

Il faut rappeler que le Québec est divisé en circonscriptions et que chaque circonscription doit posséder un député. Le mode électoral est un système de type uninominal à un tour. C’est l’équivalent en bon français d’un Winner take all, ce qui veut dire que le candidat qui suscite le plus de suffrage gagne, et ce peu importe avec quel majorité. Ce n’est pas rare de voir des députés se faire élire avec des 25-30%.

Si je fais ce petit rappel, c’est que beaucoup de Québécois oublient ce fait fondamental de notre système électoral. Ce système d’inspiration Britannique est un système de démocratie pragmatique et exige du réalisme de la part des électeurs. Pour pallier ce problème, certains pays ont plutôt adopter un système proportionnel, qui est plus instable, mais plus représentatif de la volonté populaire. Certain, comme l’Allemagne, ont choisit le meilleur des deux mondes, un système hybride.

Mais le Québec est encore aujourd’hui un système uninominal à un tour. Ce n’est pas un système bipartial, mais il est également faux de l’appeler système multipartial, puisque il ne permet pas vraiment un grand nombre de parti d’entrer en Chambre. Certains politologues ont tranché et l’appelle système bipartial-et-demi.

C’est pourquoi je lance un appel aux indépendantistes et au gauchistes de ne pas diviser le vote, puisque tout ce qui en découle n’est que l’élection du Parti Libéral…

Oui, je vous critique, vous mes frères, mais je suis également capable de critiquer le Parti Québécois.

Oui, le Parti Québécois a souvent fait des mesures de droite et a réalisé le déficit zéro un peu trop rapidement. Oui, parfois le PQ a laissé en veilleuse l’indépendance pour faire de la gouvernance provinciale. Mais tout compte fait, mes frères, le PQ est définitivement un parti de centre-gauche et a le projet national bien ancré dans son organisation. De toute façon le projet indépendantiste québécois est un projet profondément un projet de gauche et ne pas y adhéré est religieusement réactionnaire.

Si le PQ laisse le projet indépendantiste de côté, c’est peu à cause que les indépendantistes ont injustement lâché le Parti Québécois. Si le PQ a laissé de côté un peu la gauche, c’est un peu à cause que les gauchistes ont injustement lâché le Parti Québécois. Le PQ a toujours été et est l’ami des syndicats, des étudiants, des indépendantistes, des petits entrepreneurs et des travailleurs.

Par conséquent, c’est pour tous ces raisons pourquoi, le 8 décembre, je vote pour l’indépendance, donc pour la gauche et je vote avec réalisme. Je vote Parti Québécois.

20 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Sylvie R. Tremblay Le 5 novembre 2008 à 13h02

    Je crois que vous portez DES LUNETTES PÉQUISTES TRÈS ROSE…

    Le PQ est aussi fédéraliste que James John !!! Le PQ a été au pouvoir et majoritaire ! En ont-ils profité pour renverser la vapeur concernant l’anglisisation de Montréal ? Non. Ont-ils renforcé la loi 101 ? Non. Ont-ils travaillé pour l’indépendance du Québec ? Non, on n’est pas plus avançé qu’avant, depuis que Jacques Parizeau est parti ce parti a bifurqué vers le fédéraliste…

    Lorsqu’en plus j’ai appris que lorsqu’ils étaient au pouvoir et majoritaire, ils ont eux aussi financé les écoles des extrêmistes religieux (juif)et les écoles anglophones ! Et avec notre argent en plus !!!

    Quand en plus, j’ai appris qu’ils avaient donné de l’argent à des genres d’organismes comunautaires qui finançent les accomodements religieux qui se battent contre nous et avec notre argent en plus !!

    Ne me parlez plus du PQ, c’est ignoble de dire qu’ils sont pour l’indépendance du Québec pour aller chercher notre vote alors qu’ils agissent contre l’indépendance !

    C’est cependant la catastrophe, il faudrait trouver une solution pour contrer John James Charest, le chien qui dirige en dictature et qui a hâte de nous vendre à ses ”tchumis”.

    Donc pour ceux qui ont enlevé leur lunette rose…la vraie situation est la suivante, Dumont, Marois, Charest c’est du pareil au même donc les gens vont voté pour celui qui selon eux sera le meilleur dirigeant entre les trois. Le problème si on n’arrêtte de rêver et qu’on affronte la réalité en face malheureusement c’est Charest le meilleur entre les trois c’est pour ça qu’il veut aller en élection, les gens seront obligé de voter pour lui n’ayant pas d’autre choix !

    Selon certaines allégations, QS est contrôlé par le PQ et le PI par l’ADQ. Sauf qu’il y a eu des gens à l’intérieur du PI qui ont réalisé que c’était bizarre ce qui se passait et ont démissionné, les vrais indépendantistes pourraient-ils reprendre ce parti en main, remplacer la direction et le chef et le redresser pour maintenant ?

    J’ai personnellement fondé le parti indépendantiste Jeanne du Lys, mais le DGE a besoin de deux mois pour l’officialiser. Donc impossible pour maintenant.

    Pour ma part je me présenterai probablement donc comme indépendante dans Verdun en attendant l’officialisation de mon parti. Mais c’est pas une indépendante sur 125 comtés qui va bloquer Charest.

    On ne peut pas se laisser faire ! Il faut faire quelque chose ! Mais quoi ? Quelqu’un qui a le courage d’arrêter de rêver du PQ de René Lévesque qui n’existe plus et d’affronter la réalité en face aurait-il une idée ?

    Kebeca Liberata !
    Sylvie R. Tremblay
    Jeanne du Lys

  2. 2 cr0vax Le 5 novembre 2008 à 13h36

    Si tout le monde pensait comme vous Sylivie et Jeanne, il n’y aurait plus de démocratie.

  3. 3 Patrice Vachon Le 5 novembre 2008 à 16h33

    En attendant que vos 18 tiers-partis indépendantistes divisent le vote péquiste, les fédéraistes vont continuer à se faire élire.

    Toi enlève tes lunettes…votez idéologiquement c’est perdre son vote.

    C’est de la pure folie dans un système électoral uninominal à un tour de créer des nouveaux partis pour diviser le vote…
    Si vous fonder un parti qui peut faire couler le PQ pour l’indépendance … je suis avec vous mais pour l’instant le PQ est le seul parti qui ne fera pas couler le Québec et si la population se montre plus encline à l’indépendance… je suis certain que le PQ redeviendra aussi indépendantiste qu’avant… donc c’est nous à faire des pressions sur ce dernier.

    Mais en attendant vous avez des croutes à manger pis BEAUCOUP de réalisme à avaler.

  4. 4 Dave Le 5 novembre 2008 à 17h15

    Si le PQ est moins indépendantiste c’est parce que les plus indépendantistes de la gang sont partis voir ailleurs.. Qu’ils reviennent au bercail influencer pour le mieux le PQ, voilà tout..

  5. 5 Simon Bernier (Parti vert du Québec) Le 5 novembre 2008 à 17h28

    Le Parti Vert n’est pas un parti indépendantiste…et si certains indépendantistes votent Vert au lieu de voter PQ/QS, c’est parce qu’ils savent que nous avons des problèmes plus urgents à règler que l’indépendance du Québec.

    La vérité est que la majorité des québécois ne sont pas indépendatistes…et que rien présage une soudaine remontée de l’intérêt dans la population pour la question nationale.

  6. 6 Dave Le 5 novembre 2008 à 17h37

    Franchement alors qu’on sait que la majorité des francophones sont pour le fait que le Québec devienne un pays, c’est de prendre un raccourci honteux de dire que la vérité est que la majorité des québécois ne sont pas indépendantistes.

    Ça ne vous aie jamais venu à l’esprit dans le parti vert que pour contrôler 100% des aspects environnementaux, nos ressources naturelles et nos territoires, il faut un pays?

    La vérité c’est que si ça urgeait tant que ça l’environnement, le parti vert aurait déjà été élu. Ah c’est vrai, peut-être que le parti vert c’est juste l’anti-vote des indécis. 😛

  7. 7 Simon Bernier (Parti vert du Québec) Le 5 novembre 2008 à 18h56

    Nous vivons présentement sur une planète qui a atteint un taux d’extinction 100 fois plus élevés qu’au taux moyen naturel. La population augmente sans cesse et le nombre de ressources naturelles diminuent. Notre facon de vivre n’est pas viable, il nécessite trop de ressources naturelles et l’impact de notre action est néfaste sur l’environnement.

    Comment la souveraineté d’une nation pourrait être plus importante ?

    Aussi, une autre raison pourquoi je suis membre et candidat du Parti Vert, c’est tout simplement parce que nous évitons de tomber dans la partisanerie. Elle est responsable du cynisme de la population envers les politiciens. A la lumière de vos écrits, je déduis que vous voyez la politique comme une game, comme une guerre, comme un jeu ou il faut rabaisser l’autre pour vaincre…

    Le Québec n’a pas besoin de ce genre d’attitude.

  8. 8 Patrice Vachon Le 5 novembre 2008 à 21h05

    Parti vert n’est pas indépendantiste … mais va cherché la même clientelle… Je crois que votre ancien chef était un souverainiste convaincu, je crois.

    pis Dave a raison … comment pensez vous sauver la planète si le Québec n’a pas 100% de ses outils ??? en demandant à stephen harper?

    Le Québec n’a pas besoin d’un parti vert qui fait son petit lobby commique pendant qu’on laisse Jean Charest dérigé le Québec…le Québec a besoin d’un pays…

    La souveraineté d’une nation et le fait de sauver la planète ne sont pas des choses en compétition… On a pas à choisir entre un et l’autre…
    De toute façon .. c’est prouver que le parti vert n’Est pas le plus vert… c’est QS qui l’est

    Je crois que le Parti Québécois est le seul parti qui fait bien l’équilibre en l’économie, l’indépendance, l’équité et l’environnement

  9. 9 Dave Le 5 novembre 2008 à 21h16

    En effet l’approche du parti Vert n’est pas la bonne. Je connais des gens qui travaillent dans le domaine de l’environnement et forestier. Ils s’entendent tous pour dire que tant que le Québec ne sera pas souverain, le fédéral aura les compétences sur plein de domaines qui touchent l’environnement et la gestion de nos ressources.

    Comment voulez-vous changer quelque chose dans le parti vert sachant qu’il faudra impérialement s’entendre avec Stephen Harper, ce qui est impossible?

  10. 10 Simon Bernier (Parti vert du Québec) Le 5 novembre 2008 à 23h49

    Le Parti Vert va chercher beaucoup de fédéraliste que d’indépendandistes. Et si un indépendantiste ne vote pour un parti qui prone cette option, c’est probablement parce qu’il croit que nous avons d’autres chats à fouetter.

    On ne pourrait “sauver la planète” même avec tous les outils. Cela prend la coopération de tous les gouvernements des autres états/pays. Il faut s’asseoir avec ces gouvernements, s’entendre sur des règles communes et les appliquer.

    L’essentiel est de redonner un souffle aux actions des citoyennes, au pouvoir du citoyen afin de forcer la main à quiconque qui prend le pouvoir d’adopter des mesures qui vont transformer l’économie.

    En résumé, je ne crois pas que cela soit essentiel pour le Québec d’être souverain. Et je crois que l’énergie, le temps et l’argent que nous dépensons sur la question nationale pourrait être investis sur des sujets plus improtants, comme l’écart grandissant entre les classes riches et pauvres et l’état de l’environnement. Je ne suis pas convaincu que la souveraineté du Québec est essentiel pour règler ces questions. L’essentiel, c’est d’avoir des dirigeants ayant un minimum de conviction et de courage, ce que je ne vois dans les trois “grands” partis présentement.

    Par contre je suis ouvert aux autres opinions. Dave cela me ferait un grand plaisir de lire des analyses/commentaires sur la relation entre protection de l’environnement et souveraineté du Québec.

  11. 11 Patrice Vachon Le 6 novembre 2008 à 4h04

    Rêve toujours … continuer d’avoir 5% des votes et rien n’avoir … en attendant il y a d’autre qui peuvent vraiment changer quelques chose.

