Le dimanche 11 janvier 2009

Québec

Pour régler le cas de Paul Desmarais

Arrêtons de nourrir la bête Gesca-La Presse

Par Jean-Claude Pomerleau

Le temps est propice pour mettre en place une campagne d’information par courriel pour demander, au nom de l’intérêt supérieur du Québec de mettre fin à leurs appuis financiers à Paul Desmarais et d’arrêter d’acheter les journaux du groupe Gesca

  1. La médiacratie est un terme qui désigne les médias de masses qui ont pour mission première de défendre d’abord et avant tout les intérêts politiques et économiques des propriétaires de ces médias. Ce sont les gardiens du pouvoir : « The guardians of power ».
  2. C’est le cas du Groupe Gesca, qui a d’abord comme mission de défendre les intérêts politiques et économiques de son propriétaire Paul Desmarais. Et il importe peu que cette mission se fasse au détriment des intérêts supérieurs du Québec, bien au contraire. On a pu le constater une autre fois dernièrement quand la “brigade à plumes” de Gesca est partie en mission contre la Coalition NPD-PLC, malgré le fait que cette entente rapportait des gains importants pour le Québec, afin de “sauver le soldat Harper”.
  3. L’influence néfaste de Gesca ne se limite pas seulement au journaux du groupe. Grâce à une entente secrète avec Radio Canada, on peut entendre régulièrement sur les ondes publiques “les plumes à gages” de Paul Desmarais. Dernièrement, c’était au tour de M. André Pratte (Émission de Christiane Charrette) de venir nous dire, le plus sérieusement du monde, que La Presse devait avoir une couverture équilibrée, « à preuve, 50% de son lectorat serait souverainiste!  ».
  4. Cinquante pour cent (50%) du lectorat souverainiste qui ne sait pas que Gesca est un acteur politique et un adversaire acharné de la cause souverainiste. Le temps est venu de sonner le réveil et sortir tout ce monde de cette confusion stratégique.
  5. C’est pourquoi il faut démarrer l’opération : “Arrêtons de nourrir la bête”.
  6. Dans le contexte de la crise économique et de la révolution internet, qui mettent à mal les revenus publicitaires des médias papiers, le temps est propice pour mettre en place une campagne d’information par courriel pour demander, au nom de l’intérêt supérieur du Québec de mettre fin à leurs appuis financiers à Paul Desmarais et d’arrêter d’acheter les journaux du groupe Gesca : Le Soleil, Le Nouveliste, La Tribune, Le Droit, La Voix de l’Est, Le Quotidien.
  7. Arrêtons de nourrir la bête Gesca !
  8. Pour que cette opération réussisse à faire baisser significativement le tirage de ces journaux, il faudra que chacun participe à diffuser ce message dans ses réseaux personnels sur Internet, selon le principe de la propagation virale.
  9. À vos courriels, citoyens!

N.B: Il est possible d’envoyer ce message par courriel ou dans des réseaux sociaux à l’aide de l’outil Partager cet article disponible ci-dessous.

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 bob mire Le 20 février 2009 à 21h04

    salut les citoyens nus sommes en guerre contre les sionistes ils vont avaler tout ils vont detruire tout les humains et la nature, ne restez pas passif, sauvez le monde sauvez vos enfants contre pauldesmarais, harper bush ramsfield, ….se sont vos vrais ennemis avant qu’il soit trop tard, lisez mes fréres les protocoles de sion vous aller comprendre tout, la planéte est entre vos mains

  2. 2 desgagnes luc Le 5 avril 2009 à 8h26

    on a tous vu sabia et autre pion rencontrer le vrai boss chez power corporation le but de la reunion est de continuer l’oeuvre d’henri paul rousseau soit de s’appoprier du bas de laine des quebecois.

    hey reveillons nous petit peuple pendent qu’ils nous restent encore des actifs collectif

  3. 3 Frank Audette-Siminski Le 24 mars 2016 à 12h24

    Avec les MÉDIAS, nous les CONS-tribuables et les CONS-citoyens, nous n’avons pas le droit de DÉNONCER et/ou de DÉNIGRER ces fascistes, communistes, nazis, ils sont pire que la mafia: au moins la mafia quand ils se font prendre, ils se font mettre en prison, pour les autres, soit les médias, ils se font mettre sur un piédestal: eux ils devraient être mis en prison pour la vie, plus (+) 25 ans, pour être certain de ne plus les voir sur terre: Prenez la cause de M. Pierre Karl Péladeau, de Quebecor media en 2000, il avait obtenu un prêt de 2,9.$ G milliards pour l’achat de Videotron, de la CDPQ: trois (3) plus tard la CDPQ a BLANCHI 85% des 2,9.$ G milliards, ce qui lui donne une enveloppe brune de 2,465.$ G milliards: sur le dos des RETRAITÉS-ES du Québec: Vive les CROSSEURS professionnels du Québec, qui font de nous tous des CRIMINELS, sans droit et sans vergogne: de plus depuis des années j’exige la DÉNONCIATION de la cause de SPB Canada Inc., une compagnie fondée en 1903 par la famille MOISA: en 2005, valant 150.$ millions VOLÉ pour la somme de 1.$ par les frère Paul et Pierre Simard, actionnaires seulement de 9%: ils ont IMPOSÉS 45 juges, qui ont IMPOSÉS 372 jugements, contre M. Cal Moisan, fils et actionnaire à 7%: pire encore le juge-RAT François Rolland, j.c.s. et juge en chef a jugé 19 fois, il a CAUTIONNÉS 339 jugements des 372 jugements provenant des 33 juges de la Cour supérieure du district de Montréal, les autres 33 jugements provenant de 12 juges de la Cour d’appel: pire encore le juge-RAT Jean-François Buffoni, j.c.s. a rendus 191 jugements, les uns plus farfelus que les autres, M. Cal Moisan, lui avait exigés 7 fois sa récusation: ce juge-RAT lui répondait “C’est moi qui est le juge et je fais ce que je veux”: la vraie MAGOUILLE de ces fascistes, communistes, nazis: en plus des 32 bureaux d’avocats qui se sont parjurés dans cette cause: pire encore en 2012, le juge-RAT en chef François Rolland, j.c.s. a imposé une QUÉRULENCE contre M. Cal Moisan: Vous, vous imaginez ce sont ces FASCISTES, COMMUNISTES ET NAZIS, qui ont volé la compagnie de M. Cal Moisan, valant 150. $ millions en 2005, que c’est M. Cal Moisan, qui se fait ACCUSER DE QUÉRULENT: Le journal le Devoir, qui se dit INDÉPENDANT et LIBRE DE PENSÉE: REFUSE DE DÉNONCER CES RIPOUX de notre société: même Le Conseil de Presse du Québec, CAUTIONNE ces RIPOUX de notre société: les articles 122 (fonctionnaires) 132 et 137 du Code criminel (ceux qui font du FASCISTES, du COMMUNISTE, du NAZIS, sont libre de continuer leurs MAGOUILLES sur notre dos;Merci de m’avoir lu. Frank Audette-Siminski 2016-03-24

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Jean-Claude Pomerleau

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 22 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 394 a été rédigé par Jean-Claude Pomerleau il y a 8 ans et 3 mois, le dimanche 11 janvier 2009.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Fashion Jam: défilé de mode urbaine à Québec Avec une passerelle réinventée dans une ambiance digne des défilés des grandes capitales de la mode, le Fashion Jam sera [...]

2013: Semaine Mode Montréal automne-hiver 2013: du 4 au 7 février Une trentaine de designers, triés sur le volet, se sont inscrits à l’événement. Nous en connaissons déjà treize de ces créateurs de [...]

2013: Prahlad Jani et l’inédie Prahlad Jani,  aussi appelé Mataji, est, selon Wikipedia,  sâdhu indien né vers 1927. Cet homme «En 2010, il a eu une [...]

2012: Changer la politique Les 27, 28 et 29 janvier 2012, le Parti Québécois tiendra un conseil national portant sur la nouvelle politique. La [...]

2012: Nicolas Steno: Google lui rend hommage avec un Doodle Nicolas Steno est né le 11 janvier 1638 à Copenhague et mort le 26 novembre 1686. Il aurait donc 374 [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages