Le Lundi 17 novembre 2008

Politique

Le Plan Nord de Charest n’est que de la poudre aux yeux

Du réchauffé sans substance

Campagne électorale québécoise 2008Les peuples autochtones ]

Par Parti Québécois

Le Plan Nord est l’exemple typique de la façon de travailler de Jean Charest : une annonce en grande pompe, mais sans plan concret, ni échéancier. On reconnaît bien là la manière de faire des libéraux.

La candidate du Parti Québécois dans la circonscription de Duplessis, Lorraine Richard, dénonce l’approche des libéraux dans le développement nordique du Québec.

« On reconnaît bien là la manière de faire des libéraux. Le Plan Nord est l’exemple typique de la façon de travailler de Jean Charest : une annonce en grande pompe, mais sans plan concret, ni échéancier. Toujours la même incapacité à consulter les acteurs concernés avant de faire ses annonces », a expliqué Lorraine Richard.

Dès 2001, le Parti Québécois avait conçu une politique de développement du Nord québécois dont le gouvernement libéral s’est largement inspiré pour élaborer son plan. Cette politique brossait le portrait de la situation et établissait les principes devant y guider toute intervention, particulièrement celui de l’équité entre les trois groupes y résidant, soit les Jamésiens, les Cris et les Inuits. Le Plan Nord découle de cette politique.

L’ajout de la Côte-Nord fait maintenant en sorte que les Innus, les Naskapis et les Nord-Côtiers sont également concernés. « Or, Jean Charest ne nous a rien donné de concret, n’a consulté personne. Je considère qu’il s’est moqué des Nord-Côtiers », a affirmé Lorraine Richard qui juge que Jean Charest est simplement venu faire un show partisan.

Pour la députée sortante et candidate du Parti Québécois dans Duplessis, ce passage de Jean Charest dans Duplessis a plutôt permis à la population de constater sa méconnaissance de la Côte-Nord. « L’ouverture sur le Nord et sur les grands projets, c’est à partir du réseau routier qu’elle se fera. C’est là qu’il faut commencer, qu’il faut d’abord investir. Or, pas un mot sur la route 389 qui mène à Fermont et au projet du Lac Bloom. Pas un mot sur la 138, seul accès routier au projet Romaine. Sans consolider le réseau existant, on n’ira nulle part, M. Charest ».

« Un gouvernement du Parti Québécois continuera le développement nordique en partenariat avec l’ensemble des acteurs régionaux et en dotant les régions d’infrastructures solides. C’est, croyons-nous, la façon de faire pour avoir un Québec gagnant », a conclu la candidate du Parti Québécois.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Parti Québécois

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 341 a été rédigé par Parti Québécois il y a 5 ans et 8 mois, le Lundi 17 novembre 2008.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Campagne électorale québécoise 2008, Les peuples autochtones, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Option Nationale: la députée Lisette Lapointe fait le saut et se joint au parti En entrevue avec Paul Houde au 98,5 FM, le député et chef du parti Option Nationale a annoncé aujourd'hui que [...]

2011: Augmentation des frais de scolarité: iniquité générationnelle Lors de la période de questions du 16 novembre, la chef de l'opposition officielle, Pauline Marois, s'est portée à la [...]

2011: Patrons unilingues anglais à la Caisse de dépôt: la pointe de l’iceberg! La Caisse de dépôt et placement du Québec choisissait récemment deux unilingues anglophones pour occuper de hautes fonctions au sein [...]

2011: Le gouvernement Charest admet le recul du français « Contre toute attente, le gouvernement libéral vient d’admettre qu’il y a un recul du français à Montréal et ailleurs [...]

2011: François Legault, le prochain pantin de l’empire Desmarais Il y a un an presque jour pour jour, je dénonçais La Presse pour sa tentative grossière de manipuler l'opinion publique [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages