Commentaires sur : La Presse joue à l’autruche avec la langue https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/05/22-la-presse-joue-a-lautruche-avec-la-langue.qc Média québécois citoyen Tue, 08 May 2018 15:49:17 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.18 Par : jeanpap https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/05/22-la-presse-joue-a-lautruche-avec-la-langue.qc#comment-6994 Sun, 24 May 2009 21:50:20 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/05/22-la-presse-joue-a-lautruche-avec-la-langue.qc#comment-6994 Il serait interessant toutefois, pour mettre ces statistiques en perspective, de savoir le pourcentage de gens qui maitrisent aussi le francais parmi ceux qui declarent l’anglais comme langue d’usage, de savoir aussi le pourcentage de gens qui travaillent en francais parmi ceux qui declarent l’anglais comme langue d’usage. Et aussi de savoir si ces pourcentages ont augmente ou diminue entre 2001 et 2006. Cela donnerait une idee plus precise du recul ou du progres de la langue francaise. Lors de mon dernier passage au Quebec en 2006 je fus surpris du nombre d’anglophones dans le West Island de Montreal et ailleurs au Quebec qui s’exprimaient en francais, ce nombre m’est apparu largement superieur aux annees 70-80 alors qu’il etait rare qu’un anglais s’abaisse a parler la langue du conquis.

]]>
Par : Christian https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/05/22-la-presse-joue-a-lautruche-avec-la-langue.qc#comment-6990 Sun, 24 May 2009 20:13:32 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/05/22-la-presse-joue-a-lautruche-avec-la-langue.qc#comment-6990 Le plus étonnant est sans doute le point de vue de Mario Beaulieu. Au bout de 20 ans, semble-t-il, il n’a pas encore intériorisé un fait évident.

L’écrivain Pratt est un anglophone d’éducation, de culture et de politique.

Pour s’en rendre compte il faut lire ses articles publiés dans le G&M. En plus de prendre note de ses nombreuses participations au Canadian Daily Newspaper Awards, du Toronto Press Club.

Accompagné de ses collègues de travail bailingue, tel que Fabienne Couturier, Julien Chung, France Dupont, Sophie Cousineau, Michele Ouimet.

Quant à la direction du journal, qui ne s’est pas encore qu’elle est résolument d’allégeance anglo-fédéraliste et toute dédiée au bailingue, serviteur de l’unité-canadian, selon le modèle franglais trudeauiste.

Répliquer à ses éditos est une erreur fatale. Parce qu’elle ne fait qu’accroître sa richesse par la promotion de sa notoriété, sans aucune compensation pour les auteurs Beaulieu et Thériault.

Ignorez-le, tout simplement.
ch

]]>