Le Samedi 20 mars 2010

PolitiqueQuébec

Elle était prévue pour l’an 2000…

Il est politiquement et juridiquement possible au peuple québécois d'entrer dans le concert des nations

L'indépendance du Québec ]

Par Gouvernement Provisoire

Le peuple québécois doit se considérer sur le même pied que les autres en ce qui concerne ses droits et pouvoirs, d’autant plus que le Canada constitue un État artificiel et que le Québec a refusé d’adhérer à la présente constitution canadienne.

Le peuple québécois est dans une impasse historique et politique. Sa souveraineté est divisée constitutionnellement entre l’état fédéré du Québec et l’état fédéral du Canada. Ses représentants élus, à Québec et à Ottawa, doivent, pour siéger, jurer fidélité à la reine d’Angleterre, aussi reine du Canada et chef de ses armées. Les députés, tout représentatifs qu’ils soient, sont redevables à un souverain étranger au lieu de devoir répondre exclusivement au peuple québécois qui les a élus.

Le Gouvernement provisoire du Québec se bat politiquement, dans les limites légales que la tutelle imposée par le Canada lui laisse, pour obtenir l’émancipation, la souveraineté politique et les pleins pouvoirs dont le peuple québécois se trouve illégitimement privé. Ce combat est celui de la démocratie; il s’agit de réunifier la souveraineté du peuple québécois. Nous voulons que cette souveraineté divisée entre le Québec et le Canada se cristallise en une seule, complète, dans notre pays du Québec. Ce n’est pas le référendum volé de 1995 qui doit nous arrêter.

Le peuple Québécois est souverain politiquement et peut exercer son autodétermination selon le droit public international. Il a manifesté de façon transhistorique sa volonté d’affirmer son autodétermination. Comme sujet de droit international, c’est à lui d’exercer sa souveraineté. C’est pourquoi le Gouvernement provisoire est formé de chacun et tous, car si nous sommes des citoyens québécois, nous sommes aussi jusqu’ici, quiconque, c’est-à dire vous également, qui vous impliquez dans les nombreux groupes actifs dans le combat national, qui travaillez à bâtir le Québec en élevant ses enfants, développant ses routes, ses services, son savoir, son économie, sa culture et en assurant à chacun les ressources nécessaires à la vie.

Le Gouvernement provisoire ne vise pas à remplacer les partis politiques ni à les abolir. Le projet collectif d’indépendance est au-dessus des considérations partisanes. Le Gouvernement provisoire du Québec se lève aujourd’hui sans crainte comme l’ont fait avant lui d’autres gouvernements provisoires, ceux des révolutionnaires français de 1848, de Louis Riel, du général de Gaulle au sortir de la deuxième guerre mondiale, des Irlandais de 1803 s’adressant à leur peuple en ces termes: «Vous êtes maintenant appelés à prouver au monde que vous êtes dignes de tenir votre rang parmi les nations, que vous avez droit de réclamer d’être reconnu comme un pays indépendant, en brisant le joug de l’Angleterre de vos propres mains.»

Le peuple québécois doit se considérer sur le même pied que les autres en ce qui concerne ses droits et pouvoirs, d’autant plus que le Canada constitue un État artificiel, proclamé par le régime britannique sans l’assentiment populaire, et que le Québec a refusé d’adhérer à la présente constitution canadienne.

Il est politiquement et juridiquement possible au peuple québécois d’entrer dans le concert des nations. Nos élus pourraient déclarer l’indépendance mais ne le font pas. Une chambre commune des députés fédéraux et provinciaux rassemblerait pourtant une majorité de votes pour la création de notre pays du Québec. En l’absence d’action, le peuple québécois doit proclamer politiquement lui-même sa souveraineté, indivisible, imprescriptible et inaliénable. C’est à nous tous d’agir. Gestes personnels, lettres ouvertes, manifestations, assemblées, pacte entre forces souverainistes, coalitions électorales, les pistes ne manquent pas.

Le Gouvernement provisoire explore les tribunes internationales accessibles et travaille à une déclaration d’indépendance qui sera soumise à tous les groupes militant pour faire du Québec un pays. Il propose une constitution fondatrice qui fera en sorte, au moment de la proclamation de notre indépendance, de garder en marche toutes les institutions et en vigueur toutes les lois, jusqu’à l’adoption d’une constitution définitive du Québec correspondant à la volonté clairement exprimée du peuple québécois.

Nous n’avons plus peur!

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Just One Le 26 mars 2010 à 2h30

    Alors qui ‘Le peuple Québécois’ comprends et qui ça ne comprends surtout pas parmi les résidents du Québec ?

    Définissez-moi donc ça comme du monde avant de vous lancer dans de grands discours vides !

  2. 2 Aster d'Anticosti Le 26 mars 2010 à 12h05

    Compatriote “Just One”
    Qu’est-ce que c’est que cette question? Voulez-vous exclure quelqu’un? Nous n’excluons personne.
    Au nom du Governement provisoire du Québec, je vous salue.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Gouvernement Provisoire

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 3 articles

Profil: Compatriotes, Un Gouvernement provisoire du pays du Québec s'est formé, dans l'attente d'élections au suffrage universel direct. Le Gouvernement provisoire assurera la direction de notre peuple vers son indépendance politique, territoriale, idéologique…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 595 a été rédigé par Gouvernement Provisoire il y a 4 ans et 4 mois, le Samedi 20 mars 2010.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous L'indépendance du Québec, Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Équinoxe de printemps : bloquons la hausse Cette année, l'équinoxe de printemps est différent des années précédentes au Québec. En effet, l'équinoxe marque un moment important du [...]

2010: Gentilly-2, Pointe Lepreau et Traité de non prolifération des armes nucléaires Mise en contexte Lors d’une entrevue réalisée le 18 mars 2010 à l’émission de la radio de Radio-Canada par Christiane [...]

2010: Pour souligner la Francofête 2010 Le français, Le plus bel héritage, Légué par nos ancêtres, Nous rend uniques en Amérique, Uniques en Amérique Le français, Bouillonne, cartonne, étonne Uniques en Amérique Le français, Chérit, [...]

2010: La contraception, exclue des programmes d’aide au développement « Toute initiative visant à lutter contre le taux de mortalité effarant des femmes en couche dans les pays en [...]

2010: Retour sur la campagne de lutte contre la grippe AH1N1 Selon un sondage Léger Marketing-Le Devoir réalisé entre le 11 et le 14 janvier, 70% des répondants se sont déclarés [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages