Le dimanche 15 mars 2009

QuébecPolitique

Jean Charest nous sert encore du réchauffé!

Pauline Marois réplique au discours inaugural du premier ministre

Par Parti Québécois

Nébuleux et peu instructif, ce discours démontre encore une fois que Jean Charest n’offre pas de solutions à la crise économique, ni aux autres défis que doit relever le Québec dans un avenir rapproché.

Au lendemain du discours prononcé par le premier ministre à l’occasion de l’ouverture de la 39e législature de l’Assemblée nationale, d’aucuns conviennent que les Québécois ne sont pas plus informés de l’agenda politique de Jean Charest. Nébuleux et peu instructif, ce discours démontre encore une fois que Jean Charest n’offre pas de solutions à la crise économique, ni aux autres défis que doit relever le Québec dans un avenir rapproché.

Le Parti Québécois sera l’opposition que les Québécois méritent : déterminée, rigoureuse et constructive. Voilà l’essentiel du message qu’a livré la chef du Parti Québécois, Pauline Marois, lors de sa réplique au discours d’ouverture prononcée aujourd’hui à l’Assemblée nationale.

En voici un extrait :

« Vous pouvez le voir, Monsieur le Président, le Parti Québécois est de retour, il a des choses à proposer aux Québécois et il ne laissera pas le gouvernement s’en tirer ainsi avec ses engagements non tenus.

« Tout le monde au Québec se souvient du thème de la dernière campagne du premier ministre : “L’économie d’abord”. On va s’en souvenir longtemps d’ailleurs… À la lumière des informations dont on dispose aujourd’hui, on peut même penser que l’on s’en souviendra aussi longtemps que d’un certain « Nous sommes prêts” qui était tout aussi erroné.

« L’économie d’abord, donc. C’était, pour reprendre ce pléonasme cher au premier ministre, sa “première priorité”. Son comportement me rappelle ce symbole asiatique qu’on appelle “les trois singes de la sagesse”. Aujourd’hui, j’aurais envie de le rebaptiser “les trois singes de la bêtise”. Il s’agit de cette sculpture représentant trois singes : l’un se cache les yeux, un autre se bouche les oreilles et un autre se couvre la bouche.

« Cela représente très bien les trois étapes du comportement du premier ministre. Avant la campagne, le premier ministre se voilait la face. Pas de problème à l’horizon ! Tout allait très bien au Québec ! Pendant la campagne, le premier ministre ne voulait rien entendre. Ceux qui sonnaient l’alarme avaient tort. Il leur répondait par ses railleries et ses attaques partisanes. Et depuis la campagne, le premier ministre ne parle plus ! Il envoie ses ministres parler à sa place. Il ne veut pas répondre aux questions. Et encore, quand le calendrier le force à prendre la parole, comme il l’a fait hier, il n’a que du réchauffé à nous servir. »

Nous vous invitons à télécharger les notes utilisées par Pauline Marois lors de son allocution en réplique au discours d’ouverture de la 39e législature de l’Assemblée nationale.

Mots clés: Politique, Québec,

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 411 a été rédigé par Parti Québécois il y a 11 ans et 2 mois, le dimanche 15 mars 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Stratégie de relance au MESRQ: Martine comme nouvelle porte-parole du mouvement Ça ne lésine pas au MESRQ depuis quelques jours. Les 3330 membres du groupe (moins 100 personnes, pour toutes celles [...]

2012: L’Institut économique de Montréal est intimidé Selon l'Institut économique de Montréal (IEDM), il y aurait eu une quarantaine de jeunes cagoulés (ça fait peur des cagoules) [...]

2012: L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) en grève générale illimitée Vous êtes sans doute des milliers ce matin à vous réveiller et vous rendre compte que l'Université du Québec à [...]

2010: Le Parti Québécois élimine le SPQ-Libre Depuis le temps que certains en rêvaient, voilà que le club politique Syndicalistes et progressistes pour un Québec libre (SPQ-Libre) [...]

2010: Tsunami aux Élections Régionales en France Toutes les rédactions de la presse écrite, radiophonique et télévisuelle française et internationale font les gros titres sur « La [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages