Commentaires sur : Cette merveilleuse langue https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/04/01-cette-merveilleuse-langue.qc Média québécois citoyen Tue, 08 May 2018 15:49:17 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.19 Par : Claude Dulac https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/04/01-cette-merveilleuse-langue.qc#comment-5128 Thu, 02 Apr 2009 16:45:45 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/04/01-cette-merveilleuse-langue.qc#comment-5128 Pour exercer un commerce, une entreprise, il faut un obtenir un numéro de compagnie, des numéros de taxes (TPS-TVQ), des numéros d’employeur du gouvernement du Québec. il me semble que le PQ ait été au pouvoir sans jamais exiger avnt d’émettre des permis,que les services au public se fassent en français donc que le personnel, les employés s’expriment en français.

Est-ce que cela a été fait?Non.
La minorité canadienne est de 8% au Québec et en âge de travailler de 2%…92% n’ont pas l’anglais comme langue comprise et encore parlée.

De plus, pour travailler aux États-Unis et dans plusieurs pays , il faut une carte verte (un permis de travail).
Il suffit de ne pas émettre de permis de travail, à moins que le requérant réussisse son examen de français.
Solution plus facile comme pour les pays exiger comme conditions d’entrée et permis de travail la maîtrise de la langue nationale pas celle des canadiens (ils iront dans le reste…)Pas de permis pas de carte d’assurance maladie, rien et moins de fraude!!!

]]>
Par : ouhgo https://www.ameriquebec.net/actualites/2009/04/01-cette-merveilleuse-langue.qc#comment-5111 Thu, 02 Apr 2009 02:29:25 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/04/01-cette-merveilleuse-langue.qc#comment-5111 J’utilise aussi cette question en conclusion de mes panégyriques nationalistes. POURQUOI le Canada ne se ferait-il pas un point d’honneur d’arborer en son sein la seule nation d’expression française en Amérique? J’y ai beaucoup réfléchi, consulté, remonté le cours de l’histoire… pour réaliser qu’il s’agit ici d’une haine atavique entre Français et Anglais, depuis le temps des Rois Maudits, ou allez savoir quand…. Deux peuples ennemis héréditaires qui ont transplanté en Amérique leurs rancunes et leur soif de détruire l’autre. Frogs & Bloak.
Les sports de compétition (voire olympiques) ne sont pas étrangers à la continuation de cet antagonisme. L’esprit impérialiste, colonialiste, des fils d’Albion les porte toujours à ridiculiser les minorités, pour en miner le moral, les dominer économiquement puis les assimiler.
Le Canada jalouse les États-Unis qui réussissent à forcer tous leurs immigrants à se fondre dans le creuset d’une même langue. Au-delà d’une fierté que devrait apporter la diversité culturelle, les parlant anglais, pratico-pratiques, recherchent d’abord la commodité et l’économie de l’uniformité dans leurs administrations.
Ceci n’est jamais dit formellement, mais il n’y a qu’à réaliser la ruse qu’on emploie au Québec envers les nouveaux arrivants. Chez-eux, on leur parle du choix entre 2 langues. Ici, on leur apprend le français s’ils insistent. Ensuite, pour travailler, ils réalisent qu’ils ne réussiront pas s’ils n’apprennent pas aussi l’anglais. Ultérieurement, ils voudront envoyer leurs enfants à l’école anglaise pour un raccourci. Enfin, voyant comment leur pays d’accueil méprise sa minorité, ils se colleront rapidement aux “winners” au lieu de persévérer dans ces luttes ancestrales qui nous retardent encore économiquement et dans le monde de l’éducation, sans parler des affronts qu’on nous afflige sans relâche dans les événements historiques comme la Fête nationale ou les célébrations du 400ième de la fondation de Québec, et les parades militaires, voire la célébration de la bataille des Plaines d’Abraham qui a retourné le cours de l’Histoire.

]]>