Commentaires sur : Commission Charbonneau: les sceptiques avaient raison… https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/11/18/commission-charbonneau-les-sceptiques-avaient-raison-7925.qc Média québécois citoyen Tue, 08 May 2018 15:49:17 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.18 Par : Jr Tremblay,CD,SSM https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/11/18/commission-charbonneau-les-sceptiques-avaient-raison-7925.qc#comment-36797 Thu, 17 May 2012 13:53:16 +0000 http://www.vigile.net/Les-sceptiques-avaient-raison#comment-36797 Pour ma part tout est controller par le gouvernement justice/police/media surtout par la peur d’amende et de prison et de matraque de police maintenant pour la juge qui la nommé juge si pas le gouvernement certainement pas moi pour finir pourquoi pas avoir demander a l’ex juge mme Ruffo la corruption va toujours excité au sein de notre gouvernement la loi les protéges contre leurs honnete contribuables

]]>
Par : Jean-François Laforest https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/11/18/commission-charbonneau-les-sceptiques-avaient-raison-7925.qc#comment-35863 Mon, 21 Nov 2011 01:46:09 +0000 http://www.vigile.net/Les-sceptiques-avaient-raison#comment-35863 Même si Mme Charbonneau n’est pas mon choix pour ce poste ,je trouve cet article vide d’argument envers la crédibilité de celle-ci.

]]>
Par : Jean Rousseau https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/11/18/commission-charbonneau-les-sceptiques-avaient-raison-7925.qc#comment-35861 Sat, 19 Nov 2011 17:13:31 +0000 http://www.vigile.net/Les-sceptiques-avaient-raison#comment-35861 Les entrailles de la perception

Dans une récente publicité, Amnistie nous faisait prendre conscience que la diffusion de l’information sensibilisait les populations et dès lors, avait tendance à créer une gêne salutaire chez les tortionnaires dignes à stopper ces derniers.

Mais cela, c’est sans compter l’influence de fins facteurs (le conformisme ou la soumission à l’autorité) qui empêcheront l’éveil dans des contextes particuliers. Regardons ça de plus près.

L’intelligence constitue la faculté analytique confinée à l’horizontale, tandis que la conscience définit la capacité de s’extirper des cadres. Ainsi, une personne même surdouée pourrait très bien assembler un casse-tête prestement, mais être incapable de s’apercevoir du caractère injuste de faire enquêter par leurs pairs des policiers impliqués dans des meurtres. Et cela, même si elle est en mesure de saisir le bien-fondé du principe fondamental de la justice qui atteste que l’on ne peut pas être juge et parti.

Devant l’autorité, le mode raisonnable laissera place (chez la plupart) à une simple mise en rangs à l’égard des valeurs dominantes (par besoin de sécurité). Le système d’éducation actuel sait instruire les jeunes, mais non de les rendre conscients. Tout semble être fait pour maintenir les régimes en place en s’assurant que les élèves n’atteignent pas les stades de maturité critiques qui permettraient l’amélioration de la situation. L’avancement supposerait que les personnes matures se joignent afin de pouvoir propulser vers le haut les pauvres mortels.

Jean Rousseau
Consultant à L’Institut du jugement
Courriel : ijugement@live.ca

]]>