Le mercredi 26 août 2009

ÉconomieQuébec

Crimes économiques: il faut passer de la parole aux actes

Une simple déclaration de Charest ne suffira pas!

Nouvelles brèves ]

Par Parti Québécois

Le PQ demande à Jean Charest de convoquer une commission parlementaire rapidement pour une discussion en profondeur afin de durcir les peines pour les criminels en cravate et éviter que des citoyens honnêtes soient victimes de fraude.

Réagissant à la déclaration du premier ministre du Québec se disant prêt à regarder les peines pour les crimes économiques, le député de Nicolet et porte‑parole de l’opposition officielle en matière d’institutions financières, Jean‑Martin Aussant, estime que le gouvernement libéral ne va pas assez loin. Il demande à Jean Charest de convoquer une commission parlementaire rapidement pour une discussion en profondeur afin de durcir les peines pour les criminels en cravate et éviter que des citoyens honnêtes soient victimes de fraude.

« Il n’y a pas de place aux demi-mesures. Il faut mieux protéger les épargnants en établissant un système de protection contre les investisseurs aux intentions malhonnêtes et frauduleuses. Aucun de ces criminels ne doit pas passer dans les mailles du filet. Or, les intentions énoncées hier par le premier ministre, si elles sont louables, demeurent insuffisantes. Jusqu’à quel point est-il sérieux? A-t-il le courage de convoquer la commission parlementaire ou s’agit-il, encore une fois, d’une autre déclaration pour laisser une impression qu’il est simplement préoccupé sans réellement vouloir bouger », a déclaré Jean‑Martin Aussant.

Le député de Nicolet-Yamaska estime qu’il faut impérativement revoir des aspects du Code pénal et criminel, tant au niveau québécois qu’au fédéral.

« Il ne s’agit pas de dire qu’on est préoccupé; il faut bouger. M. Charest doit maintenant nous dire qu’est-ce qu’il entend faire concrètement et que va-t-il demander au gouvernement fédéral? Dans l’intervalle, les criminels en cravate sévissent et ne sont pas punis sévèrement. C’est un phénomène qu’il faut enrayer et il faut prendre tous les moyens pour y arriver. Interpeller le gouvernement fédéral est une chose mais on peut déjà passer des intentions aux actes dès maintenant », a conclu Jean‑Martin Aussant.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Parti Québécois
Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 279 a été rédigé par Parti Québécois il y a 7 ans et 11 mois, le mercredi 26 août 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Nouvelles brèves, Économie, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2015: La Tomatina souligne son 70ème anniversaire La Tomatina, c'est l'événement que le célèbre moteur de recherche Google souhaite que vous reteniez aujourd'hui. Pour ce faire, vous [...]

2012: Pauline Marois ne pense qu’à une chose: devenir PM de la province On s'attendrait à un peu plus de respect de la part de la cheffe du Parti québécois (PQ), Pauline Marois, [...]

2009: Les exemples de l’engouement anglomaniaque parisien foisonnent D'un récent séjour à Paris, je retire le sentiment que l'anglicisation de la capitale se poursuit à un rythme soutenu, [...]

2009: Élection partielle dans la circonscription de Rousseau « Depuis 2003, les promesses libérales en matière de santé pleuvent, mais elles tardent à être réalisées. Nous n’avons qu’à [...]

2009: Monsieur Charest, vous avez les deux mains sur le volant… prenez vos responsabilités! Le député de Nicolet-Yamaska et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’institutions financières, Jean-Martin Aussant, tient à rappeler au premier [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages