Le Vendredi 22 janvier 2010

SociétéQuébec

Pourquoi Ottawa ne veut pas des Haïtiens?

Créons le mouvement pour favoriser cette immigration

Par Jean-Pierre Plourde

Imaginez l’impact de 50 à 100 milles nouveaux arrivants parlant français qui se pointent à Montréal, le plan Charest d’angliciser Montréal serait renversé d’un coup et on regagne du terrain sur notre affirmation en plus d’augmenter notre majorité.

Ottawa a de bonnes raisons de ne pas vouloir accueillir les Haïtiens.

Imaginez l’impact de 50 à 100 milles nouveaux arrivants parlant français qui se pointent à Montréal, le plan Charest d’angliciser Montréal serait renversé d’un coup et on regagne du terrain sur notre affirmation en plus d’augmenter notre majorité.

Notre génocide culturel est le premier objectif canadien. Il perdure depuis la conquête et l’histoire de notre survie le confirme amplement, voir Normand Lester et son Livre noir du Canada anglais.

Sans cet effort constant du Canada contre nos aspirations, le Québec serait déjà indépendant et prospère. Notre population pourrait même avoir dépassé celle du Canada.

En se basant sur mes analyses comparatives, voyons quel serait l’effet sur le Canada de l’immigration massive des haïtiens au Canada. Faisons le petit exercice de modifier la situation comme suit:

Imaginez si Haïti était une colonie britannique avec des gens parlants anglais: les portes du Canada leurs seraient grandes ouvertes.  Les bateaux se succèderaient et les avions ne fourniraient plus.

L’objectif premier du Canada consiste à nous détruire culturellement en renversant notre majorité francophone. Ce serait l’occasion rêvée de nous écraser et ils le feraient, peu importe les règles de l’immigration que le Canada prétend vouloir respecter.

La preuve qu’il oserait n’est pas difficile à faire. Le Canada l’a déjà fait en 1995 en naturalisant des milliers d’immigrants en les incitant à voter contre nous, à l’encontre de toutes les règles de l’immigration.

Le Canada ne se priverait certainement pas d’une si belle occasion.

Le vol du référendum de 1995, la commission sur les prétendus accommodements raisonnables, le faux traité dit de l’approche commune, suivit de la liquidation de notre Caisse de dépôt, de l’Hydro-Québec en parallèle avec un endettement massif de notre gouvernement et de nos citoyens, devraient finir par nous convaincre bientôt de vendre le reste de nos actifs à rabais.

Tout cela fait partie des stratégies de ce pays à notre endroit. Ce processus est en cours de réalisation. Tous les documents d’archives et notre histoire récente prouvent amplement que l’application d’une telle procédure serait indéniable dans de telles circonstances.

L’achat d’Énergie Nouveau-Brunswick fait également parti de ces stratégies et c’est la plus perverse.

Le Canada joue avec le feu, un jour le peuple, poussé au pied du mur, comprendra! Je n’ose pas imaginer ce qu’il adviendra. Les preuves deviennent de plus en plus évidentes. Les économistes commencent de plus en plus à allumer. Malgré les menaces des patrons de la presse et des médias, les journalistes devraient embarquer par la suite. Ce jour-là, le couvercle va sauter.

Le prétendu sommet économique annoncé par M. Charest est encore de la poudre aux yeux.

Ce gouvernement est la principale source des problèmes dont il veut discuter les solutions. M. Charest s’empressera de mettre ces recommandations sur les tablettes sauf celles préconisant l’augmentation de notre charge sociale et financière. C’est une stratégie de diversion, tout le monde commence à s’en rendre compte.

Créons le mouvement pour favoriser cette immigration. Haïti représente pour nous une occasion rêvée de renverser la situation, ne la ratons pas.

La devise du Canada envers nous, c’est: « Faites ce que je dis, pas ce que je fais. »

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Just One Le 2 février 2010 à 1h32

    On en veut pas des haitiens, est-ce que c’est assez clair ?

    Ça va faire la prostitution auprès de tout ce qui peut ressembler à une quelconque minorité pour SUCER un vote de plus au prochain référendum ! De toute façon, avec la reine-nègre à Ottawa, ils ne voteront JAMAIS pour la communauté qui les a accueilli ici.

    Donc : perte de temps, perte de ressources et fractionnement accru de notre société. Gros ZÉRO sur toute la ligne.

  2. 2 Jean-Pierre Plourde Le 2 février 2010 à 22h31

    Bonjour M. X.

    Ce qui est intéressant pour Québec, ce serait la prise en main des orphelins afin de leur éviter la misère.

    L’école s’occupera de leur avenir et de la notre ensuite.

    Il n’y a pas de honte à donner votre opinion.

    N’ayez pas peur de vous identifier, je suis généralement accueillant.

    Jean-Pierre Plourde.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Jean-Pierre Plourde

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 116 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 510 a été rédigé par Jean-Pierre Plourde il y a 4 ans et 7 mois, le Vendredi 22 janvier 2010.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Quasars LQG: la plus grosse structure de l’univers! Voilà une nouvelle qui risque d'en étourdir plusieurs. Une équipe dirigée par le Dr. Roger G. Clowes de l'Université de [...]

2011: La grande famille va-t-elle sacrifier le mouton noir mascouchois? L'année 2010, une année pour le moins débordante de rebondissement, dans cette grande famille Libérale.  Ce temple autrefois intègre, dont les [...]

2011: 63ème anniversaire du fleurdelisé, le drapeau national du Québec La Société nationale des Québécois du Suroît vous convie à un déjeuner conférence le dimanche 23 janvier 2011 à 10h30 [...]

2010: Le MPIQ a 1 an, on devrait peut-être l’écouter… Il y a quelques jours, le Mouvement Pacifique pour l'Indépendance du Québec fêtait ses un an. Malheureusement, le départ d'un [...]

2010: Soirée-débat des IPSO le 8 février sur l’après-Copenhague Une soirée est organisée par les Intellectuels pour la souveraineté le lundi le 8 février, de 19 h à 21 [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages