Commentaires sur : Les anti-Québécois doivent être dénoncés! https://www.ameriquebec.net/actualites/2008/08/14-les-anti-quebecois-doivent-etre-denonces.qc Média québécois citoyen Tue, 08 May 2018 15:49:17 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.16 Par : Victorserge0 https://www.ameriquebec.net/actualites/2008/08/14-les-anti-quebecois-doivent-etre-denonces.qc#comment-9303 Sun, 09 Aug 2009 20:26:37 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2008/08/14-les-anti-quebecois-doivent-etre-denonces.qc#comment-9303 comment des quebecois peuvent voter pour leur ennemi ?
mais bon j’imagine du fric, de la démagogie, des fausses prommesse et comme d’habitude l’électeur va comme un âne manger son foin

]]>
Par : Claude Gélinas https://www.ameriquebec.net/actualites/2008/08/14-les-anti-quebecois-doivent-etre-denonces.qc#comment-1960 Fri, 22 Aug 2008 06:20:30 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2008/08/14-les-anti-quebecois-doivent-etre-denonces.qc#comment-1960 Ça fait longtemps que le Parti Libéral du Canada ne veut plus rien dire pour les Canadiens puisque ses objectifs sont alignés sur les intérêts des puissants lobbys ontariens.

L’arrivée de Justin Trudeau dans les rangs libéraux ne fait qu’ajouter à la caricature.

]]>
Par : Jean-Pierre Plourde https://www.ameriquebec.net/actualites/2008/08/14-les-anti-quebecois-doivent-etre-denonces.qc#comment-1928 Tue, 19 Aug 2008 03:10:26 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2008/08/14-les-anti-quebecois-doivent-etre-denonces.qc#comment-1928 Le 18 août 2008

Le Québécois est ignorant de son histoire.

Il se fait arnaquer et il en redemande;

Mme St-Pierre, ministre de la culture du Québec, sollicite présentement l’appui des artistes pour lutter contre l’abolition des subventions culturels ne répondant pas aux critères “Canadien”.
Sous Bourassa, le ministre de la culture n’avait pas besoin d’aide pour récupérer nos billes, le biculturalisme de Trudeau permettait une négociation presque d’égal à égal sur la Culture.
Avec l’approche commune, Mme St-Pierre devra maintenant obtenir l’approbation du fédéral, des neufs provinces, des territoires et d’une dizaine de tribus amérindiennes, ouf.

Voici en quelques mots la stratégie fédérale dans l’histoire du traité de l’approche commune:

1. Empêcher le référendum de 95 de passer par tous les
moyens, une dépenses générale estimé entre 500 millions et un milliard de dollars, contre un budget québécois prévu de 10 millions total, oui et non.
2. Parachuter au Québec un fédéraliste “modéré” et prendre les moyens qu’il faut pour le faire élire, M. Charest avait promis 1 milliard de réductions annuels d’impôts pendant 5 ans, alors qu’il savait très bien que la caisse est vide, voir le vidéo de Jean-René Dufort sur saglacweb.com.
3. M. Charest à infiltré de ses sbires toutes les organisations du Québec, Hydro-Québec, Conseil Régionaux de développement, Caisse de dépot, etc, etc.
4.Sachant qu’un pays n’existe pas sans territoire, M. Charest à trouver le moyen de nommer un fédéraliste de grande réputation pour nous représenter dans le transfert de nos territoires aux autochtones. Les amis du pouvoir sont donc assis des deux côtés de la table de négociation.
Tout le monde croit qui Guy Chevrette est notre négociateur en chef, alors qu’un président de l’Alcan, et fédéraliste convaincu est le véritable négociateur. Je considère M. Chevrette comme un prête-nom, voir le texte Conflit d’intérêts sur Saglacweb.blogspot.com;
5. Pourquoi, me direz-vous, impliquer les Amérindiens?
La fédération détient toujours une tutelle sur les biens amérindiens, tous les territoires qu’on leur transférera deviendront donc des territoires fédéraux par tutelle interposée. De plus, les amérindiens sont très dispercés, ils ne se fréquentent pas beaucoup et ils seront donc relativement facile à manoeuvrer, il ne feront jamais le poids devant les volontés de la fédération. Pendant ce temps il se bâtit autour de nous un genre d’émirats autochtones;
6. Toutes les personnes, immigrants compris, habitants sur les territoires cédés héritent de la tutelle autochtone et tous les actifs de ces habitants passent sous juridiction suprème de la fédération, même l’Hydro-Québec va y passer un jour pas très lointain.
Les lois québécoises en viendront à s’appliquer en fonction de l’appartenante raciale, c’est à dire sans référence au territoire. Par exemple, un autochtone ne paie pas de taxe, un anglophone qui ne nous reconnaitra pas pourra lui aussi demander d’être soustrait de nos lois et impôts. Ce traité ouvrira la porte à toutes ces conneries.
En voici une autre, Terre-Neuve pourra construire des lignes de transport électrique partout sur les territoires cédés sans même nous demander la permission, ou pire, nous imposer le transport de l’énergie du Labrador sur les lignes de l’Hydro existante.

J’en ai bien d’autres en réserve;

Pour en savoir d’avantage, voir le texte, Vivre libre ou disparaître sur saglacweb.com

On ne construit pas un pays sur le racisme et la haine, C’est pourtant ce que le Canada préconise, réf. Don Cherry ovationné à l’unanimité à la chambre des Communes à Ottawa. Les exemples ne manquent pas.

Des conflits majeurs sont en préparation.

Jean-Pierre Plourde,
saglac@gmail.com

]]>