Commentaires sur : Pour en finir avec la surenchère de l’enseignement de l’anglais https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/03/09/pour-en-finir-avec-la-surenchere-de-lenseignement-de-langlais-6009.qc Média québécois citoyen Tue, 08 May 2018 15:49:17 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.22 Par : LaMotte https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/03/09/pour-en-finir-avec-la-surenchere-de-lenseignement-de-langlais-6009.qc#comment-27506 Thu, 17 Mar 2011 03:46:47 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2011/03/07/-6009.qc#comment-27506 Témoignage d’un zéro néophyte en politique

Mon français est a ***** mon anglais le suis de pas très loin. Je me sacre pas mal que le monde parle anglais ou français, au besoin je m’adapterai. On dirait une guerre de religion et ça me fait chier.

Charest c’est un croche, c’est bouette par-dessus bouette comment ça se fait qu’on la dans les jambes depuis deux mandats. Charest est au pouvoir, je ne peux pas expliquer comment, mais selon un raisonnement logique qui est le mien, on est foutu.

]]>
Par : Paul Gutman https://www.ameriquebec.net/actualites/2011/03/09/pour-en-finir-avec-la-surenchere-de-lenseignement-de-langlais-6009.qc#comment-27249 Thu, 10 Mar 2011 16:46:46 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2011/03/07/-6009.qc#comment-27249 L’apprentissage de l’anglais en soi n’est pas mauvais. Au contraire, l’apprentissage d’une deuxième est louable et digne d’encouragement. Moi-même, je maîtrise les deux langues et je trouve que cela m’enrichit. En même temps, je vous avoue que j’ai une couple de problèmes avec le bilinguisme proposé par Jean Charest. Je m’explique.

Premièrement, le bilinguisme proposé par monsieur Charest va en sens unique, à moins que je comprenne mal la situation. (Et je ne crois pas que ça soit le cas!). Monsieur Charest veut OBLIGER les Francophones du Québec à suivre des cours d’anglais intensif, mais où sont les cours obligatoires de français pour les Anglophones? Ces exigences linguistiques devraient être réciproques, et puisqu’elles ne le sont pas, beaucoup de Francophones au Québec (et ailleurs) se voient comme des citoyens de deuxième classe CHEZ EUX! Ceci est injuste; je comprends (et partage) leur colère.

Deuxièmement, chez les jeunes, les fautes d’orthographe en français sont nombreuses. Les jeunes d’aujourd’hui écrivent bien souvent des bêtises comme “ki” au lieu de “qui”, “ke” au lieu de “que”, et “Sa s’est beau” au lieu de “Ça, c’est beau!” L’apprentissage intensif de l’anglais en sixième année ne règlera pas ce problème chez les Francophones de la nouvelle génération. Monsieur Charest a mis la charette devant les boeufs! C’est beau d’apprendre une deuxième langue, mais il me semble que les jeunes Francophones devraient mieux maîtriser les rudiments de leur langue maternelle tout d’abord.

]]>