Le mardi 30 septembre 2008

QuébecPolitique

La rupture entre Stephen Harper et le Québec s’accentue de jour en jour

Seul le Bloc Québécois est au diapason de la réalité québécoise

Campagne électorale fédérale 2008 ]

Par Bloc Québécois

Le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, a fait part de la rupture qui s’accentue de jour en jour entre Stephen Harper et les Québécois, lors d’un point de presse qu’il tenait à Mirabel en compagnie de son organisateur en chef et candidat d’Argenteuil—Papineau—Mirabel, Mario Laframboise.

Après trois semaines de campagne, on s’aperçoit que la rupture entre Stephen Harper et le Québec s’accentue de jour en jour. En affichant son mépris envers les artistes et les artisans de la culture, Stephen Harper s’est brûlé les doigts. En s’attaquant à la réhabilitation des jeunes contrevenants, le chef du parti conservateur a frappé un mur. En s’attaquant au modèle de développement économique québécois, le chef conservateur a suscité la colère des régions, des maires et du gouvernement du Québec.

Les Québécoises et les Québécois qui se préoccupent d’environnement, en voyant les conservateurs qui défendent les pétrolières, les groupes de femmes, qui voient poindre le spectre d’un retour du débat sur l’avortement, les étudiants, qui s’aperçoivent que Stephen Harper est sourd à leurs aspirations, les producteurs agricoles, sachant les conservateurs décidés à démanteler la gestion de l’offre à la première occasion, et les travailleurs forestiers et manufacturiers, abandonnés à leur sort, tous sont inquiets à l’idée d’une majorité conservatrice.

Le Bloc Québécois au diapason de la réalité québécoise

De notre côté, nous avons continué à expliquer aux Québécoises et aux Québécois ce que nous avons à leur offrir. Devant les chambres de commerce, j’ai énoncé nos priorités pour Québec et Montréal. À l’université, nous avons démontré que le parti des jeunes, le parti qui fait la bataille pour obtenir un meilleur financement de l’éducation, c’est le Bloc Québécois. Nous avons aussi dévoilé notre plateforme pour l’agriculture, faisant une fois de plus la démonstration que les seuls défenseurs des producteurs agricoles du Québec à Ottawa, c’est le Bloc Québécois, ainsi que notre plateforme pour l’environnement, avec un plan de réduction de la dépendance du Québec au pétrole. Tous les Québécois préoccupés d’environnement savent qu’avec le Bloc Québécois, ils sont chez eux.

Sur chacun des enjeux, les gens se rendent bien compte que c’est le Bloc Québécois qui est au diapason de la réalité québécoise. Notre message passe auprès des Québécoises et des Québécois et tous savent désormais que le Bloc Québécois est le seul parti capable de barrer la route à Stephen Harper.

Le débat, un exercice démocratique essentiel

La semaine qui vient sera très importante pour tous les chefs, avec la tenue de deux débats. Les Québécois pourront entendre directement chaque chef de parti défendre ses positions. Je sais qu’à chaque débat, tout est à recommencer. La dynamique n’est pas la même, les joueurs changent. Comme moi, Jack Layton pourrait dire à Stéphane Dion et à Élizabeth May qui en seront à leur premier débat, que c’est tout aussi exigeant la 2e et la 3e fois, que la 1ère.

Quant à moi, le défi sera le suivant : je devrai démontrer aux Québécoises et aux Québécois, enjeu par enjeu, qu’il faut empêcher Stephen Harper d’obtenir une majorité et qu’au Québec, le seul parti capable de le faire, c’est le Bloc Québécois.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Gilles Duceppe

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 465 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 10 ans et 11 mois, le mardi 30 septembre 2008.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec, Campagne électorale fédérale 2008.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Doigt d’honneur d’un bébé contre le pétrole et le nucléaire Une entreprise suédoise du milieu énergétique, Telge Energi ((Telge Energi)), a trouvé une façon pour le moins osée et originale [...]

2012: Fermeture de Gentilly-2: une chambre de commerce socialo-corporatiste? Radio-Canada rapporte que les représentants de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières et ceux de la Chambre de [...]

2010: Les Pierrafeu ont 50 ans! La célèbre famille des Pierrafeu fête aujourd'hui son 50ème anniversaire. À cette occasion, Google souhaite souligner l'événement en affichant sur [...]

2010: Conservateurs et libéraux abandonnent les chômeurs « Le Bloc Québécois est consterné de voir son projet de loi C-308 visant la bonification du régime d'assurance-emploi rejeté [...]

2010: Développements dans le dossier de l’église du Saint-Nom-de-Jésus L'église du Saint-Nom-de-Jésus a plusieurs fois fait la manchette durant la dernière année. Tout d'abord, elle fut fermée au culte [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages