Le lundi 25 août 2008

QuébecAmérique

À la découverte des Mohawks d’Akwesasne

Le premier article d'une série sur les Mohawks d'Akwesasne

CanadaLes peuples autochtones ]

Par AmériQuébec

Akwesasne veut dire « là où vrombit la perdrix ». Cette réserve amérindienne comprend plus de 10 000 habitants, ce qui en fait l’une des plus populeuses du Canada. Au cours des prochaines semaines, vous aurez l’occasion d’en connaître davantage sur cette communauté située aux frontières du Québec, de l’Ontario et de New York.

Au cours de l’été 2008, j’ai eu la chance de suivre un cours sur les Politiques Autochtones à l’Université Laval. L’une des activités principales du cours fut de tenir un blogue à jour sur une communauté de notre choix, en traitant tout au long de la session de différents sujets concernant cette communauté. Comme j’ai passé plusieurs heures à accumuler de l’information et rédiger des articles sur ce sujet, je trouvais dommage de laisser ces articles dormir sur le blogue du cours.

Mon intérêt pour ce cours vient du fait que depuis longtemps je me pose des questions sur les populations autochtones d’ici et d’ailleurs, et je trouvais que mes connaissances sur les premières nations du Canada étaient latentes. Ayant voyagé plusieurs fois dans des pays d’Amérique Latine où j’ai eu la chance de rencontrer plusieurs communautés, j’en connaissais davantage sur celles des pays étrangers que sur celles vivant ici, alors il était temps de remédier à la situation. J’ai déjà visité plusieurs communautés et villages mayas dans le Chiapas et surtout au Guatemala, et il faut dire que leur situation d’extrême pauvreté m’a beaucoup marqué. C’est aussi pour cela que j’ai suivi le cours de politique autochtone, afin de voir comment ici, les choses se font.

Les Mohawks d’Akwesasne

Tout d’abord, j’ai choisi de parler de la communauté des Mohawks d’Akwesasne un peu par hasard. Il s’adonne qu’une semaine avant le début du cours, je scrutais les frontières du Québec avec Google Earth, et je suis éventuellement tombé sur St-Régis, situé aux frontières du Québec, de l’Ontario et de l’état de New York. Ne sachant pas au départ qu’il s’agissait d’une communauté autochtone, je me suis informé, et finalement lorsque j’ai su qu’il fallait parler d’une communauté, j’ai donc choisi celle-ci.

Localisation géographique et population

De part sa position géographique, j’étais déjà très intrigué au départ de voir comment pouvait fonctionner juridiquement et politiquement une réserve située sur trois états différents. Mais puisqu’une image vaut mille mot, voici une carte de la réserve. Vous pouvez cliquer pour agrandir.

Une carte du territoire d'Akwesasne
Une carte du territoire d'Akwesasne

Donc, comme vous pouvez le voir sur cette carte, le territoire de la réserve d’Aweksasne est réparti sur les trois états/provinces et est d’une taille de près de 67 000 Km carrés1

Akwesasne veut dire « là où vrombit la perdrix » et cette réserve comprend plus de 10 000 habitants, ce qui en ferait une des plus populeuses du Canada. Principalement, le territoire traditionnel est situé sur l’île Cornwall, en Ontario, à Saint-Régis et Snye, au Québec, et finalement dans la réserve indienne St. Regis, dans l’État de New York2.

Les langues parlées par les membres de la communauté sont le Mohawk et l’anglais. Le territoire est séparé en 3 districts, représentés par 12 “chefs” de district et un grand chef. Les trois districts se nomment TsiSnaihne, Kanatakon, and Kawehnoke. Chacun des districts choisissent 4 chefs et le grand chef est élu par les trois districts3.

Après avoir cherché un bon moment des données socio-économiques, en vain, je ne pourrai pas pour le moment donner des chiffres. Je crois que la difficulté de réunir les données vient du fait que la réserve est située sur la frontière des deux pays… Pour le moment, tout ce que je peux avancer, c’est que les Mohawks d’Akwesasne semblent plus être une exception que la règle par rapport à la qualité de vie. À titre d’exemple, la ministre fédérale de la santé publique aurait dit en janvier 2006 que Akwesasne était un “vrai joyau” sur les dossiers de la qualité de l’eau, la santé de la communauté, la gouvernance et le leadership. Elle parlait même du fait que la communauté Mohawk pourrait partager son savoir-faire et aider d’autres communautés4. Donc, même sans les chiffres, on peut s’imaginer que la communauté s’en tire plutôt bien.

Au cours des prochains jours et semaines, je vous partagerai mes autres découvertes sur Akwesasne.

  1. Voir les nations sur le site d’Indiana Marketing []
  2. Voir Akwesasne sur les Affaires Indiennes et du Nord Canada []
  3. Voir le site officiel d’Akwesasne []
  4. Voir Akwesasne setting example for others sur le site officiel d’Akwesasne []

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 682 a été rédigé par AmériQuébec il y a 11 ans et 0 mois, le lundi 25 août 2008.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Les peuples autochtones, Amérique, Canada.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Parizeau devrait «envisager la mort en essayant de l’apprivoiser», opine un X Ce midi, l'animateur de CHOI Radio X Dominic Maurais questionnait sur Facebook ses fans au sujet de l'appui de Jacques [...]

2012: CAQ: François Legault se mérite une vidéo vitriolique Dans la vidéo Une fille pète sa coche contre Legault et la CAQ, mise en ligne le 18 août, on y [...]

2012: Le PQ génère de l’inquiétude chez les aînés L'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) s'inquiète d'un extrait important de la présentation du cadre financier [...]

2009: Abolition de la subvention par Patrimoine Canada, section sport Le député du Bloc Québécois de Repentigny, Nicolas Dufour, dénonce la décision des conservateurs d’annuler son appui aux Internationaux de [...]

2009: Programme supervisé SALOME et lutte à la toxicomanie La députée de Matapédia et porte-parole de l’opposition officielle en matière de services sociaux, Danielle Doyer, et le député de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages