Le Vendredi 26 juin 2009

QuébecSociété

Cri d’alarme des enfants inuits

Les ministres Lise Thériault et Pierre Corbeil doivent agir

Les peuples autochtones ]

Par Parti Québécois

Depuis le cri d’alarme lancé par la Commission des droits de la personne et de la jeunesse dans son rapport de 2007, les conditions de vie des enfants inuits vulnérables n’ont cessé de se détériorer. On peut faire le même constat pour les intervenants sociaux chargés de leur protection. Il nous faut des résultats rapides.

Le député de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière de relations avec les Premières Nations, Camil Bouchard, et le député de Groulx et porte-parole en matière de protection de la jeunesse, René Gauvreau, pressent les ministres Lise Thériault et Pierre Corbeil d’assumer leurs responsabilités et d’exercer un réel leadership devant l’état critique des conditions de vie des jeunes inuits dans le Nord québécois.

« Depuis le cri d’alarme lancé par la Commission des droits de la personne et de la jeunesse (CDPJ) dans son rapport de 2007, les conditions de vie des enfants inuits vulnérables n’ont cessé de se détériorer. On peut faire le même constat pour les intervenants sociaux chargés de leur protection. L’heure est à l’action: il nous faut des résultats rapides », a déclaré Camil Bouchard.

Alors que les intervenants du Nord lancent des cris de détresse, que la vice-présidente de la CDPJ constate un manque chronique de concertation entre les établissements, que les listes d’attente d’enfants signalés ne cessent de s’allonger, que les intervenants sont littéralement sur le bord de l’épuisement, les ministres concernés doivent poser des gestes significatifs.

« Présentement, 80 % de ressources en protection de la jeunesse manquent à l’appel pour faire appliquer la loi sur le territoire nordique. Les intervenants manquent de soutien et d’appui professionnel. Le gouvernement libéral leur refuse une prime d’éloignement qu’il consent pourtant aux intervenants en santé. Leurs conditions de vie sont très dures. Il faut faire davantage que de le reconnaître, il faut agir maintenant », a insisté René Gauvreau.

« Dans son rapport, la CDPJ affirmait sans équivoque que le manque de logements représentait un risque très important de mauvais traitements envers les enfants. L’entente de financement des quelques 1000 logements supplémentaires nécessaires tarde honteusement à venir avec Ottawa. Le fédéralisme de correspondance du gouvernement libéral coûte cher. Dans ce cas-ci, il s’agit de conditions de vie de personnes vulnérables. Il est temps que le gouvernement Charest mette ses culottes et obtienne d’Ottawa les budgets nécessaires pour offrir des logements adaptés à cette population. Pour des centaines de parents et d’enfants, c’est une question vitale », a conclu Camil Bouchard.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Parti Québécois
Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 354 a été rédigé par Parti Québécois il y a 5 ans et 5 mois, le Vendredi 26 juin 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Québec, Les peuples autochtones.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Visite de William et Kate Middleton: archaïsme ou spectacle financé par le contribuable? La question du nouvel amphithéâtre à Québec a relancé la question du financement public au secteur du divertissement, que d’aucuns [...]

2011: Digne à soustraire des générations du chaos Meech procédait d'honnêtes intentions, mais espérer convaincre neuf provinces de nous octroyer un statut privilégié se résumait à tenter de [...]

2011: Lancement de la campagne « Être anglophone et vivre en français » Impératif français lance une campagne de valorisation du français auprès des Anglo-québécois. Par cette nouvelle action, Impératif français cherche à [...]

2011: Mathieu Traversy surpris par la nouvelle rumeur À la suite de la récente rumeur d’un départ ou d’un changement de parti, le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, [...]

2010: Risques cachés à Gentilly-2 militarisé? Dans un article paru dans le Nouvelliste du 12 mai dernier, le directeur de la DSP, le Dr Grenier, avec [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages