Commentaires sur : Projet de loi privé 204 sur l’amphithéâtre à Québec: questions et réponses https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/06/05/projet-de-loi-prive-204-sur-lamphitheatre-a-quebec-questions-et-reponses-6619.qc Média québécois citoyen Tue, 08 May 2018 15:49:17 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.22 Par : Jean Rousseau https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/06/05/projet-de-loi-prive-204-sur-lamphitheatre-a-quebec-questions-et-reponses-6619.qc#comment-31724 Mon, 06 Jun 2011 18:36:52 +0000 L’art de percevoir au delà du superficiel

Ceux qui s’orientent vers la psychothérapie doivent obligatoirement parvenir à distinguer l’essence des phénomènes (sinon ils se rempliront à la manière des poissons vidangeurs). Le fonctionnariat constitue une zone protégée dans la jungle capitaliste. Un peu à la façon des animaux domestiques, les employés de l’État perdront leurs instincts car le contexte aura été purgé de toute possibilité de compétition (d’où certainement l’émergence de perspectives de développement moindres).

Pour contrer ces effets néfastes, il faudrait faire interagir ces deux types de fonctionnement. Il conviendrait alors de bien s’assurer que l’appétit démesuré soit bien exploité afin que chacun puisse y trouver son compte (y comprit les contribuables). Dans le beau film canadien ; La guerre du feu, on prenait conscience que les primitifs ressentaient une peur maladive à la vue de cet élément comme de nos jours, certains en éprouvent à l’égard du crédit, des relations avant le mariage ou de celles homosexuelles.

Jean Rousseau, B. Ps
Conseiller en métaScience
Courriel ; jeanrousseau1956@live.ca

]]>
Par : Jean Paul Tellier https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/06/05/projet-de-loi-prive-204-sur-lamphitheatre-a-quebec-questions-et-reponses-6619.qc#comment-31718 Mon, 06 Jun 2011 17:03:48 +0000 Trois députés claquent la porte du PQ.

http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/569×379/201106/06/337814-lisette-lapointe-pierre-curzi-louise.jpg

Lisette Lapointe, Louise Beaudoin et Pierre Curzi claquent la porte du Parti québécois. Ils siégeront dorénavant comme députés indépendants.

La goutte qui a fait déborder, c’est l’appui inconditionnel du PQ au projet de loi 204 qui vise à blinder l’entente entre la Ville de Québec et Quebecor sur la gestion du futur amphithéâtre.

Mais c’est loin d’être la seule raison de leur départ. Ils ont attaqué l’attitude de leur chef Pauline Marois et de son entourage.Le Parti québécois c’est celui de l’autorité outrancière d’une direction obsédée par le pouvoir,une atmosphère devenue irrespirable.

La députée de Crémazie dit également avoir «la pénible impression que nous nous éloignons de la souveraineté et même du pouvoir, qui paraissait si proche». Elle a reproché à la direction du parti d’avoir fermé la porte à sa proposition d’amendement à l’article 1 pour rendre plus claire la démarche souverainiste lors du congrès d’avril.

Pour Louise Beaudoin, «l’élément déclencheur» de son départ tient «au fond et à la forme» du projet de loi 204. Pauline Marois a pris seule la décision d’appuyer la démarche du maire Régis Labeaume, sans aucune consultation préalable du caucus. Elle a imposé la ligne de parti, a-t-elle déploré.

«La cause plus profonde de ma démission concerne une certaine façon de faire de la politique», a-t-elle ajouté, déplorant la rigidité de la ligne de parti.

Elle dit retrouver une «liberté de parole totale».
Elle trouve inconcevable de blinder une entente de principe et, du même coup, d’empêcher les contestations judiciaires contre tous les contrats futurs qui en découleront et «qui ne sont pas encore rédigés». «Ça n’a pas de bon sens. Ce doit être la fille de juge en moi qui se rebiffe», a-t-elle lancé.

Pierre Curzi juge inacceptable de «priver les citoyens du droit d’exercer leur responsabilité civique et juridique». «Mon seuil de tolérance éthique personnel a été atteint», a-t-il dit. Il a souligné que l’appui du PQ au projet du maire Labeaume a été donné pour des «raisons électorales».

Il a reconnu que leur sortie, «c’est sûr, va porter un coup au Parti québécois, on en est conscient».

Selon leurs explications, Pauline Marois tenait à imposer la ligne de parti pour que les députés votent en faveur du projet de loi 204. «Il fallait se soumettre ou se démettre», a dit Mme Beaudoin.

Mais ce matin,6/6/2011, à 10h15, la chef a tendu une perche aux trois dissidents. Elle aurait ouvert la porte à l’idée de leur permettre de s’abstenir ou de voter contre le projet de loi. C’était une proposition «trop tardive. Nous n’avons pas donné suite», a noté M. Curzi.

Cette sortie ébranle le leadership de Pauline Marois, elle qui, au congrès d’avril dernier, avait été plébiscitée par 93% des délégués, un appui record au PQ. «Il y a eu un durcissement» de l’attitude de la chef au lendemain de ce congrès, a souligné Pierre Curzi.

«Je ne souhaite pas le départ de Pauline Marois, mais la transformation du parti», a dit de son côté Louise Beaudoin. Lisette Lapointe a surtout montré du doigt les décideurs du parti et l’entourage de la chef, sa directrice de cabinet Nicole Stafford en particulier.

Les dissidents n’ont pas exclu de revenir un jour au PQ, notant qu’«il n’y a jamais rien d’impossible».

Source ; Tommy Chouinard,La Presse,6/6/2011

]]>
Par : n.j. beaulieu https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/06/05/projet-de-loi-prive-204-sur-lamphitheatre-a-quebec-questions-et-reponses-6619.qc#comment-31710 Mon, 06 Jun 2011 05:37:16 +0000 he bien pour moi c est magouille par dessus magouille.
alors adieu p.q.
vous le p.q. etes devenu un vieux parti qui comme les autres protege ses poches avant
ses electeurs.
salut

]]>
Par : Michel Rousseau https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/06/05/projet-de-loi-prive-204-sur-lamphitheatre-a-quebec-questions-et-reponses-6619.qc#comment-31708 Mon, 06 Jun 2011 02:36:07 +0000 Je ne suis pas convaincu. 1- projet de loi privé 204 sur amphithéatre: erroné car concerne entente Québec-Québecor et non sur l’amphithéatre. 2- financement public: j’ai ma place est-il un investissement privé? L’entente de gestion n’a rien à faire dans le financement privé. 3- pas parce que les concurrents n.étaient pas présents à la commission qu’ils n’aboutiraient pas dans le décor un jour. Si le contrat est légal pourquoi une loi? Pour le mettre à l’abri des poursuites et vous écrivez au#10 que ça peut-être contesté: belle contradiction. Sur le niasage, le terme s’appliquait-il à Mde Beaudoin et autres péquistes qui s’y opposent? Je suis pour le projet, financement et entente mais pas au détriment de la démocratie. Dommage que Mde Maltais fait les basses oeuvres qui auraient dû être fait par les libéraux. Vous avez remarqué le silence du PM sur cette loi? Lui aussi dans son parti il y en a qui sont en désaccord. Et que dire de l’ADQ? Bravo les 2 indépendants et Khadir

]]>