Commentaires sur : Pour le cégep en français pour tous https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/11/21-pour-le-cegep-en-francais-pour-tous.qc Média québécois citoyen Tue, 08 May 2018 15:49:17 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.20 Par : Marcel Sylvain Tremblay https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/11/21-pour-le-cegep-en-francais-pour-tous.qc#comment-11753 Sat, 21 Nov 2009 20:43:44 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/11/21-pour-le-cegep-en-francais-pour-tous.qc#comment-11753 Bravo pour votre positon, m. Bourgeois. Comme dirigeant d’un groupe important, votre opinion fera pencher la balance dans le bon sens.
Quand on se place dans une perspective canadienne, qui est quand même notre pays comme continuité directe de la Nouvelle-France, on peut se demander s’il n’existe pas quelque mesure réciproque à toute la latitude qu’on laisse ici aux anglophones, dans les autres provinces. Par exemple, est-ce qu’on pourrait, nous, aller faire nos études supérieures en français dans une autre province, à leurs frais (aux frais des anglophones de cette province), et, soit rester là pour y travailler en français et faire éduquer nos enfants en français, soit revenir travailler ensuite au Québec en français, toujours?
Dans la première hypothèse, nous aurions un bon pied dans la porte de cette province anglophone pour la bilinguiser à plus ou moins brève échéance, et même la franciser à long terme. Dans la deuxième, ce serait ça de gagné pour notre province, d’avoir un bon professionnel sans que ça lui coûte un sous, en se foutant complètement des anglais de la province éducatrice ou formatrice qui nous aurait accueillie.
Évidemment, nous n’aurions pas pas ce front, et puis, de toute façon, pareille hypothèse est purement théorique, car dans la réalité ça n’existe pas. Il n’y a que nous qui sommes victimes impuissantes de cette arnaque à la canadienne anglaise.
Je pourrais ajouter d’autres exemples:
– comme le fait de s’emparer de la métropole d’une province anglaise et de la franciser. Ça n’existe pas; aucune métropole d’une autre province anglaise n’est francophone ou sur le point de le devenir.
– Comme le fait d’avoir des médias francophones très importants qui s’adressent à toute la population d’une autre province anglophone, dans le but inavoué ou à peine voilé de l’assimiler, en l’insultant et la dénigrant entretemps. Là non plus, je ne pense pas que ça existe nulle part.
Dans ce contexte, il est sûr que votre position n’est pas celle d’un extrémiste, loin de là. Vous ne demandez que le strict minimum, dans le contexte du temps que nous vivons présentement, avec les idées qui flottent dans l’air. Quittes à pouvoir faire mieux éventuellement, dans de meilleures conditions, comme vous le dites ou le laissez entendre, dans vos mots. C’est raisonnable, et je suis d’accord avec vous, même si je suis un peu plus exigeant.

]]>