Le vendredi 1 juin 2012

QuébecSociété

Le Québec doit se moderniser: un nouveau mode de scrutin SVP!

La démocratie au Québec est aussi réelle que l'est une paire de seins en silicone

Par Sylvain

Tout va bien au Québec! La démocratie est aussi réelle que l’est une paire de seins en silicone, aussi naturelle que la poudre orange du kraft Dinner, aussi aiguisée que le sont les dents des poules, aussi vivante qu’un tétraplégique qui danse le tango.

Le peuple est écoeuré et n’en peut plus du statu quo. La majorité des Québécois ont conscience qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas au Québec. Parmi eux, il y en a beaucoup qui connaissent la solution: le mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire.

Pourquoi un nouveau mode de scrutin?

Il y a une crise sociale grave au Québec. On ne cesse de répéter qu’il y aura des élections et que l’on pourra changer de gouvernement. Même Jean Charest le dit, en sachant fort bien que le mode de scrutin actuel pourra lui permettre de garder le pouvoir. En ce moment, la lutte est dans la rue, mais lorsque le temps sera venu d’aller voter, on reparlera encore de la division du vote.

En fait, c’est déjà commencé, ça se discute de plus en plus sur les médias sociaux, entre amis, dans certains médias alternatifs, et beaucoup, énormément plus que par le passé. On a d’un côté les gens qui disent «tout le monde doit voter pour le PQ» et, de l’autre, que les partis (PQ-QS-ON) ont le devoir de se coaliser avant les élections1, de trouver un terrain d’entente.

On s’attend des partis de l’opposition à l’Assemblée nationale à ce qu’ils aient  l’intelligence et la maturité de suivre l’exemple des différentes associations étudiantes, lesquelles ont réussi, malgré leurs divergences, à se tenir debout devant le gouvernement Charest.

Pour remplacer Jean Charest aux prochaines élections on a donc «le Parti Québécois (qui), à son congrès de mai 2011, (a) rayé de son programme la proportionnelle qui y était inscrite depuis sa fondation.2». Au PQ, on s’imagine donc pouvoir ignorer Option nationale et Québec solidaire, qui eux sont en faveur d’un nouveau mode de scrutin, donc en faveur de la modernisation du Québec. Ainsi, on peut se demander comment le PQ voudra discuter et envisager une forme de coalition avec ON et QS d’ici les prochaines élections.

Le mode de scrutin dans une démocratie est extrêmement important. Idéalement, il devrait avoir pour buts de refléter le plus fidèlement possible la volonté populaire, de permettre le pluralisme politique, de viser une représentation égale des femmes et des hommes, d’incarner la diversité québécoise et assurer l’importance de toutes les régions3. Est-ce que le Parti québécois désirent réellement tout ça?

Malheureusement, le mode de scrutin québécois actuel ne permet pas d’atteindre ces objectifs. Voici un extrait d’une lettre La paix sociale par la proportionnelle signée et endossée par Paul Cliche, Frédéric Dubois, Jean-François Lessard et 34 autres personnalités québécoises:

L’avantage intrinsèque de la proportionnelle, c’est la possibilité pour les électeurs de voter selon leurs convictions profondes sans être aux prises avec des considérations stratégiques qui ne font que reconduire le système du bipartisme. La proportionnelle permet alors à d’autres partis d’entrer dans le débat politique et de mieux refléter la diversité et le pluralisme des opinions. L’obligation de forger des alliances pour former et maintenir des gouvernements conduit les différentes formations politiques à trouver les compromis nécessaires pour les prises de décision. L’écoute y est généralement plus présente et l’élaboration de politiques publiques plus mesurées a plus de chances de l’emporter.

Pour se débarrasser de Charest, est-ce que les étudiants et autres Québécois en faveur de la gratuité scolaire devront voter pour le Parti québécois même si c’est plutôt Option nationale et Québec solidaire qui promettent ça dans leurs programmes?

Les Québécois qui désirent un nouveau mode de scrutin devront-ils voter pour le Parti québécois, même si ce parti a rayé de son programme la «proportionnelle»?

La démocratie est malade au Québec. Elle est aussi réelle que l’est une paire de seins en silicone, aussi naturelle que la poudre orange  du kraft Dinner, aussi aiguisée que le sont les dents des poules, aussi vivante qu’un tétraplégique qui danse le tango. C’est de ça dont le peuple est écoeuré. Est-ce que le Parti québécois, Option nationale et Québec solidaire vont réussir à forger une certaine alliance d’ici les prochaines élections? On se croise les doigts.

  1. L’obligation politique de profiter du « kairos » actuel []
  2. La paix sociale par la proportionnelle []
  3. PowerPoint: Pourquoi rejeter le mode de scrutin actuel []

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 666 a été rédigé par Sylvain il y a 7 ans et 8 mois, le vendredi 1 juin 2012.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Jean-Martin Aussant: le Québec a tout à gagner à sortir du Canada Pour Jean-Martin Aussant, le Québec a tout à gagner à sortir du Canada, autant culturellement qu'économiquement. Dans la vidéo de [...]

2012: Négociations avec les étudiants: l’impasse désirée du gouvernement Malgré les nombreuses propositions de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et de la Fédération étudiante universitaire du Québec [...]

2006: Où voyager au Québec? Dans Charlevoix! Enfin, bref... Vous vous demandez quoi visiter et ou voyager au Québec? Vous aviez un itinéraire ou vous voulez en [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages