Le dimanche 30 septembre 2012

QuébecÉconomie

Fermeture de Gentilly-2: une chambre de commerce socialo-corporatiste?

La Chambre de commerce voulait que les étudiants fassent leur juste part, alors maintenant elle a l'occasion d'en faire autant en donnant l'exemple

Par Sylvain

Il est très intéressant de constater que la CCICQ n’avait aucun problème à ce que le gouvernement augmente les frais de scolarité. On comprend aujourd’hui que ça aurait pu permettre au gouvernement de financer, à même les fonds publics, 800 emplois inutiles qui coûteraient plus de 250 000$ annuellement, 268 750$ pour être plus précis.

Radio-Canada rapporte que les représentants de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières et ceux de la Chambre de commerce et d’industries du Coeur-du-Québec sont en faveur du maintien de la centrale Gentilly-2 à Bécancour, et ce, même si Hydro-Québec assure «que la centrale serait nettement déficitaire tout au long de son exploitation pendant 25 ans et entrevoit un déficit net annuel de 215 millions de dollars à compter de 2017. Chacun des emplois à la centrale coûterait donc plus de 250 000 $ à maintenir1».

On peut comprendre que les syndicats soient contre la fermeture de Gentilly-2 puisqu’ils se doivent, en quelque sorte, d’être du côté des employés.

On comprend aussi (même si c’est absurde) que le PLQ et la CAQ, ainsi que le maire de Trois-Rivières (qui rêve d’une coalition PLQ-CAQ) pour des raisons purement populistes, soient en défaveur de la décision de Pauline Marois et du PQ de fermer la centrale.

Toutefois,  comment expliquer que les chambres de commerce de la région soient contre la fermeture, autre que parce qu’elles ont besoin de l’argent du gouvernement pour faire de la business? N’ont-ils jamais entendu parler de la destruction créatrice si chère normalement aux hommes et femmes d’affaires capitalistes en faveur du libre-marché?

Le Québec n’est pas communiste à ce que je sache! Soyons clair, garder la centrale ouverte signifie un déficit net annuel de 215 millions de dollars à compter de 2017 et que chacun des emplois à la centrale coûterait donc plus de 250 000 $ à maintenir. En passant, il est où Éric Duhaime pour dénoncer cette chambre de commerce «socialiste» qui veut vivre aux dépens des contribuables du Québec? Faites-moi signe s’il se prononce à ce sujet! Ah oui,  même chose pour Nathalie Elgrably-Lévy, laquelle croit que «le financement public de la culture ne servirait qu’à subvenir aux besoins des artistes.2» Franchement, ce serait bien si ces deux personnes pouvaient être utiles et dénoncer l’attitude de «bs» de la chambre de commerce.

Aujourd’hui, dimanche, il y aura une marche de solidarité  organisée par les Chambres de commerce locales. C’est assez contradictoire alors que la plupart des chambres de commerce au Québec étaient en faveur d’une hausse des droits de scolarité et «n’aimaient donc ben pas ça que les jeunes aillent s’exprimer dans la rue». Et c’est le cas de Chambre de commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec (CCICQ):

En cette grande journée de manifestations étudiantes (22 mars 2012), la Chambre de commerce et d’industrie du cœur-du-Québec se prononce en accord avec une hausse raisonnable des droits de scolarité des étudiants3

Il est très intéressant de constater que la CCICQ n’avait aucun problème à ce que le gouvernement augmente les frais de scolarité. On comprend aujourd’hui que ça aurait pu permettre au gouvernement de financer, à même les fonds publics, des emplois inutiles qui coûteraient plus de 250 000$ annuellement, 268 750$ pour être plus précis.

Enfin, c’est un secret de polichinelle, les chambres de commerce auraient bien voulu que les étudiants aient besoin de travailler davantage pendant leurs études puisque ça leur permet, aux chambres de commerce, d’avoir du cheap labor. Ce serait tellement mieux, selon eux, que 800 employés au gros salaire puissent continuer à aller manger au restaurant et boire des cafés dans la région en se faisant servir par des étudiants cernés qui aimeraient étudier plutôt que de travailler au salaire minimum. Mais eux, ces hommes et femmes d’affaires, ohhhhhhhhh, il faudrait que le gouvernement finance des emplois inutiles. Allez la CCICQ, il est temps de faire votre juste part!

  1. Gentilly-2 : la recommandation d’Hydro-Québec étonne le syndicat []
  2. Nathalie Elgrably-Lévy : Inculte ou incompétente []
  3. PDF de la CCICQ : POUR UN FINANCEMENT ÉQUITABLE DES UNIVERSITÉS []

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Sylvain

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 592 a été rédigé par Sylvain il y a 4 ans et 8 mois, le dimanche 30 septembre 2012.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Économie, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Doigt d’honneur d’un bébé contre le pétrole et le nucléaire Une entreprise suédoise du milieu énergétique, Telge Energi ((Telge Energi)), a trouvé une façon pour le moins osée et originale [...]

2010: Les Pierrafeu ont 50 ans! La célèbre famille des Pierrafeu fête aujourd'hui son 50ème anniversaire. À cette occasion, Google souhaite souligner l'événement en affichant sur [...]

2010: Conservateurs et libéraux abandonnent les chômeurs « Le Bloc Québécois est consterné de voir son projet de loi C-308 visant la bonification du régime d'assurance-emploi rejeté [...]

2010: Développements dans le dossier de l’église du Saint-Nom-de-Jésus L'église du Saint-Nom-de-Jésus a plusieurs fois fait la manchette durant la dernière année. Tout d'abord, elle fut fermée au culte [...]

2009: L’injustice injustifiable Des gens me disent « il ne faut pas vivre avec le passé », je leur réponds « regardez les américains, les chinois, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages