Commentaires sur : Conservateurs et libéraux fédéraux, même combat: ne pas reconnaître la nation québécoise et notre langue https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/06/14-conservateurs-et-liberaux-federaux-meme-combat-ne-pas-reconnaitre-la-nation-quebecoise-et-notre-langue.qc Média québécois citoyen Tue, 08 May 2018 15:49:17 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.16 Par : Marcel Sylvain Tremblay https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/06/14-conservateurs-et-liberaux-federaux-meme-combat-ne-pas-reconnaitre-la-nation-quebecoise-et-notre-langue.qc#comment-7549 Sun, 14 Jun 2009 19:09:09 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/06/14-conservateurs-et-liberaux-federaux-meme-combat-ne-pas-reconnaitre-la-nation-quebecoise-et-notre-langue.qc#comment-7549 “le bilinguisme comme un trait de notre caractère national”. Michael Ignatieff.
Qui sont bilingues à part des canadiens-français? Nous sommes obligés de parler en anglais parce que les canadiens-anglais et les immigrants ne connaissent pas le français. C’est de la foutaise sa théorie du bilinguisme national, ça ne tient pas debout du tout.
Il n’y qu’au Québec où on peut vivre normalement en français, à part quelques secteurs fanatiques anglophones, que nous subventionons d’ailleurs comme des innocents. Partout ailleurs c’est anglophone.
C’est ça le bilinguisme? Non, il n’y a pas de bilinguisme au Canada, il y a un anglais implanté de fait, supplantant le français partout il existait bien avant. Le Canada est un pays francophone envahi par une horde de fanatiques anglophones en provenance de Grande-Bretagne et des pays du Commonwealth, de loyalistes réfugiés et d’immigrants à qui on dit que le Canada est anglophone, qui ont pris le contrôle de tous les postes de pouvoir pour faire de l’anglais la seule langue parlée au Canada.
C’est un mensonge que d’affirmer que le Canada est bilingue et que le fédéral encourage ou favorise le bilinguisme. Ce n’est qu’une tactique d’assimilation.
Si monsieur Ignatieff n’avait pas appris le français en France, il ne serait qu’unilingue anglais, et il ne serait pas éligible au poste qu’il occupe présentement. On voit bien que son point de vue en regard du français est celui d’un anglais d’Angleterre en regard de la France, qui a toujours été hautain et méprisant. Transposé ici, ça donne celà, un trudeauisme délavé, un faux-fuyant devant le fait français au Québec, sous prétexte que le Canada est bilingue, c’est-à-dire unilingue anglais.

]]>