Le vendredi 27 avril 2012

QuébecPolitique

Grève étudiante: le mouvement ne s’essouffle définitivement pas

Le mouvement semble plutôt prendre de l'ampleur

Par Sylvain

Malgré les tentatives du gouvernement Charest de créer des divisions entre la CLASSE et les autres organisations étudiantes afin, d’une part, influencer l’opinion publique et, d’autre part, ne pas avoir à négocier avec Gabriel Nadeau-Dubois, le mouvement de grève des étudiants est très loin de l’essoufflement. Au contraire, le mouvement en ressort plus fort.

Malgré les tentatives du gouvernement Charest de créer des divisions entre la CLASSE et les autres organisations étudiantes afin d’une part influencer l’opinion publique et d’autre part ne pas avoir à négocier avec Gabriel Nadeau-Dubois, le mouvement de grève des étudiants est très loin de l’essoufflement. Au contraire, le mouvement en ressort plus fort.

Les FECQ et la FEUQ ont fait savoir qu’ils étaient prêts à reprendre les négociations avec le gouvernement Charest, mais la porte est demeurée fermée.

Hier, plus de 2000 étudiants et étudiantes du Cégep de Sherbrooke ont reconduit la grève pour une semaine de plus, à 56% POUR, en hausse de 5%, malgré une injonction.

L’UQO a reconduit la grève générale illimitée à 61% POUR, plus forte majorité depuis le déclenchement de la grève. Le gouvernement Charest n’aura pas le choix de négocier puisque l’UQO est en grève sans reconduction jusqu’à ce que le gouvernement accepte de négocier avec toutes les organisations nationales.

Le Cégep de Joliette a reconduit à 58% et en est à sa dixième semaine de grève. Le Cégep de Ste-Hyacinthe a fait de même et reconduit à 54% pour la septième semaine, avec une plus forte majorité que les deux derniers votes. Le Cégep André-Laurendeau a reconduit à 54%, aussi avec une plus forte majorité que les reconductions précédentes.

Enfin, plusieurs autres établissements ont reconduit la grève, et la plupart du temps avec des majorités plus fortes que les précédentes. Même que des élèves du secondaire font maintenant la grève. C’est le cas, entre autres, de l »école secondaire Sophie-Barat qui a voté hier une grève partielle illimitée. Une période par jour sera donc annulée jusqu’à la présentation d’une offre acceptable de la ministre.

Il faut conclure, sans l’ombre d’un doute, que le mouvement ne s’essouffle définitivement pas.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Sylvain

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 284 a été rédigé par Sylvain il y a 5 ans et 1 mois, le vendredi 27 avril 2012.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Grève étudiante: les policiers utilisent un prétexte bidon pour neutraliser une cinquantaine de personnes à Québec Suite à une manifestation féministe contre la hausse à Québec d'une centaine de personnes et qui venait à peine de [...]

2012: Line Beauchamp « hausse » la hausse: de 1625$ à 1778$! Il ne faut pas se leurrer, la conférence de presse de Jean Charest et de Line Beauchamp juste avant midi [...]

2012: Grève étudiante: une médiation envisageable? La majorité du Québec souhaite que le conflit étudiant se règle le plus rapidement possible et s'attend à ce que [...]

2011: Dans un Québec indépendant, le Canada ne pourra plus défaire ce qu’on construit La fierté, c'est notre moteur. On va en parler de fierté, on va en parler sur toutes les routes du [...]

2011: Le plan Nord ou comment démembrer une province et l’asservir? L’approche commune concerne le transfert de nos territoires vers une minorité de moins de 1 % de la population du [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages