Le jeudi 26 février 2009

QuébecPolitique

Justin Trudeau propose une motion qui empiète dans les champs de compétence du Québec

Un talent transféré de père en fils

Par Bloc Québécois

En digne fils de son père, Justin Trudeau propose une motion qui empiète entre autre dans le domaine de l’éducation et qui présente un risque élevé de propagande fédéraliste. La nation québécoise n’a clairement pas besoin de se faire dicter ses priorités par d’autres.

« La motion du député libéral de Papineau, Justin Trudeau, visant à instaurer une politique nationale de service volontaire pour la jeunesse, constitue un empiètement dans les champs de compétence du Québec », a déclaré le porte-parole du Bloc Québécois en matière de Jeunesse et député de Repentigny, Nicolas Dufour, dans le cadre de la première heure de débat ayant eu lieu en Chambre au sujet de la motion M-299.

« En digne fils de son père, Justin Trudeau propose ainsi une motion qui ouvre grande la porte aux débordements en instaurant des mesures de visibilité qui ne respectent pas la spécificité québécoise et qui bafouent nos choix de société. Ces mesures mal adaptées, qui constituent souvent des dédoublements maladroits de ce qui se fait déjà au Québec, représentent un gaspillage d’argent et une source perpétuelle de conflit », a poursuivi Nicolas Dufour.

« Non seulement cette motion est-elle un ramassis d’intrusions dans les champs de compétence du Québec, mais elle présente également, derrière la façade d’un programme d’épanouissement de soi, un risque élevé de propagande fédéraliste. Elle empiète dans les domaines de l’éducation et de la formation de la main-d’œuvre, pour ne nommer que ceux-là, qui sont clairement des domaines de compétence du Québec », a expliqué le porte-parole du Bloc Québécois en matière de Jeunesse.

« Le principe selon lequel il faut intégrer les jeunes à la société et aider les organismes à but non lucratif est évidemment louable. Il demeure pourtant qu’une politique nationale ne fait pas partie des compétences du fédéral, d’autant plus que la nation québécoise agit déjà en ce sens et n’a clairement pas besoin de se faire dicter ses priorités. En effet, le Québec possède déjà sa propre Stratégie d’action jeunesse, il offre aussi des programmes permettant des échanges étudiants avec les autres provinces ainsi que des programmes permettant aux jeunes d’obtenir de l’expérience volontaire et bénévole au Québec, au Canada et partout dans le monde », a conclu Nicolas Dufour.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 325 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 10 ans et 11 mois, le jeudi 26 février 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2014: Doodle 4 Google Canada 2014: et la victoire revient à…. Une fois de plus, Google arbore un logo différent sur la version canadienne de la page d'accueil du moteur de [...]

2013: Mary Surratt : Assassinat de Lincoln Mary Surratt, née en 1823, a été pendue le 7 juillet 1865 à Washington, D.C. pour avoir été impliquée dans [...]

2010: Le Génocide culturel des francophones au Canada Le système fédéral canadien est le tombeau du fait français au pays. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les francophones au Canada [...]

2010: Le Bloc demande au Conseil de bande de Kahnawake de revenir sur sa décision Après avoir appris que le Conseil de bande de Kahnawake avait fait parvenir des avis d’expulsion à 26 personnes, essentiellement [...]

2010: Expulsion de 26 résidents non mohawks à Kahnawake Le député de Lac-Saint-Jean et porte-parole de l’opposition officielle en matière de relations avec les Premières Nations, Alexandre Cloutier, s’inquiète [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages