Le mercredi 8 juillet 2009

Québec

Vingt anglophones racistes agressent brutalement sept francophones en Outaouais

Agression sauvage contre des sympathisants du RRQ en Outaouais

Par RRQ

Le Bureau politique du RRQ a été mis au courant il y a peu d’une agression sauvage contre sept de ses sympathisants en Outaouais. Le RRQ tient à dénoncer publiquement cette agression et à affirmer qu’il compte soutenir vigoureusement tous ses sympathisants victimes de la mentalité néocoloniale secrétée et entretenue par le système fédéral.

Le 24 juin dernier, aux petites heures du matin, Samuelle, Élyse, Alexandre, Roland, Patrick, Brian et Frédérick se rendaient paisiblement faire un feu de camp pour terminer leur soirée de la Fête nationale du Québec quand ils furent encerclés par une vingtaine d’anglophones belliqueux. Ceux-ci commencèrent à proférer des insultes, manifestant du mépris sans bornes à l’endroit de la nation québécoise et de la langue française. Puis, ils passèrent sauvagement à l’attaque, à vingt contre sept.

L’agression fut d’une grande brutalité. Même les filles furent rouées de coups. Elles reçurent de violents coups de pied à la figure, servis par un homme au gabarit impressionnant. Roland crut pour sa part qu’il allait y laisser sa peau lorsque les assaillants maintinrent de force sa tête sous l’eau pendant plusieurs minutes.

La police fut contactée, et tout ce qu’elle aurait trouvé à dire à ces Québécois victimes de violence raciste, c’est qu’ils n’avaient pas le droit de faire un feu à cet endroit.

Les ennemis du projet indépendantiste, les racistes et les lâches antiquébécois doivent comprendre que ce genre d’attaque bestiale ne sera jamais tolérée par le Réseau de Résistance du Québécois. De plus, loin de nous intimider, cette lâche agression ne fait qu’accroître notre motivation à libérer le Québec. Nous prendrons toutes les mesures que nous jugerons nécessaires pour permettre à nos sympathisants de lutter pour l’indépendance du Québec et d’exprimer leur fierté d’être québécois en toute sécurité. Ceux qui pensent nous faire reculer comprendront très tôt que la solidarité des membres et sympathisants du RRQ ne s’arrête pas à la parole.

Le RRQ a bien hâte d’entendre la condamnation de cette agression par les maîtres et les serviteurs d’Ottawa qui sont si prompts normalement à accabler insidieusement les indépendantistes québécois de tous les péchés. On nous accuse à tort et à travers, tantôt dans les pages des grands journaux, tantôt à la Chambre des communes, d’être des racistes et des extrémistes.

Qu’ont à dire ces moralisateurs patentés au sujet des actes barbares de leurs compatriotes? N’ont-ils pas l’impression de les avoir inspirés en diabolisant la lutte de libération nationale des Québécois comme si elle était entachée d’une quelconque illégitimité?

Nous vaincrons!

Pour plus d’information concernant cette agression, visionnez ce vidéo.

6 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 LePatriote Le 9 juillet 2009 à 6h41

    Votre histoire est louche, pas de photos pour documentées l’histoire? Une plainte à la police as été faite? Pourquoi on en entend parler qu’ici et 2 semaines plus tard? Ça pue l’arnaque.

  2. 2 FredericL Le 9 juillet 2009 à 7h06

    Pour l’instant nous n’avons qu’une seule version: celle du RRQ. Il faut évidemment une enquête policière.

    Pour condamner, ça prend des faits, pas juste des allégations d’un petit Patrick Bourgeois en manque de scandales.

    Ça ressemble drôlement à un tract propagandiste. Il y a quelque chose de “suspect” car, normalement, les médias sont plutôt friands de telles nouvelles.

    Il y a un cruel manque de rigueur et certains ont la condamnation facile.

    C’est assez paradoxale d’ailleurs de lire les commentaires un peu partout là-dessus: les pro-réhabilitation et les pro-prévention sont tout d’un coup tous d’accord pour les punir très sévèrement !

  3. 3 LePatriote Le 10 juillet 2009 à 6h50

    Ameriquebec n’est plus ce qu’il était jadis.

  4. 4 jcpomerleau Le 10 juillet 2009 à 9h04

    Une agression d’une grande violence est commis par une gagne de nationaliste canadian contre un groupe d jeunes pour le seul motif qu’il fêtaient la St Jean en arborant le drapeau du Québec. Plutôt que de condamner ce crime à caractère haineux et raciste, tel que prévu dans le Code criminel; on a quelques auditeurs intoxiqués par de la radio poubelle qui préfèrent mettre en doute la parole de ces jeunes québécois: Blâmer la victime au nom de l’idéologie.

    On a là l’exemple parfait de ce que peut produire comme comportement ce type de médias et l’idéologie qui vient avec. Il s’agit en fait d’un phénomène se socio- pathologie. Le cas extrême c’est le Caporal Lortie,; lequel entendait la voix de Dieu qui lui disait d’ haïr à mort les “séparatistes”, en fait il s’agissait de la voix d’André Arthur.

    On sent les relents de cette haine dans les propos des deux premiers intervenants.

  5. 5 Dave Le 10 juillet 2009 à 14h03

    @Le Patriote:

    Pour plus d’informations, consultez le vidéo en lien dans l’article.. Et pour ce qui est des photos.. est-ce qu’il fallait s’attendre à ce que quelqu’un photographie ou film l’événement et le mette sur YouTube? Je ne crois pas…

    Sinon, nous sommes toujours ce que nous étions. Nous publions et relayons les nouvelles de diverses groupes indépendantistes. Aurions-nous du censurer cette nouvelle? Je ne pense pas, ce n’est pas dans nos habitudes.

    Il est normal que certains articles ne vous plaisent pas (c’est impossible de toute manière que tout vous plaise). Mais je ne crois pas que nous empêchions les voix divergentes de se faire entendre. En fait, nous nous efforçons de publier la grande majorité des textes qui nous sont envoyés ou qui sont diffusés et qui concernent le mouvement indépendantiste et la nation québécoise.

    Sachez cependant que nous ne sommes pas affiliés ou subordonnés au RRQ, ni aux JPQ, ni à aucun parti politique.

    Maintenant, si pour certains, cet article apparaît comme de la propagande, c’est que vous n’avez pas vu La Presse. De plus, est-ce que vu que cet événement n’a pas été traité dans les médias fédéralistes et du côté de Québecor et de Radio-Canada, cela signifie qu’il est faux? J’en doute fort.

  6. 6 LePatriote Le 12 juillet 2009 à 7h22

    Bonjour Dave, je crois comprendre à votre message que vous faites partie de l’équipe d’Amériquébec. Hereux de voir que vous prenez le temps de répondre.

    Je remets fortement en doute la parole de M.Bourgeois et du RRQ. Le texte qu’il a pondu est en effets très controversés meme dans ses propres rangs et on imagine facilement pourquoi.

    Si je parle de photos, c’est simplement que comme M.Bourgeois cherche toujours le scandale et une attention médiatique n’auraient surement pas raté l’occasion de faire du capital avec cette histoire. (On a juste à voir l’image choisie, la flaque d’hémoglobine) je ne peux croire qu’il n’a pas demandé des photos ou autre afin de démontrer le soi-disant scandale. Si cette altercation a bien eu lieu, il fallait faire beaucoup plus que sortir un texte 2 à 3 semaines plus tard.

    Selon Bourgeois, la police n’aurait pas voulu recueillir leurs plaintes, plus tard il dit qu’il a hâte de voir les résultats d’enquête et encore plus tard, les jeunes n’auraient pas voulu porter plainte, car ils avaient peur des représailles des soi-disant vendeurs de drogue durs! Ce n’est pas sérieux.

    Contenue qui ne fait pas partie du texte original- La police fut contactée, et tout ce qu’elle aurait trouvé à dire à ces Québécois victimes de violence raciste, c’est qu’ils n’avaient pas le droit de faire un feu à cet endroit…

    Plus tard- Il y a eu une plainte de déposée auprès de la police. Mais celle-ci ne semblait pas vraiment intéressée par l’affaire. C’est entre autres pour ça qu’on veut mettre de la pression publiquement.

    Dans votre version- Le RRQ a bien hâte d’entendre la condamnation de cette agression par les maîtres et les serviteurs d’Ottawa…

    Encore plus tard- Ce n’est pas compliqué, les 7 jeunes ne voulaient pas ébruiter cette affaire, car ils craignent les retombées.

    Les 20 anglos, on ne parle pas de monde ordinaire. On sait à peu près qui ils sont. Pas précisément, mais on connaît leur réseau. Et c’est plus près du crime organisé que du simple petit citoyen anglophone qui crache sur le Québec bien assis dans son salon. On peut comprendre ces jeunes de ne pas vouloir les avoir sur le dos. P.B.

    – On parlerait quand même de trafiquants de drogues dures. P.B.

    Et finalement

    -C’est en effet une bonne façon de régler ça. Être là le 23 juin prochain. Ou avant, tout dépendant…

    P.B.) Ils veulent se battes contre des trafiquants de drogue dur ?! Sérieusement.

    Sources: ici et http://lequebecois.actifforum.com/ici-on-parle-d-actualit-f1/agression-sauvage-contre-des-sympathisants-du-rrq-en-outaoua-t11245.htm

    Pour LaPresse et Gesca, évidemment qu’ils ne plubiront pas ça, avec si peut d’élément!

    Je veux bien défendre le Québec et si l’histoire est véridique, je propose de monter aux barricades, mais je doute fort de la crédibilité de l’article et encore plus de Bourgeois. On a suffisamment de raison d’être scandalisé avoir besoin de fabuler.

    Je comprends et approuve la mission d’Amériquébec, mais des textes du genre nuisent à l’ensemble du message et détruisent la crédibilité des autres intervenants.

    Désolé Dave, mais il y a anguille sous roche et l’histoire n’est pas du tout crédible.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 151 articles

Profil: Le RRQ est une organisation de résistance qui considère l’indépendance du Québec comme nécessaire à la survie et au développement de la nation québécoise. Il tire son inspiration de toutes…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 363 a été rédigé par Réseau de Résistance du Québécois il y a 9 ans et 11 mois, le mercredi 8 juillet 2009.

Il y a 6 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: La synchronisation des cerveaux sur la survie La vérité concernant l’attrait de la langue anglaise se trouve parce que celle-ci s’appuie sur une conscience plus juste. Les [...]

2010: Le Bloc demande au fédéral la rétrocession des terres de Mirabel Le député d'Argenteuil–Papineau–Mirabel, Mario Laframboise, constate que, quatre ans après l'arrivée au pouvoir des conservateurs, la rétrocession des terres aux [...]

2009: L’Unifolié retourne au Canada en vidéo Vous n'avez pas eu la chance d'être parmi les militants du Réseau de Résistance les 1er et 2 juillet derniers?  [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages