Le vendredi 23 février 2007

Québec

Ralliement historique des forces souverainistes autour d’une déclaration commune

Campagne électorale québécoise 2007 ]

Par AmériQuébec

C’est à l’issue du Conseil général du Conseil de la Souveraineté du Québec (CSQ), le 17 février dernier, qu’une coalition regroupant la majorité des forces souverainistes s’est ralliée autour d’une déclaration commune. Suivant l’invitation du CSQ, les représentants des trois partis souverainistes, de même que plusieurs organisations civiles et politiques, ont signé cette déclaration qui […]

C’est à l’issue du Conseil général du Conseil de la Souveraineté du Québec (CSQ), le 17 février dernier, qu’une coalition regroupant la majorité des forces souverainistes s’est ralliée autour d’une déclaration commune.

Suivant l’invitation du CSQ, les représentants des trois partis souverainistes, de même que plusieurs organisations civiles et politiques, ont signé cette déclaration qui se veut avant tout le désir commun de poursuivre le processus devant mener le Québec au statut d’État souverain et indépendant.

Au nombre des signataires apparaissent notamment les noms de Françoise David, porte-parole de Québec solidaire, Marie Malavoy, députée du Parti Québécois, représentant André Boisclair, chef du PQ, Pierre Paquette, député du Bloc Québécois, représentant Gilles Duceppe, chef du BQ, Jean Dorion, président de la SSJB Montréal, Chantale Trottier, présidente du MNQ, Tania Kontoyanni et Gérald Larose, co-présidents du Conseil de la souveraineté du Québec, Suzanne Lambert, RPS, Marilyse Lapierre, IPSO, Marc Béland, Daniel Breton, Paul Piché, Hélène Pedneault, Sylvie Legault, Micheline Labelle, Bruno Roy, ainsi que les citoyennes et citoyens présents lors de ce Conseil général.

La co-présidente du CSQ, Tania Kontoyanni, a tenu à souligner la portée de ce ralliement qui permet aujourd’hui de mobiliser l’ensemble des forces souverainistes autour d’un objectif commun qui s’inscrit d’ailleurs bien au-delà du contexte des élections québécoises actuellement en cours.

Le texte de la déclaration commune

En ce 17 février 2007, à l’aube d’un exercice démocratique de première importance, les signataires provenant d’organisations sociales, culturelles, nationales et politiques lancent un appel ferme à tous les regroupements et à tous les citoyens et citoyennes du Québec pour qu’au cœur de la prochaine campagne électorale soit très largement débattu le projet de l’indépendance du Québec.

Né en 1608, à Québec, avec la fondation d’un premier établissement permanent, le peuple français d’Amérique, puis canadien, puis canadien-français est devenu le peuple québécois. Ce peuple aux origines diverses dont la langue commune est le français s’est forgé une personnalité originale tout en respectant sa minorité anglophone et s’enrichissant de l’apport de l’immigration. Il s’est doté d’institutions propres, a développé des pratiques économiques, sociales et culturelles enviables et a reconnu les nécessaires rapports égalitaires avec les peuples autochtones.

Il faut à ce peuple un statut qui lui permette d’aller au bout de ses rêves, de faire librement tous ses choix et d’être avec les autres nations partie prenante de l’avenir de la planète, de la solidarité mondiale et de la promotion de la dignité et de l’égalité des personnes.

Il faut à ce peuple une démocratie faite de pleine liberté, de totale autonomie et de responsabilité complète.

Il faut à ce peuple un avenir. En 1982 le Québec a été exclu de la Constitution canadienne. Les tentatives pour le réintégrer ont toutes échoué. Le temps des illusions est fini. Compte tenu de ce qu’il est, devant le Monde, le Québec de demain portera lui-même son nom comme le font déjà 193 autres nations.

Il faut à ce peuple un État souverain et indépendant.

Les signataires exigent que tous les acteurs de la prochaine campagne électorale s’expliquent clairement sur les rapports Québec/Canada et les régimes politiques et constitutionnels que les uns proposent de maintenir et que les autres proposent de changer. Ils appellent également toutes les personnes persuadées que l’épanouissement du Québec réside dans son accession à l’indépendance à dire haut et fort leur désir de pays et à voter massivement pour les candidats et les candidates souverainistes.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 608 a été rédigé par AmériQuébec il y a 13 ans et 8 mois, le vendredi 23 février 2007.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Campagne électorale québécoise 2007, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: La Motte au Québec Qu'est-ce que «La Motte»? Ce n'est pas « un ouvrage de défense médiéval ancien, composé d'un rehaussement important de terre rapportée de forme [...]

2013: Un gouvernement de trop: conférence de Stéphane Gobeil Stéphane Gobeil ((Stéphane Gobeil a été directeur du service de recherche du Bloc Québécois et conseiller de Gilles Duceppe de 1998 [...]

2012: Hausse des droits de scolarité: êtes-vous en accord ou en désaccord? Nous connaissons ceux qui sont en défaveur de la hausse des droits de scolarité et leur argumentaire est bien ficelé [...]

2010: Le Québec et l’environnement après sept ans de Jean Charest Depuis Copenhague, l'ineptie mondialement reconnue du gouvernement Harper en matière d'environnement fait en sorte que le gouvernement Charest est perçu [...]

2010: Le critique du critique Steve Proulx supporte ici (( Voir L'art de faire croire sur Voir.ca )), la critique d'une série sur les RP, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages