Le vendredi 6 avril 2012

ÉconomiePolitique

Les libéraux promettent la gratuité scolaire… en Alberta!

L'Alberta profitera-t-elle de la gratuité scolaire avant le Québec? Voilà ce qui redéfinit la "juste part"!

Canada ]

Par AmériQuébec

Pendant que le Parti Libéral du Québec insiste pour augmenter les frais de scolarité de 1625$ pour 2017, le Parti Libéral de l’Alberta promet tout le contraire. En effet, celui-ci promet ni plus ni moins que la gratuité scolaire s’il est porté au pouvoir. Avec l’honteuse offre d’hier invitant les étudiants à s’endetter davantage, cela suffira à convaincre les grévistes de poursuivre leur lutte contre ce gouvernement arrogant à l’os.

Avec sa hausse de 1625$ des frais de scolarité, le gouvernement du Québec insiste sur l’importance de rattraper la moyenne canadienne, et ce même s’il s’avère qu’à ce niveau, le Canada est un cancre en la matière. Il faut admettre que de se refermer uniquement sur le Canada afin de se comparer n’est pas nécessairement un gage de bonne volonté, surtout lorsqu’on sait que les frais de scolarité du Québec sont plus élevés que la moyenne des pays de l’OCDE.

Les Droits de scolarité dans l'OCDE
Les frais de scolarité du Québec comparés à l’OCDE, AVANT la hausse imposée par le PLQ

Or, il appert qu’on croit dans plusieurs provinces du Canada que la moyenne canadienne n’est pas un bon référent et qu’une hausse des frais de scolarité n’est pas un gage de succès. Parmi ces provinces, notons par exemple l’Ontario, qui a baissé ses frais de scolarité de 1600$ par année depuis le début de l’année. Nous y reviendrons dans un prochain article.

Ce qui nous intéresse aujourd’hui est davantage la promesse que fait le Parti Libéral de l’Alberta à la population albertaine. En effet, le frère de nom du Parti Libéral du Québec propose ni plus ni moins que… la gratuité scolaire! Ceci n’est absolument pas une lubie. Il est cependant décevant qu’aucun média francophone ne se soit penché sur cette promesse des libéraux albertains alors que le conflit fait actuellement rage au Québec et que le gouvernement est confronté à la plus grosse grève étudiante de l’histoire du pays. D’ailleurs, le PLQ se garde bien de partager cette proposition des libéraux de l’ouest. Quand on veut se comparer, il faut pourtant le faire de manière honnête! Mais avec la proposition honteuse de Line Beauchamp faite hier d’augmenter l’endettement étudiant au profit des banques, plus rien ne peut nous surprendre.

La gratuité scolaire en Alberta d’ici 2025?

Il faut dire que cette promesse du Parti libéral albertain ne tombe pas à point pour le gouvernement du Québec, qui tente de faire croire à la population qu’une hausse est absolument nécessaire et que la gratuité scolaire est une aberration continentale.

Pourtant, le chef du parti libéral albertain, Raj Sherman, a promis, si son parti en venait à former le prochain gouvernement de la province, la diminution progressive des frais de scolarité pour les institutions post-secondaires, jusqu’à une abolition complète pour 2025. Le 23 avril prochain, les Albertains seront donc convoqués aux urnes afin d’élire leur prochain gouvernement. Si le parti libéral entre au pouvoir, Sherman promet une baisse immédiate des frais de scolarité de 250$.

Le chef du Parti Libéral de l’Alberta avance que si l’Alberta a le plus bas taux d’étudiants au niveau universitaire au Canada, c’est principalement à cause des frais de scolarité exorbitants ainsi que la dette étudiante faramineuse qui y est associée.

Actuellement, les frais de scolarité pour un étudiant moyen en Alberta avoisinent les 5662$ par année. Rappelons qu’après la hausse des frais annoncée par les libéraux au Québec, les Québécois paieront pratiquement le même montant que les Albertains en 2017, si on inclut les frais afférents imposés par les universités en plus des frais de scolarité de base. Pour l’instant, les frais de scolarité en Alberta sont indexés à l’inflation. En conséquence, ils ne peuvent pas augmenter de plus de 1,45% pour l’année 2012-2013.

À la lumière de tout cela, non seulement le gel des frais de scolarité est souhaitable au Québec, mais la gratuité scolaire n’a rien d’utopique, et ce même en Amérique du Nord. Si l’Alberta abolissait effectivement un jour les frais de scolarité universitaires, elle rejoindrait donc le Mexique, un pays d’Amérique du Nord où la gratuité scolaire est déjà en place.

Comment peut-on imaginer qu’un parti libéral puisse prôner une mesure sociale de gauche? La réponse est simple: le Parti Libéral du Québec n’a de libéral que le nom. Depuis des années, ce parti est gouverné par l’ancien chef du parti “progressiste”-conservateur du Canada, M. Jean Charest. Les décisions de ce parti sont prises uniquement dans l’intérêt des grandes entreprises comme Power Corporation des Demarais, des donateurs libéraux et des amis du parti.

Pour ceux qui se demandent où l’Alberta pourrait puiser ses fonds pour financer une éventuelle gratuité scolaire, la réponse est dans les ressources naturelles. Le Québec, qui regorge de ressources naturelles, emboitera-t-il le pas, ou préfèrera-t-il rester spectateur du pillage de ses ressources naturelles en réélisant Jean Charest et son Plan Nord lors des prochains élections qui pourraient avoir lieu n’importe quand au cours des prochains mois?

8 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Réjean Pelletier, simple citoyen Le 7 avril 2012 à 12h21

    Bravo! Dave,

    Une information qui tombe à pic !
    Merci … Grand MERCI ! De l’avoir mise à jour.

    Je fais circuler la page d’introduction de la plate-forme du Parti Libéral de l’Alberta et j’ajoute votre lien en commentaire.

    Nous vaincrons!
    Vive le Québec Libre et indépendant!
    Vive le Pays du Québec de langue et de culture françaises!

  2. 2 Maxime Houde Le 8 avril 2012 à 16h09

    « Comment peut-on imaginer qu’un parti libéral puisse prôner une mesure sociale de gauche? La réponse est simple: le Parti Libéral du Québec n’a de libéral que le nom. »
    Je me questionne à savoir s’il est question de ne pas être au courant de la doctrine libéral ou d’être simplement mal intentionné. L’Alberta Liberal Party est un parti de centre-gauche… Certes, néanmoins l’idéologie libérale est favorable au libéralisme social ou économique : un maximum de liberté individuelle (bémol sur le contrat social épicurien/Hobbes/ Rousseau) avec un archétype économique « prônant la libre entreprise, la libre concurrence et tendant à réduire l’intervention économique de l’État ».
    Dommage que l’auteur n’affiche pas son nom complet.

  3. 3 Virginie Le 8 avril 2012 à 21h59

    L’Alberta, grâce à l’exploitation des sables bitumineux n’a plus de dettes (responsable de 50% des émisssions de gaz à effet de serre du Canada (http://www.capacadie.com/canada/2010/12/17/lalberta-est-la-province-la-plus-polluante-selon-un-rapport-federal))( http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/nouvelles/200407/12/001-DETTEALBERTA.shtml), alors que la dette du Qc est effarante. Bref, s’ils peuvent se permettre l’éducation gratuite c’est au prix de notre environnement… . Pour bien juger une nouvelle, il faut avoir l’image globale du contexte.

  4. 4 Virginie Le 8 avril 2012 à 22h05

    Je n’ai d’ailleurs pas trouvé de liens de sites de nouvelles ou autre me confirmant cette affirmation. J’aimerais bien si vous pouviez me partager vos sources. Merci!

  5. 5 Dave L. Le 9 avril 2012 à 3h46

    Bonjour Virginie,
    Vous trouverez toutes ces affirmations ici http://www.albertaliberal.com/platform.php directement dans la plateforme du parti. Aucun média francophone n’en parle mais la nouvelle est relayée abondamment dans les médias anglophones.

  6. 6 lol Le 10 avril 2012 à 17h53

    J’oserais pas appeler ca une “grève”…les étudiants ne sont pas des travailleurs syndiqués.

  7. 7 Louise Teasdale Le 23 avril 2012 à 11h58

    Les libéraux en Alberta pourraient ne pas remporter plus de 2-3 sièges en Alberta aujourd hui..donc vous ne dites pas toute la réalité.
    Pour les sables bitumineux , le Canada produit 2% mondial des gas… 720 millions de tonnes par année et les sables en produisent 33.2 millions de tonnes par année ce qui représente 4.6% des gas au Canada.
    1/10 de 1% des gas mondial.

  8. 8 Marc-Antoine Le 29 avril 2012 à 9h31

    “J’oserais pas appeler ca une “grève”…les étudiants ne sont pas des travailleurs syndiqués.”

    Le commentaire le plus stupide que j’ai jamais lu. Une grève de la faim n’est une grève que si elle est exercé par des employé syndiqué? Les grandes grève dans l’industrie automobile américaine des années 1910/1920 qui ont mené à la création des premiers syndicats d’Amérique du nord, n’était donc pas des grève puisque les employés n’était pas syndiqué au moment de la grève? Sans parler de la grève des employé de l’industrie métallurgie de Saint-Pétersbourg qui ont mener à la première révolution russe, il n’étais pas syndiqué eux non plus. Une grève c’est un moyen de pression et les moyens de pressions ne sont pas l’exclusivité des syndicats ou des travailleurs.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

AmériQuébec

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 729 a été rédigé par AmériQuébec il y a 4 ans et 11 mois, le vendredi 6 avril 2012.

Il y a 8 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Économie, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2016: Premiers Jeux Olympiques modernes Les Premiers Jeux Olympiques modernes furent en fait la première édition des Jeux d'été. Les Jeux Olympiques d'été de 1896 [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages