Le samedi 24 décembre 2011

PolitiqueQuébec

Joyeuses fêtes à Option Nationale et aux indépendantistes!

Et bien sûr, joyeuses fêtes à M. Jean-Martin Aussant

Par AmériQuébec

En cette fin d’année 2011, le député de Nicolet-Yamaska Jean-Martin Aussant, qui est aussi le chef de la jeune formation politique Option Nationale, a tenu à souhaiter à tous et toutes de joyeuses fêtes.

Dans un courriel envoyé aux membres d’Option Nationale, Jean-Martin Aussant souhaite de joyeuses fêtes à tous les militants du parti: “au nom de tous les membres d’Option nationale, je vous souhaite de vivre un Noël rempli de douceurs, en espérant que la prochaine année sera pour nous tous à l’enseigne du succès.”

M. Aussant poursuit: “Surtout, je vous souhaite une bonne santé pour bien profiter de ce que la vie offre de meilleur!” L’équipe d’AmériQuébec souhaite retourner la pareille à M. Aussant qui travaille durement depuis plusieurs mois à mettre sur pied ce nouveau parti politique indépendantiste. Nous savons que M. Aussant éprouve actuellement quelques problèmes de santé, ce qui ne l’a pourtant pas empêché de continuer son travail de député et chef de parti.

En conséquence, nous espérons que M. Aussant pourra profiter de ce temps de réjouissance pour récupérer et prendre soin de sa santé.

Par ailleurs, l’équipe d’AmériQuébec souhaite aussi de joyeuses fêtes à tous les militants d’Option Nationale ainsi qu’à tous les militants indépendantistes qui travaillent quotidiennement pour le pays du Québec. En espérant que ces quelques jours de vacances permettront à tous et à toutes de recharger leurs batteries, car l’année 2012 pourrait s’avérer très importante pour le mouvement indépendantiste québécois.

Sur ce, passez de joyeuses fêtes ainsi qu’un très joyeux Noël!

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean Rousseau Le 25 décembre 2011 à 13h37

    « […] à l’enseigne du succès » Jean-Martin Aussant.

    Le roi Salomon reconnu sage parmi les sages disait que celui qui rencontre la femme a compris le principe de la fortune. La partenaire de l’homme se trouve en effet plus pragmatique, car la sécurité de sa progéniture lui importe avant tout. Ainsi (on pourrait en déduire en généralisant) que celle-ci a moins de chance de se perdre concernant ce qui se trouve judicieux pour l’avenir de la nation.

    Je soumets aux plus fortunés en cette essence l’idée irrépressible que la poursuite de l’indépendance achemine plutôt au désastre, car beaucoup d’Anglais n’attendent que ce prétexte pour nous mater durement. Pour comprendre cela, il faut posséder son libre arbitre, car le reste ne fera que faire siennes les idées dominantes (bonnes ou mauvaises) telles des disques que l’ordinateur formate.

    L’idée du bonheur doit s’arrimer au réel et non au symbole.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 213 a été rédigé par AmériQuébec il y a 9 ans et 11 mois, le samedi 24 décembre 2011.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Joyeuses fêtes Comme à son habitude, le Pape souhaite de joyeuses fêtes et un joyeux noël à tous les catholiques de la Terre. Saviez-vous [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages