Commentaires sur : Au Québec, l’anglais est favorisé chez les immigrants https://www.ameriquebec.net/2006/06/05-au-quebec-l-anglais-est-toujours-favorise-chez-les-immigrants.html Média québécois citoyen Tue, 08 May 2018 15:49:17 +0000 hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.20 Par : Thomas https://www.ameriquebec.net/2006/06/05-au-quebec-l-anglais-est-toujours-favorise-chez-les-immigrants.html#comment-11615 Wed, 11 Nov 2009 19:48:04 +0000 http://beta.ameriquebec.net/?p=53#comment-11615 Le fait qu’une personne comme ci dessus (Hugo), qui si j’ai bien lu ses autres commentaires, est née francophone, écrive ses commentaires dans un sabir franglais (avec des fautes dans les deux langues) en dit long sur son rejet de ses origines, et sur la situation globale du Québec. Je suis toujours surpris de voir tant de Québécois parler en anglais aux touristes, parler en Anglais entre eux alors qu’ils sont 5 francos avec un anglophone qui parle un peu le francais, etc… Avec des comportements comme ca, le francais ne peut que reculer. Ce qu’il faut avant tout, c’est plus de cours de langues pour les enfants (y compris les langues étrangères et les langues anciennes), et de la fierté de parler une langue de qualité. A force de favoriser la haine des ‘maudits francais’ et de leur accent bourgeois, on favorise le nivellement par le bas des québécois.

Ensuite, le cas des immigrants est simple : pour qu’ils arrêtent de parler leur langue entre eux, il faut empêcher la formation de getthos linguistiques. Et arrêter de les servir dans une langue autre que le Francais, ce qui suppose sortir du Canada.
Le fait que l’anglais soit la langue ‘à la mode’ dans le monde actuel va changer bientôt (ce seront l’espagnol et le chinois), donc les immigrants seraient bien bêtes de ne connaitre qu’une langue étrangère (l’anglais) en perte de vitesse. Je dis ‘étrangère’ car le français est LA langue officielle au Québec. Quand on immigre dans une région, on doit accepter d’en parler la langue majoritaire. Ce n’est pas seulement une question linguistique, c’est aussi une question de culture, d’éviter les tensions entre groupes ethniques, etc. Une bonne intégration, une nation unie, passe par une langue unique. Aucun pays au monde, à part la Suisse, n’a réussi à survire avec plusieurs langues. La tchécoslovaquie, L’URSS, la yougoslavie, les différents empires de l’Histoire, .. tous sont morts ou sont mourants comme le Canada et la Belgique.
Les pays qui ont réussi ont supprimé les autres langues pour n’en garder qu’une : USA, RU, Irlande, France (fusion de la langue d’oc et la langue d’oil, avec apports de Picard, Breton, Alsacien etc..)
L’enseignement de l’Histoire est clair, il ne faut pas le nier.

]]>
Par : Hugo Shebbeare https://www.ameriquebec.net/2006/06/05-au-quebec-l-anglais-est-toujours-favorise-chez-les-immigrants.html#comment-9169 Tue, 04 Aug 2009 21:16:22 +0000 http://beta.ameriquebec.net/?p=53#comment-9169 Is it not normal that the Lingua Franca be favored by the international crowd (?!) – French had it’s time for many centuries already as the Lingua Franca et l’anglais va peut-être replacé par l’espagnol d’ici 50 ans (qui sait?). It seems as if sovereigntists are in denial that times have changed or refuse to accept that Anglophones have the right to exist in Quebeck. Just because immigrants favor the easier language to learn, you wish to punish them (!) – many of my immigrant friends leave due to this forced francisation. Anecode: A buddy just arrives from a civil war in his country (il prends réfuge chez nous), of which he/she is already traumatised, and you harass him to speak French now or leave (very welcoming isn’t it – la bienvenue Québecoise propulsé par la faction anti-anglais du gouvernement, nice job). And people spend money on all these studies to figure out something so phracking obvious?

Will QC continue to spend money enforcing the language instead of programmes to ensure the adoption of such a beautiful language? La facilitation du transfer des compétences professionnelles is a great idea, but don’t expect those who interact with the rest of the world to drop English just because their government says so – people have a natural tendency to resist anything that is forced, no?

Montreal has always had English speaking communities (look at the flag of the city, might give you a hint), stop continuing to remove their rights in the workplace – it is preventing investment from the outside world considerably.

Ceux qui veulent monté l’échelle dans les deux communautés de la ville vont apprendre le français naturellement, pas besoin d’un baton en forme de loi pour le faire à mon avis (it is an impediment on liberty – just like Catalans were forced to speak their language only indoors during Francos’ Spain). Promouvoir la langue dans sa beauté et non pas par ‘enforcement’ SVP. Cette mentalité est une faute due à ceux qui pense ‘Maitre Chez Nous’ trop.
Il faut penser plutôt arrirer le monde à parler la langue – make it cool with festivals like Francofolies, etc., and then people will come. I don’t believe strenghtening Bill 101 is the solution, money should be spent elsewhere.

]]>