  12. 12 JC Le 6 novembre 2008 à 15h11

    Tu as raison pour ce qui est du vote indépendantiste, on devrait arrêter de le diviser…

    Mais pour cela il faudrait ne plus voter pour ce parti dont la direction ne se sert que de la souveraineté comme une arme de négociation avec Ottawa ou comme attrape nigaud avec les nationalistes québécois.
    Ce même parti dont la direction adore gouverner le Québec entant que province.
    Ce parti qui lors de la crise des longs couteaux n’a rien trouvé de mieux à faire que d’envoyer une lettre à la Reine pour qu’elle évite de reconnaître la constitution canadienne puisqu’on n’y était pas inclus alors que c’était une occasion idéal de mettre ces culottes et de clamer haut et fort notre indépendance du Canada.
    Ce parti qui pendant toutes ces années de pouvoir n’a su réaliser que deux référendums dont le premier était spécialement conçu(avec ces trois phases) pour écoeurer la population et empêcher l’indépendance.
    Ce parti qui, toujours pendant toutes ces années au pouvoir, n’a fait qu’accomoder le Québec entant que nation distincte à l’intérieur du Canada et qui par conséquent serait bien digne du terme “autonomiste”.
    Ce parti qui a maintes reprise a préférer mettre au placard la souveraineté ainsi qu’éviter d’en parler.

    La liste est longue mais une chose évidente se dégage de tout cela. Même si les indépendantistes votent pour ce parti, le PQ n’est pas un parti indépendantiste.

    Voilà pourquoi il faut arrêter de diviser le vote et nuire à notre cause en ne votant plus pour cette illusion. Bref Pat, tu portes de belles lunettes roses comme bien des gens, mais tache de les enlever si tu veux réellement contribuer à l’indépendance du Québec.

  13. 13 Patrice Vachon Le 6 novembre 2008 à 18h44

    Écoute, on peut passer notre temps à chialer contre le PQ,la liste négative est longue je le sais.

    Mais les faits sont là, le PQ que tu veulent ou pas, est encore un parti constitué de gens qui veulent faire du Québec un pays. Est encore le parti majeur le plus indépendantiste. Est encore le parti le plus à gauche parmi les partis majeurs.

    J’ai pas de lunette… je ne manque pas de pragmatisme … c’est vous qui en manquer…
    Je ne milite pas au Parti québécois, je crois que c’est plus réaliste de milité à l’extérieur et agir en groupe d’intérêt et groupe de pression pour ramener le PQ à l’ordre plutôt que ce fonder des tiers-partis à la tonne.

    Rappelle important : Système électoral uninominal à un tour veut dire : pragmatisme, réalisme et stabilité.

    C’est la vie!
    En plus, vous exercez le parti concierge… ce qui libère les plus gros partis des propositions plus forte.

  14. 14 JC Le 6 novembre 2008 à 20h56

    Quel vision a court terme as-tu! Il ne s’agit pas de simplement chiâler contre le PQ mais de remettre les choses à leurs place. Même si la base militante et les gens qui votent PQ sont indépendantistes, ce dernier ne l’est pas! Ca ne sert à rien d’appeler à voter pour ce parti social-démocrate dont la direction ne tient pas réellement à réaliser la souveraineté parce qu’on ne fait qu’accommoder notre nation au Canada.

    Si on veut faire des progrès, il faut faire comme ca c’est fait dans l’histoire et dans la politique c’est-à-dire commencer par mettre de côté les vielles moeurs inutiles afin de développer les alternatives.

    Certes, en faisant cela nous n’aurons pas un parti indépendantiste à la tête du Québec le 9 décembre, mais éventuellement oui tandis que si on ne voit pas à long terme comme tu le fais, la gouvernance du Québec se partagera du PQ au PLQ sans qu’on puisse voir l’indépendance on de ces jours.

    Le PQ, l’ADQ et le PLQ sont passer par la et si on veut réaliser des progrès sociaux et économiques ainsi que l’indépendance de notre pays il faudra qu’un parti digne de le faire passe par la aussi parce que pour l’instant, il n’y en a aucun au parlement.

  15. 15 Patrice Vachon Le 6 novembre 2008 à 21h49

    1) À long terme, on est tous mort =P
    2) Moi, je laisse la chance au coureur, mais en attendant…
    3) Écoute, le problème c’est pas de savoir si le PQ est indépendantiste… le problème c’est l’effectivité, mais ça change au PQ…
    4) Effectivement, il y aura aucun parti qui fera l’indépendance de façon unilatéral, le 9 décembre
    5) Le 8 décembre, il n’y aura qu’un vote pour les indépendantistes.

  16. 16 Abdul-Rahim Le 8 novembre 2008 à 11h15

    Québec solidaire fait le PQ apparaitre une autre ADQ!

  17. 17 Patrice Vachon Le 8 novembre 2008 à 12h34

    eu….

  18. 18 r1953 Le 16 décembre 2008 à 5h26

    Vous n’avez pas encore compris que le PQ n’est pas et n’a jamais été un parti indépendantiste mais souverainiste… On dirait que vous tentez de mettre votre défaite et celle du PQ sur la faute des indépendantistes et des Adéquistes… Vous êtes des moutons à la solde des promesses de Madame Marois. Vous avez voulu élire cette menteuse, alors arrangez-vous avec… Nous, les Québécois indépendantistes, avons le droit à la dissidence et/ou à l’abstention… Voyez vous-même ce que vous avez faits de tous les vrais indépendantistes qui ont été victimes de vos purges depuis des années.. Le PQ est fini et d’autant plus depuis qu’il est contrôlé par Pauline Marois… Je me suis abstenu comme des centaines de milliers de Québécois et je suis fier de vous donner une autre leçon… Peut-être que dans 10 ans vous aurez compris, mais nous serons tous assimilés. Le PQ est déjà un parti folklorique et vous êtes pris avec cette connasse pour encore 4 ans. Vous vous êtes choisis une Cheffe à la mesure de votre vision du Québec…

    Bye, Bye les niaiseux…

  19. 19 Nicolas Le 18 décembre 2008 à 16h41

    Bonjour,

    Je suis fédéraliste et j’ai voté pour Québec Solidare le 8 décembre. Pourquoi? Parce que toutes mes valeurs s’y retrouvent, à un exception près. Dans le système électoral actuel, il est vrai que les petits partis n’ont pas leur voix. Mais je crois sincèrement qu’il est temps de se moderniser et de créer une démocratie qui inclut tout le monde, et non seulement la majorité. Il est également temps de mettre fin au “vote stratégique.” Notre système électoral est la principale raison de la baisse du taux de participation. Les électeurs disent: “À quoi ça sert d’aller voter, on sait déjà qui va gagner.” et nous ne pouvons pas les contredire, ils ont raison. Gandhi, lui, a dit “Devenez le changement que vous voulez voir dans le monde.” Alors moi je vote pour le parti dont les valeurs sont les plus proches des miennes, sans égard à ses “chances.” Et je vous encourage à faire de même.

  20. 20 Dave Le 18 décembre 2008 à 16h55

    Pour ma part je suis indépendantiste et mes valeurs ne sont pas celles d’un parti mais bien celles de tout un peuple. La liberté d’une nation ça n’a pas de prix et au fond, aucun parti politique en particulier ne peut se déclarer le défenseur de l’indépendance d’un peuple.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 16 articles

Profil: Je suis doctorant en économique à l'Université Laval. Je suis spécialisé en immigration, en économie du travail et en économétrie. Je détiens également un Baccalauréat intégré en Économie et Politique.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 451 a été rédigé par Patrice Vachon il y a 11 ans et 4 mois, le mercredi 5 novembre 2008.

Il y a 20 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Campagne électorale québécoise 2008, Politique, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: L’actualisation des études de 1995: une idée saugrenue Depuis quelques jours, on entend partout parler du besoin d’actualiser les études réalisées en 1995 en préparation du référendum. S’il [...]

2010: La parabole des talents Prendre conscience d’un problème devrait idéalement nous amener à rechercher une solution susceptible d’y remédier. Les indiens Pueblos du sud-ouest [...]

2010: Le gouvernement libéral est à l’origine des crises en agriculture au Québec « Le manque de leadership du ministre Lessard est en train de mettre en danger le futur de l’agriculture québécoise [...]

2010: Le chemin de la liberté Un de mes correspondants m'a fait parvenir ce vidéo sous-titré en français. Il s'agit de l'histoire de la libération de [...]

2008: Barack Obama élu 44ème président des États-Unis Monsieur le Président, Au nom du Bloc Québécois et de ses 49 députés élus à la Chambre des communes, je vous [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages