Commentaires sur : L’industrie du disque souffre, mais c’est de leur faute https://www.ameriquebec.net/actualites/2008/07/29-lindustrie-du-disque-souffre-mais-cest-de-leur-faute.qc Média québécois citoyen Tue, 08 May 2018 15:49:17 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.22 Par : Claude Gelinas https://www.ameriquebec.net/actualites/2008/07/29-lindustrie-du-disque-souffre-mais-cest-de-leur-faute.qc#comment-1913 Sun, 17 Aug 2008 15:16:56 +0000 http://www.ameriquebec.net/actualites/2008/07/29-lindustrie-du-disque-souffre-mais-cest-de-leur-faute.qc#comment-1913 D’abord grâce à MySpace, puis à Facebook, puis désormais via des sites spécialisés, je me suis laissé charmer par la musique “indie” (ou “indépendante”).

Cet énorme volet de la musique (tous genres confondus) évolue loin de l’attention médiatique mais quiconque s’y intéresse sait qu’on y retrouve quelques artistes médiocres mais des milliers d’artistes qui feraient rougir les Céline Dion de ce monde.

La musique indie, c’est la preuve qu’on a pas besoin d’un “label” et d’un compte de banque millionnaire pour faire de la bonne musique.

Tous ceux qui sont blasés de la “musique cannée” qui passe (et repasse, et repasse) dans les radios “chi-ca-boom-poches” auraient avantage à découvrir les artistes qui se respectent assez pour produire eux-mêmes leur musique.

J’écoute gratuitement leurs “streams” et je paie leurs albums téléchargeables (.mp3) via PayPal. Je n’utilise les CD-ROMs et les DVDs que pour archiver mes données personnelles.

C’est la même chose pour les films, je préfère maintenant Google Vidéo et les autres sites de partages de vidéos (surtout les documentaires).

Si les “labels” se plaignent de ne plus faire assez de milliards, c’est qu’ils n’offrent plus suffisamment de valeur ajoutée. Qui plus est, les artistes intelligents les quittent car c’est un bateau qui coule.

L’avenir est aux producteurs indépendants de contenu original, unique et en demande!

]]>