Le jeudi 4 juin 2009

QuébecSociété

La place des jeunes est primordiale!

Retour sur la grande marche vers l'indépendance du 24 mai 2009

Nouvelles brèves ]

Par Le Conseil de la souveraineté

Cette marche était une initiative citoyenne. Son déroulement s’est fait hors cadre. Son message n’en fut que plus percutant. Il témoigne en effet de l’existence très concrète de volontés « spontanées », « inorganisées » et « très jeunes » de voir le Québec devenir un pays. C’est ce que la composition de la manifestation illustrait abondamment d’ailleurs.

Les journaux ont dit 500. La radio 1000. J’y étais. Au bas mot, en ce 24 mai 2009, à Montréal, nous étions 2000 à répondre à l’appel d’un groupe « spontané » de jeunes souverainistes à « marcher vers l’indépendance ». L’ambiance était festive. La marche, rythmée. Le verbe, clair. « Qu’est-ce qu’on veut? On veut l’indépendance ».

Tout était surprenant dans ce regroupement. D’abord l’initiative. Émanant d’un groupe informel de jeunes dialoguant essentiellement par internet et rattachés à aucune organisation. Aussi l’organisation. Minimale au sens où il n’y avait pas de logistique lourde. Et le message. Extraordinairement épuré martelant l’essentiel projet de faire du Québec un pays. Sans ajouter le point de chute de l’itinéraire qui nous a conduits à la Place du Canada devenu dans les circonstances la Place de l’Indépendance, baptisée qu’elle fut par une pluie de poèmes de nos plus grands auteurs.

Cette marche était une initiative citoyenne. Son déroulement s’est fait hors cadre. Son message n’en fut que plus percutant. Il témoigne de l’existence très concrète de volontés « spontanées », « inorganisées » et « très jeunes » de voir le Québec devenir un pays. C’est ce que la composition de la manifestation illustrait abondamment d’ailleurs.

Reste le défi de transformer cet élan en contribution au mouvement social porteur du projet de l’indépendance du Québec. Répétons-le. Contrairement à l’immense majorité des peules, le Québec a choisi les urnes et non les armes pour conquérir sa liberté. Il a situé son combat dans le champ de la démocratie. Il a décidé de travailler sur lui-même, de faire les débats, de mobiliser les convaincus, de convaincre les hésitants, de contredire les opposants et d’appeler toutes ses composantes à réfléchir, à prendre position et à s’exprimer.

Dans ce brassage sociétal les partis politiques ont un rôle déterminant à jouer. Seul il ne suffit pas. Le mouvement social est nécessaire. Et dans le mouvement social, la place des jeunes est primordiale.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Gérald Larose, président

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 51 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 333 a été rédigé par Le Conseil de la souveraineté il y a 10 ans et 10 mois, le jeudi 4 juin 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Nouvelles brèves, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Flottille à destination de Gaza L’armée israélienne a lancé lundi 31 mai une attaque contre la « flottille de la paix » organisée par plusieurs [...]

2010: La compagnie aérienne Swiss n’a plus le droit de survoler la Russie Selon un article paru ce dimanche dans le journal alémanique « NZZ am Sonntag », la compagnie aérienne Swiss International [...]

2010: Burkina Faso: rebondissement dans la polémique autour de l’article 37 Au Burkina Faso, la classe politique et la societe civile s'agitent depuis des semaines au sujet d'une éventuelle modification de [...]

2010: La SSJB dénonce la mise en vente de la Loi 101 par Charest La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal dénonce vivement le projet de Loi 103 du gouvernement Charest, qui permettra aux parents [...]

2010: Stephen Harper s’apprête à trahir une nouvelle fois sa parole en tirant un trait sur les surplus de l’assurance-emploi Le porte-parole du Bloc Québécois en matière de ressources humaines et développement social et député de Chambly–Borduas, Yves Lessard, et [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages