Commentaires sur : Les exemples de l’engouement anglomaniaque parisien foisonnent https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/08/26-les-exemples-de-lengouement-anglomaniaque-parisien-foisonnent.qc Média québécois citoyen Tue, 08 May 2018 15:49:17 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.18 Par : cr0vax https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/08/26-les-exemples-de-lengouement-anglomaniaque-parisien-foisonnent.qc#comment-9813 Fri, 28 Aug 2009 12:15:48 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/08/26-les-exemples-de-lengouement-anglomaniaque-parisien-foisonnent.qc#comment-9813 Désolé mais cet article est tout bonnement ridicule.

Vous citez seulement des cas particuliers (et pour chaque cas je pourrais citer un exemple de francisation de Londres si on s’en tient à vos exemples).

Le seul cas intéressant c’est celui de l’enseigne Mercedes sur les Champs-Elysées qui est effectivement très gênant mais n’étonne personne sur une rue où il est bien rare de croiser un français …

]]>
Par : Jean-Pierre Plourde https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/08/26-les-exemples-de-lengouement-anglomaniaque-parisien-foisonnent.qc#comment-9803 Fri, 28 Aug 2009 04:10:42 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/08/26-les-exemples-de-lengouement-anglomaniaque-parisien-foisonnent.qc#comment-9803 Le sentiment exprimé par votre article laisse anticiper l’anglicisation de la France par l’absence de fièreté de ses origines par ses habitants.

La valorisation par les élites de la culture d’un autre entraînera à long terme le rejet de sa culture maternelle et l’apprentissage éventuel de la langue de l’autre dès le plus jeune âge. Ça ne vous rappelle pas quelques chose du Québec.

Ce refus de s’assumer est présentement l’expression d’une certaine élite. Un effet d’entraînement s’en suivra par l’augmentation d’emploies dans la langue de l’autre éventuellement réclamés par cette même élite, exerçant ainsi une pression sociale.

Avec de telles attitudes, les français n’ont donc pas besoin d’une commission sur les accommodements raisonnables ou d’immigration anglophone massive planifiés par les élus contre les intérêts du peuple à seul fin de briser la cohésion sociale.

C’est beaucoup plus sournois et plus efficace qu’au Québec.

Ici, on doit nous forcer la main pour nous imposer un sentiment de culpabilité artificiel en mettant l’emphase sur ce que l’on ne fait pas au lieu de la mettre sur ce que l’on fait de bien.

C’est du renforcement psychologique contre nature, voir sur ameriquebec.net mon texte, Étude du comportement des Québécois face à leur avenir.

J’ai développé ma propre méthode graphique pour comprendre le fonctionnement d’une organisation, qu’elle soit sous la forme d’une entreprise, d’un pays ou même sous la forme du fonctionnement mental d’un individu. Il s’agit là aussi d’une organisation.
L’organisation mentale de l’individu est la plus importante organisation d’un pays.
Les conventions et les points communs reliants le plus grand nombre d’individus crée la conscience et la fièreté générale d’un peuple.

je vous invite à lire les principes de base sur saglacweb.com, voir, Vivre libre ou disparaître.

Le contrôle de l’information et les techniques de renforcement, comme le déchainement de la musique anglosaxonne sur nos ondes et bien d’autres, permet à la fédération de nous faire accepter inconsciemment le trafic de la démocratie par nos propres élus, voir, Conflits d’intérêts sur saglacweb.com ou un représentant d’une multinationale, ayant des intérêts sur nos territoires, fut choisit pour nous représenter dans les négociations dites de l’approche commune. Des représentants fédéraux étaient donc assis des deux côtés de la table de négociation sans consultation de notre majorité.

Ici au Québec, la structure mentale des individus est influencée par la fédération qui exerce sur nous un contrôle de l’information qui rend difficile aux citoyens de comprendre où sont nos propres intérêts, même nos livres d’histoires sont trafiqués.

Sur le contrôle de l’information, voir mon enquête appelée, Le contrôle de l’information, où le Journal de Montréal à refusé de me vendre une page complète afin que je puisse acheter mon droit de donner mon opinion librement, le sujet étant très politique on m’a refusé, peu importait le prix, pour la liberté d’expression au Québec, on repassera…

Jean-Pierre Plourde, Bsa. UQAC

]]>
Par : Allain Jules https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/08/26-les-exemples-de-lengouement-anglomaniaque-parisien-foisonnent.qc#comment-9768 Thu, 27 Aug 2009 04:46:15 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/08/26-les-exemples-de-lengouement-anglomaniaque-parisien-foisonnent.qc#comment-9768 Constat tout à fait réel.

Un parisien.

]]>