Le Mardi 10 mai 2011

QuébecPolitique

Gordon Bernstein à l’OQLF

Jean Charest nous a amplement habitués aux nominations partisanes

L'état de la langue française ]

Par RRQ

Ces dernières années, les libéraux à Charest se sont assuré de placer leur monde au sein de l’OQLF afin que cet organisme ne lutte pas plus qu’il ne le faut pour la survie du français. Cette semaine, on apprenait que Jean Charest avait nommé le commerçant de la rue Saint-Laurent, Gordon Bernstein, sur le conseil d’administration de l’OQLF. Encore un ancien de McGill pour présider aux destinées du français au Québec !

Depuis son arrivée à la tête de l’État québécois, Jean Charest nous a amplement habitués aux nominations partisanes, aux conflits d’intérêts et aux graissages de pattes des amis du régime. L’Office québécois de la langue française (OQLF) n’y a pas échappé. Cet organisme est aussi dans le collimateur des libéraux depuis des années, leurs alliés se retrouvant sur son conseil d’administration, et on sait très bien pourquoi.

Ces dernières années, les libéraux à Charest se sont assuré de placer leur monde au sein de l’OQLF afin que cet organisme ne lutte pas plus qu’il ne le faut pour la survie du français. Tous en conviendront : y nommer des gens plus près des abolitionnistes de la loi 101 que du Parti Québécois est encore plus pernicieux que farfelu. Qui peut sérieusement dire que ce fut une bonne chose que de remettre les rênes du pouvoir à cet organisme à la très libérale France Boucher, fille d’Andrée Boucher. Qui peut croire que cet organisme, c’est un endroit où il était logique de retrouver Peter E. Trent, un ancien du groupe extrémiste et francophobe qu’était Alliance Québec. Pourtant, Charest les y a placés au cours des dernières années (leurs mandats sont maintenant heureusement terminés).

Cette semaine, on apprenait que Jean Charest avait nommé le commerçant de la rue Saint-Laurent, Gordon Bernstein, sur le conseil d’administration de l’OQLF. Encore un ancien de McGill pour présider aux destinées du français au Québec !

Mais ce qui est plus particulièrement dérangeant dans le cas de M. Bernstein, c’est la façon avec laquelle il gère l’opposition, celle qui s’organise contre lui. L’automne dernier, les médias ont rapporté que les débats étaient très houleux à l’Hôtel de Ville de Montréal. La chicane concernait la nouvelle politique de stationnement dans l’un des arrondissements.

Le parti Projet Montréal s’est alors plaint de la campagne de peur que menait Gordon Bernstein qui agissait à titre de président de la Société de développement commercial de la très anglicisante rue Saint-Laurent. « J’ai vu M. Bernstein bousculer une femme et dans ces moments-là, je réagis. Si par mes paroles j’ai blessé quelqu’un, je le regrette. M. Bernstein devrait lui aussi s’excuser auprès de Mme Vallée pour ses agissements », a alors déclaré Luc Ferrandez, maire de l’arrondissement Mont-Royal.

Reste à espérer que Gordon Bernstein, lui qui est perçu comme le prochain maire de Montréal par le site ParkAvenugazette.com, site du malade qui promettait de pendre Pauline Marois pour crime contre l’humanité à cause de son attachement à la loi 101, fera preuve du même « enthousiasme » pour la défense de la langue française…

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Réseau de Résistance du Québécois
Patrick Bourgeois

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 151 articles

Profil: Le RRQ est une organisation de résistance qui considère l’indépendance du Québec comme nécessaire à la survie et au développement de la nation québécoise. Il tire son inspiration de toutes…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 438 a été rédigé par Réseau de Résistance du Québécois il y a 3 ans et 2 mois, le Mardi 10 mai 2011.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous L'état de la langue française, Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Le seul fil qui retient encore le Québec au Canada est le NPD Avec mes remerciements à MM. Michel Dion et Gérald McNichols Tétrault pour m'avoir, dans leurs articles et leur [...]

2011: Sommet sur le hockey au Québec en août Le député de Johnson et porte-parole de l’opposition officielle en matière de loisir et de sports, Etienne-Alexis Boucher, accueille favorablement [...]

2009: En d’autres mots J’ai récemment affiché dans Internet mon « Manifeste pour un Québec fier ! » La très grande majorité des commentaires sont [...]

2009: Sarkozy absent de la finale de la Coupe de France! "Week-end en famille" L'Elysée a en effet fait savoir vendredi que Nicolas Sarkozy étant actuellement en séjour au Cap Nègre, dans [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages