Le mardi 27 février 2007

SociétéQuébec

Hausse des frais de scolarité: autre mensonge de Jean Charest

Campagne électorale québécoise 2007 ]

Par AmériQuébec

Alors qu’on peut lire sur le site internet du parti libéral du Québec qu’on dégèlera les frais de scolarité pour un petit 2$ par semaine (comme ils se plaisent à banaliser), pour un 100$ par année de plus chaque année pendant 5 ans, il n’en est rien. Jean Charest promet une hausse de 500$ par […]

Alors qu’on peut lire sur le site internet du parti libéral du Québec qu’on dégèlera les frais de scolarité pour un petit 2$ par semaine (comme ils se plaisent à banaliser), pour un 100$ par année de plus chaque année pendant 5 ans, il n’en est rien.

Jean Charest promet une hausse de 500$ par année après 5 ans comparé aux frais actuels. Il n’a évidemment pas parlé d’encadrer les frais afférents, qui eux aussi augmentent chaque année. Cependant, Jean Charest ment lorsqu’il parle d’une hausse totale des frais de 500$, car il s’agit d’une hausse totale de 1000$ par année! Loin d’être une hausse raisonnable pour les étudiants qui se disent d’accord avec une certaine hausse des frais, cette hausse est vicieuse et en plus de cela, on nous ment, carrément!

Pour mieux comprendre les effets d’une hausse des frais, regardez le tableau suivant.

Vraie hausse des frais de scolarité du PLQ

Comme vous le voyez, il ne s’agit pas d’une augmentation de 100$ par année pendant 5 ans, mais plutôt de 150$ pour la première année et de 200$ pour les années qui suivent. En 2012, ce ne sont pas 500$ de plus par année que les étudiants vont payer, mais bien 1000$!!

On parle aussi de cette hausse malhonnête sur un autre blogue .

Pas convaincus? Appelez-vous même au Parti libéral, ils vont bel et bien vous le confirmer! Le pire là-dedans, c’est que cette modification de l’augmentation des frais de scolarité est CONTRAIRE À CE QUI A ÉTÉ VOTÉ par les membres du parti!

On dis souvent qu’au Parti Québécois, il y a beaucoup de débat interne et de divisions parfois. C’est parce qu’on écoute ce que le monde ont à dire! Au parti libéral, les gens votent, mais ce qui est adopté en bout de ligne se fait à l’envers de l’opinion des militants du parti! Je suis sûr que plusieurs d’entre eux ne le savent même pas encore, puisqu’il est écrit dans le programme qu’il s’agit d’une hausse de 100$ par année.

Pourtant, si vous jetez un coup d’oeil sur un sujet spécifique du forum des Cowboys Fringants, voici ce qu’on y apprend:

Je débarque du téléphone avec une représentante des Libéraux…

Et vous avez raison. [Parlant de la hausse de 1000$ plutôt que de 500$]

Mais ce n’est:
1) pas ce qu’on nous disait la semaine dernière.
2) SURTOUT pas ce qui a été voté par les membres présents au conseil élargi, spécialement par les jeunes Libéraux.

Pour terminer, si vous n’êtes toujours pas convaincu des mensonges de Jean Charest sur l’augmentation des frais de scolarité, jetez un petit coup d’oeil sur ce vidéo d’une journaliste de Radio-Canada qui explique bien la réalité. Elle explique que Jean Charest nous ment lorsqu’il parle de 1 dollar investi par les étudiants et 10 par le gouvernement. En réalité il s’agit plus de 1 pour 1, tout au plus 1 pour 2.


7 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Geneviève Le 27 février 2007 à 21h52

    C’est pas pour rien que tous les députés libéraux sont photographiés le droit sur le menton (photos pour les élections).
    C’est leur devise,
    mentons, mentons, mentons, mentons,

  2. 2 Geneviève Le 1 mars 2007 à 20h47

    s.v.p. veuilez lire ”le doigt” et non le droit

  3. 3 Geneviève Le 1 mars 2007 à 21h05

    Savez-vous qu’au Québec il manque de main-d’oeuvre qualifiée pour combler différents postes. Si on pense au système de santé, d’ici quelques années 50 pour cent des gens vont prendre leur retraite. Beaucoup de ce nombre sont des gens avec diplômes universitaires.
    Actuellement, le système de la santé, les grandes et petites entreprises sont à la recherche de gens avec un diplôme universitaire pour combler plusieurs postes.

    Où est la logique avec le Parti Libéral. Ce parti est pour le dégel des frais de scolarité. Cela veut dire beaucoup de jeunes qui ne se rendront pas à l’université faute de moyens. Que feront les hôpitaux et les entreprises pour trouver le personnel si le gouvernement libéral met des bâtons dans les roues. Aucune logique avec les libéraux. A se demander s’ils vivent vraiment au Québec ou s’ils habitent sur une autre plantète. Moi, les petits extraterrestres rouges c’est pas ma tasse de thé.

    On a juste à regarder Jean Charest, il part du parti conservateur au fédéral au parti libéral du Québec. Où est son sens logique.
    Etant donné qu’il lorgnait sur la chaise du premier ministre du Canada et qu’il n’a pas été capable de s’asseoir dessus, il est venu nous emmerder au Québec avec toutes ses fausses promesses.

    Belle devise pour le Parti Libéral: Mentons mentons mentons

    Et du côté de l’ADQ, le chef n’est pas plus capable de réfléchir sur le sens de l’accessibilité à l’éducation.

    Le seul parti lucide, le PARTI QUEBECOIS. PENSONS A NOS JEUNES ET CESSONS DES LES ENDETTER ET DONNONS LEUR L’ACCESSIBILITÉ A L’UNIVERSITE.

    FORMONS LA MAIN-D’OEUVRE DE DEMAIN.
    VOTONS PARTI QUEBECOIS

    Pourtant, c’est pas dure à comprendre.

  4. 4 Geneviève Le 1 mars 2007 à 21h08

    p.s. Ce commentaire s’adresse aussi aux gens de Charlevoix, avec le Parti Québécois, vous donnez les moyens nécessaires à vos jeunes de se rendre à l’université.

  5. 5 Mathieu Le 28 avril 2007 à 9h08

    Tout à fait contre ces hausses de tarifs. Une chance que les étudiants se tiennent debout. Saviez-vous que la part du budget du gouvernement du Québec voué à l’éducation a baissé de 6% au cours des dix dernières années? Les universités francophones de Montréal sont sousfinancées,les anglophones surfinancées et le programme de prêts et bourses a été démoli, il y a de ça deux
    ans. Se dirige-t-on vers une américanisation de notre système d’éducation au Québec? 100$ par année peut paraître comme une petite hausse, cependant au cumulatif c’est une augmentation de 30% à la cinquième année. En plus de cette hausse, les étudiants doivent subir ces autres réalités:

    – Hausse de 24% du coût de la passe mensuel de la STM en 5 ans

    – Hausse du tarif d’électricité de 11% au cours des deux dernières années

    – Hausse de 9% en 5 ans du salaire minimum

    Le gouvernement est en train d’étouffer la classe pauvre et étudiante de sa population et les médias sont complices en mettant l’accent continuellement sur la hausse de 14% en 15 ans du prix de l’essence. Même mme Bombardier a mentionné qu’en raison des excès de sa génération, les générations futures vont
    devoir payer. Elle mentionne dans le même éditorial qu’il est normal que le gouvernement baisse les impôts puisque la classe ouvrière est trop taxée. (sans queue ni tête)

    L’éducation est la richesse de la population et non pas son fardeau!!!

  6. 6 Abdul-Rahim Le 29 septembre 2007 à 6h10

    Je préfère, en général, le PLQ, mais ça me perplexe. Les libéraux ont déjà pris l’issue en main, décidé qu’il, comme parti en gouvernement, doit établir quelque genre de dégel pour mieux financier les universités, pourqoui doivent ils mentent à propos des chiffres.

  7. 7 Ève Le 9 mars 2010 à 13h47

    Je fais partie de ces jeunes qui rêvent d’un jour aller à l’université et faire de grandes études. Mais pourquoi le gouvernement nous barre toujours la route ainsi? Bien sûr, ils tentent de nous pousser vers des études professionelles à la place (les vidéos présentées en classe obligatoirement en sont la preuve), mais on manque de main d’oeuvre qualifiée partout! Il suffit de penser au système de santé pour le comprendre. Il nous faut des médecins, des ingénieurs… Certains n’iront pas à l’université parce qu’ils refuseront de trop s’endetter. Ces personnes auraient pu contribuer à relever le système de santé qui s’effondre ou tout autre système. Mais ils ne seront pas là parce qu’on leur aura barré la route. Pourquoi? Simplement parce que les universités manquent de fonds? Où vont donc tous les impôts que nous devons payer? Notre argent doit être mieux géré. On n’a pas à subir les conséquences d’une mauvaise gestion!!!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 467 a été rédigé par AmériQuébec il y a 13 ans et 7 mois, le mardi 27 février 2007.

Il y a 7 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Campagne électorale québécoise 2007, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Juliane Diller Koepcke Juliane Diller Koepcke, née en 1954 à Lima, au Pérou, est connue pour avoir été la seule survivante parmi 93 [...]

2012: Tout le monde en parle: Arielle Grenier du MÉSRQ «coupée» au montage? On pourrait croire que ce groupe est uni, mais suite au passage de madame Grenier à TLMEP hier soir, ça [...]

2012: Chantal Jolis a peut-être déjà installé son “studio dans les nuages” C'est la maladie de Parkinson ((La Société Parkinson du Québec)), une maladie neurodégénérative caractérisée par des troubles de motricité, qui a [...]

2012: Droits de scolarité : débat entre Marie Malavoy, PQ, et Éric Caire, CAQ Si la position du Parti Québécois en ce qui concerne l'accessibilité aux études est claire, soit le gel des frais [...]

2010: Violent tremblement de terre au Chili de magnitude 8.8 Le séisme de magnitude 8.8, du 27 Février 2010, épicentre enregistrée à 03h34, heure locale, 06 h34 Temps Universel, localisé [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages