Le Mercredi 18 février 2009

QuébecPolitique

L’opération a pris un tournant politique il y a très longtemps

Reconstitution de la Bataille des plaines d’Abraham

Par Bloc Québécois

La reconstitution de la Bataille des Plaines a été pensée et conçue dès 1998, en plein cœur du programme des commandites, et dans un strict but de propagande. Cela rendait la reconstitution inacceptable pour les Québécois.

« On ne peut qu’accueillir favorablement la décision de la Commission des champs de bataille nationaux d’annuler la reconstitution de la Bataille des plaines d’Abraham ainsi que le bal masqué qui devait suivre. Le Bloc Québécois tient toutefois à dénoncer le motif invoqué par le président de la Commission, André Juneau. Il est clair que la décision d’annuler la reconstitution dépassait de loin les prétentions strictement de sécurité soulevées en regard de cette bataille historique. Tout en reconnaissant que les menaces qui pesaient sur l’événement sont sérieuses, j’aurais souhaité qu’André Juneau reconnaisse que son projet de reconstitution était en soi porteur de division et de mécontentement. Il s’agit d’une opération de visibilité pour le gouvernement fédéral, qui visait à célébrer la conquête anglaise. Cela rendait la reconstitution inacceptable pour les Québécoises et les Québécois », a déclaré la leader parlementaire adjointe et responsable de la région de Québec pour le Bloc Québécois, Christiane Gagnon.

Christiane Gagnon déplore par ailleurs que le président de la Commission se pose en victime de machinations qui auraient voulu détruire son projet en donnant une dimension politique aux “célébrations” du 250e anniversaire de la Bataille des plaines d’Abraham.

« Il est quelque peu ironique que le président de la Commission tente toujours de nous convaincre de la pureté de ses intentions alors qu’on a pu constater dans les médias depuis quelques semaines qu’André Juneau est vendu depuis très longtemps à la stratégie de visibilité du gouvernement fédéral. La reconstitution de la Bataille des Plaines a été pensée et conçue dès 1998, en plein cœur du programme des commandites, et dans un strict but de propagande. Dans ce contexte, la pertinence de transférer au gouvernement du Québec la gestion de ce morceau de notre patrimoine que sont les plaines d’Abraham semble une solution à envisager », a continué Christiane Gagnon.

« Si l’annulation de cet événement controversé constitue une bonne chose en soi, il n’en demeure pas moins par ailleurs que l’incident soulève des questions importantes sur les motivations qui ont mené à sa planification et sur les coûts qui sont engendrés. Ces questions sont légitimes et le public a le droit d’obtenir des réponses. C’est pourquoi le Bloc Québécois maintient la nécessité de sommer le président de la Commission des champs de bataille nationaux à comparaître devant le Comité permanent du patrimoine afin qu’il nous apporte des réponses », a pour sa part lancé la porte-parole du Bloc Québécois en matière de Patrimoine et députée de Saint-Bruno—Saint-Hubert, Carole Lavallée.

Le député de Longueuil—Pierre-Boucher et porte-parole du Bloc Québécois en matière d’Affaires intergouvernementales, Jean Dorion, a enfin souligné que de nombreuses activités restent toujours au programme afin de marquer le 250e anniversaire de la conquête anglaise. « Compte tenu du passé d’André Juneau et de ses réactions depuis le début des protestations, il semble nécessaire de garder l’œil ouvert pour la suite des choses. C’est pourquoi le Bloc Québécois continuera à surveiller le dossier de très près. Le Bloc Québécois a d’ailleurs mis sur pied un comité pour s’assurer que les priorités des Québécoises et des Québécois et la vérité historique soient dorénavant prises en compte durant les activités du 250e », a conclu Jean Dorion, qui préside le comité concerné.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Le Bloc Québécois

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 532 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 5 ans et 2 mois, le Mercredi 18 février 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Nicolas Copernic : anniversaire de Nicolas Copernic Nicolas Copernic, d'origines polonaises, est né le 18 février 1473 et mort le 24 mai 1543. Il a, entre autres choses, [...]

2013: Haleine d’ail ? Boire du lait ! Que c'est bon des crevettes à l'ail, du pesto, du pain à l'ail gratiné au fromage, des gousses d'ail marinées, [...]

2013: Saint Fiacre, hémorroïdes & croyances Saviez-vous que près de 30 % de la population a des hémorroïdes à un moment ou à un autre ? Et oui, [...]

2012: Pauline Marois écrit au premier ministre Stephen Harper Monsieur le Premier Ministre, Comme vous le savez, c’est à la suite du drame de Polytechnique en décembre 1989 que la [...]

2012: Contre la hausse des frais de scolarité: pétition Le député de Nicolet-Yamaska et chef d’Option nationale, Jean-Martin Aussant, a fait mettre en ligne une pétition électronique à l’Assemblée [...]

Publiez un article sur Amériquébec

Sondage

Le 4 septembre prochain, pour qui voterez-vous?

Voir les résultats

Archives des sondages