Le jeudi 17 avril 2008

Québec

Un nom de domaine .QC pour le Québec

Catalogne ]

Par AmériQuébec

Le temps est venu de revendiquer pour les Québécois et les Québécoises le droit d’avoir une identité propre et une présence visible sur la Toile. L’Opération Point-QC vise à formuler une telle revendication. Parce qu’il faut aussi être souverain le web et occuper l’espace qui nous appartient!

Enfin, des gens se mobilisent pour que les Québécois obtiennent le droit de pouvoir enregistrer leurs sites internet avec comme noms de domaine .QC au lieu de l’actuel domaine de deuxième niveau .QC.CA. Un projet du nom Opération Point-QC est donc en marche pour revendiquer le .QC devant l’ICANN, l’autorité suprême des noms de domaine. À ce titre, une pétition a même été lancée. Daniel Turp, député du Parti Québécois dans le comté de Mercier, est à la tête de cette requête.

Les Québécois et les Québécoises ne peuvent pas obtenir un nom de domaine avec une extension nationale .QC. Les Catalans et les Catalanes ont réussi à obtenir le droit d’enregistrer un nom de domaine avec l’extension nationale .CAT pour la promotion de la langue et culture catalane. Un fait cocasse à spécifier est qu’il est interdit d’utiliser ce nom de domaine pour le détourner de son objectif. En conséquences, il est formellement interdit d’enregistrer un nom de domaine en .CAT pour parler de chats (cat, en anglais).

L’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a approuvé en septembre 2006 la demande de la Fundacio puntCAT qui avait été établie pour servir les besoins de la communauté linguistique et culturelle catalane sur la toile. Aujourd’hui, cette fondation (www.domini.cat) attribue des adresses électroniques avec l’extension nationale .CAT.

En se basant sur le précédent du .CAT, le temps est venu de revendiquer pour les Québécois et les Québécoises le droit d’avoir une identité propre et une présence visible sur la Toile. L’Opération Point-QC vise à formuler une telle revendication.

Cependant, l’utilisation du .CAT n’étant pas à des fins territoriales mais plutôt à des fins linguistiques, un tel précédent n’est peut-être pas suffisant. Parce que .CAT n’est pas le diminutif de Catalogne, mais plutôt de Catalan, la justification du .QC ne peut pas s’appuyer sur l’aspect territorial. Même dans le cas de la langue, il serait hasardeux de baser l’existence des domaines .QC sur la langue québécoise… Dans ce cas précis, le précédent catalan qui ouvrirait l’avenue pour l’apparition d’un .QUE n’est peut-être pas suffisant.

Par contre, si on combine le précédent catalan et le cas de Puerto Rico, on a un peu plus de munitions pour l’obtention d’un .QC. En effet, Puerto Rico, un état toujours dépendant des États-Unis a eu le droit d’avoir un domaine national .PR basé sur la territorialité. Si d’autres exemples existent, ils m’échappent, mais n’hésitez pas à compléter.

Toujours est-il que si nous nous mobilisons massivement et rapidement, cela peut avoir un poids devant l’ICANN. Voilà pourquoi il existe une pétition en ligne pour signaler notre appui au mouvement Opération Point-QC. Parce qu’il faut aussi être souverain le web et occuper l’espace qui nous appartient! En attendant, sur Amériquébec, toutes nos pages web terminent par l’extension .qc plutôt que .html. Nous vous invitons à faire de même si vous en avez la possibilité.

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Simon Domingue Le 18 octobre 2008 à 10h05

    Un autre exemple existe en effet, et il s’agit de l’exemple écossais. Les nationalistes écossais, qui précèdent l’initiative québécoise, utilisent l’argument selon lequel l’Écosse pourrait se distinguer de l’Angleterre au niveau de l’image qu’elle envoie à l’international. On sait notamment que celle-ci fut ternie par la guerre en Irak, non approuvée par les Écossais. J’étais avec le porte parole Ross Ingebrigtsen au matin ou la nouvelle fut publiée dans les journaux, et comme le Québec fait actuellement par l’initiative de Daniel Turp (PQ), ils procèdent aussi à une large pétition nationale, présentée surtout par des jeunes dans les kiosques des Youngs Scots for Independance. Le site de campagne est toujours consultable à l’adresse suivante: http://www.dotsco.org/

    Pour autres infos concernant l’Écosse et son mouvement indépendantiste, consulter notre article publié ici, ou attendre la sortie de notre livre, au Éditions du Québécois!

    Article en question:
    http://www.ameriquebec.net/actualites/2008/10/03-lecosse-en-route-vers-lindependance-its-time.qc

  2. 2 Fred Le 7 octobre 2010 à 10h08

    Le québécois n’est pas une langue officielle comme le Catalan! Au Québec, nous avons le .qc.ca et c’est bien correct. Quand vous aurez votre pays, le .qc viendra!

  3. 3 jf Le 24 janvier 2011 à 22h15

    seulement 185 000 us $$ juste pour l’application …

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 474 a été rédigé par AmériQuébec il y a 11 ans et 6 mois, le jeudi 17 avril 2008.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Catalogne, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: UPAC: Jean Charest avait récompensé Louis-Georges Boudreault Parmi les 15 accusés par l'UPAC dans l'affaire Marcotte-Accurso se trouve Louis-Georges Boudreault, un très proche du Parti libéral du [...]

2009: Restructuration à venir chez Abitibi-Consolidated La fusion d’Abitibi-Consolidated, qui devait améliorer la situation, semble avoir plus d’effets néfastes pour les travailleurs québécois. Or, Bowater et [...]

2009: Dossier de la gestion des matières résiduelles Le quotidien Le Soleil rapportait ce matin des propos pour le moins troublants tenus par la ministre de l’Environnement, Line [...]

2008: Le « call » aux caribous Actuel, en cette période du « nous », Pressant, quand le « beau risque » c'est vous, Je lance l’appel aux caribous. Les [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages