Le mardi 17 juillet 2012

InternationalEnvironnement

Greenpeace s’attaque à la marque Shell

Militer sarcastiquement !

Par Sylvain

Comme vous pouvez le constater dans l’image en tête d’article, on peut lire «Les uns disent catastrophe, nous disons occasion d’affaires. Allons-y!». Bien sûr, cette fausse publicité de Shell créée par Greenpeace donne l’impression que Shell se réjouit de la fonte de la calotte glacière dans l’Arctique. C’est peut-être vrai, mais jamais Shell le dirait ouvertement, ce serait suicidaire pour son image corporative.

Greenpeace a créé une page Internet1 dans laquelle elle dénonce de façon modérément sarcastique les tentations de Shell d’éventuellement choisir d’aller dans l’Arctique dans le but d’y faire de l’exploitation pétrolifère.

Comme vous pouvez le constater dans l’image en tête d’article, on peut lire «Les uns disent catastrophe, nous disons occasion d’affaires. Allons-y!». Bien sûr, cette fausse publicité de Shell créée par Greenpeace donne l’impression que Shell se réjouit de la fonte de la calotte glacière dans l’Arctique. C’est peut-être vrai, mais jamais Shell le dirait ouvertement, ce serait suicidaire pour son image corporative.

Toujours sur le site Internet de Greenpeace, on peut lire «Pendant des centaines d’années, des explorateurs ont affronté l’Arctique. Aujourd’hui, nous sommes finalement en train de gagner», faisant encore ici un clin d’oeil au fait que l’exploitation pétrolifère a en quelque sorte poussé la calotte glacière à fondre rapidement.

Greenpeace y a vraiment mis le paquet; compte Twitter, Facebook, et même une page où les lecteurs sont invités à créer leur propre publicité2 sarcastique.

Selon un article du quotidien SVD en Suède3, Shell n’aurait pas l’intention de faire mettre le site Internet de Greenpeace hors-ligne. En fait, Shell veut probablement que le site fasse le moins de bruit que possible. Enfin, ici on voulait faire un peu de bruit. À vous de partager cet article et le site de Greenpeace arcticready.com si vous voulez protéger l’Arctique contre les exploiteurs et informer le plus de monde que possible.

Finalement, en plus de leur site Internet narguant Shell, des activistes sur le terrain ont littéralement fermé des douzaines de stations service Shell à Londres et Édimbourg tout récemment.

  1. Shell in the Artic []
  2. Let’s Go Public []
  3. Greenpeace kapadeShells varumärke []

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 271 a été rédigé par Sylvain il y a 6 ans et 11 mois, le mardi 17 juillet 2012.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Environnement, International.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Chronique de chiens mangés Vous avez sûrement déjà entendu parler que l'on mangeait du chien en Chine. Eh bien, c'est réel. Ça vous offusque? [...]

2012: Manifestation de casseroles en soutien aux Algonquins Même s'il y a une surveillance policière continue et des menaces d'arrestation, plusieurs familles algonquines campent afin de faire cesser [...]

2011: Affaire Air Canada: “les anglais auraient dû exterminer les français”… La Cour fédérale a jugé que la compagnie Air Canada ne respectait pas les droits linguistiques du Canada. Cette dernière [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages