Le Jeudi 17 janvier 2013

PolitiqueQuébec

“Notre home”: le PQ investit dans une chanson “hip-hop” bilingue

Félicitulations & vive le Québec Free!

Vidéoclip de la semaine ]

Par AmériQuébec

Le ministre péquiste Jean-François Lisée souhaite rapprocher les communautés francophones et anglophones du Québec. Pour cette raison, le gouvernement investit la somme de 20 000$ dans une tournée et une chanson “hip hop” bilingue baptisée “Notre Home” (ce qui signifie Our maison).

Dans la vie, il faut oser. C’est ce que le PQ fait en respectant l’une (et même plusieurs) de ses promesses. Ainsi, comme nous l’apprend La Presse Canadienne, “le gouvernement du Québec accorde une somme de 20 000 $ pour appuyer une tournée et une chanson hip hop bilingue qui fait la promotion du rapprochement entre jeunes anglophones et francophones du Québec. [...] Jean-François Lisée a dit espérer que ce geste contribuera à bâtir des ponts entre les communautés.”

La chanson  baptisée “Notre Home”, ou littéralement “Our maison”, n’est pas sans rappeler l’esprit du bilinguisme à la Justin Trudeau. La chanson “aborde les thèmes de l’engagement, du leadership et de l’identité culturelle et linguistique afin de nourrir le tissu social québécois. [...] Cet hymne bilingue se veut un cri du cœur des jeunes Québécois envers la société”. Hé bien, jugez-en par vous-mêmes!

Si les paroles vous intéressent, sachez qu’une version française de la chanson sera créee sous peu. C’est utile à savoir, sachant que la chanson est supposée être bilingue.

Le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, Jean-François Lisée, veut donc rapprocher les anglophones et les francophones en investissant dans une tournée et une chanson “hip hop” bilingue. Ce faisant, il fait d’une pierre trois ou quatre cent coups:

  • Il finance la “culture”;
  • Il “augmente” le pourcentage que prend la langue française dans les chansons anglophones en commanditant l’insertion de 5 ou 6 mots en français dans une chanson en anglais (fallait juste oser et créer le précédent!);
  • Il donne l’apparence de vouloir écouter les anglophones;
  • On sent vraiment que le français est important au PQ;
  • Bonus: il redéfinit la signification du mot bilingue en s’inspirant du bilinguisme à la canadienne (c’est à dire parler 99% du temps en anglais et connaître 5 ou 6 mots en français pour ainsi se qualifier de bilingue)

Je ne sais pas ce qui est le pire: que l’on considère cette chanson comme du hip hop, ou que le PQ s’abaisse à ce point là pour tenter de séduire l’électorat anglophone… Si l’objectif des artistes est louable, le PQ est quant à lui, comme il nous a habitué, plutôt maladroit.

Que les fédéralistes se rassurent, si le Parti Québécois continue d’avoir des idées aussi lumineuses pour faire la promotion de son option souverainiste, le Canada n’a rien à craindre.

7 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Laurent Desbois Le 17 janvier 2013 à 22h44

    Le gouvernement du Québec accorde une somme de 20 000 $ pour appuyer une tournée et une chanson hip hop bilingue qui fait la promotion du rapprochement entre jeunes anglophones et francophones du Québec.
    J’ai surtout apprécié tous les symboles québécois dans ce vidéo… fleurs de lys, drapeaux québécois, du bleu mur à mur (sic)… J’oubliais le batteur avec la casquette des « expos » vers la fin… faudrait peut être leur dire que ces chers Expos ont quitté le Québec avec l’aide des Bronfman depuis bonne lurette !!!!

    « Notre Home si chacun fait sa part »

  2. 2 Laurent Desbois Le 17 janvier 2013 à 22h45

    Rien de neuf!!!!!

    VOIR Canadian Heritage!!!!

    Appendix A: 2009-2013 Cooperation with the Community Sector Budget Envelope for Quebec
    http://www.pch.gc.ca/pgm/lo-ol/entente-agreement/comm/qc/101-eng.cfm

    “Le Conseil supérieur de la langue française publie aujourd’hui son rapport annuel. En 2011-2012, son budget était de 1 296 000$, en baisse de près de 100 000$ par rapport à 2010-2011.

    Le Quebec community groups network (QCGN), successeur respectable d’Alliance Québec, bénéficie d’une entente avec Patrimoine Canada qui fournit à l’organisme 3 726 000$ annuellement, soit trois fois le budget annuel du Conseil. Je ne connais pas le montant total dont dispose le QCGN, mais ça tourne vraisemblablement autour de 6 millions de dollars par année, environ cinq fois le budget du Conseil.

    Autre détail, la directrice générale du QCGN siège officiellement au Conseil.” Patrick Sabourin, président de l’Institut de recherche sur le français en Amérique (IRFA)

  3. 3 Laurent Desbois Le 17 janvier 2013 à 22h46

    Ottawa subventionne le Québec pour offrir des soins de santé en anglais

    PAR NORMAN DELISLE ,QUEBEC (PC) –

    http://www.vigile.net/Ottawa-subventionne-le-Quebec-pour

    http://www.toile-actualite.com/index.php?sect_no=17&module=news&news_no=727

    « D’ailleurs, je ne connais pas un endroit au monde où ce serait pensable, sauf au Québec et possiblement, dans l’ex-Rhodésie!!! »

    Le gouvernement fédéral va verser près de 30 millions $ en cinq ans pour permettre que les Anglo-Québécois puissent recevoir des services de santé en langue anglaise. La subvention a jusqu’à maintenant été versée par Santé Canada au Community Health and Social Services Network (CHSSN).

    http://www.chssn.org/fr/default.asp

    J’ai cru bon vous transmettre copie de l’article « Ottawa subventionne le Québec pour offrir des soins de santé en anglais » PAR NORMAN DELISLE de “La Presse Canadienne”, qui en fait une comparaison entre les services rendu aux deux groupes.

    On peut y lire : « Or la région de Chaudière-Appalaches ne compte que 0,7 pour cent d’anglophones, contre 99,1 pour cent de francophones et 0,2 pour cent de citoyens d’une tierce origine. Dans certains comtés de cette région administrative, comme Montmagny-L’Islet, la proportion d’anglophones chute à 0,2 pour cent. »

    Je vous rappelle le beau principe de la cours suprême d’Ottawa : « Où le nombre le justifie!!!»

    Ces mesures et l’ouverture d’esprit qui les caractérisent contrastent avec la difficulté que les Franco-Ontariens ont eue pour sauver l’hôpital francophone Montfort, dans la région d’Ottawa.

    « Deux poids, deux mesures! » ou si on veut, « British Fair Play! »

    Pour voir l’étendu des services offerts aux anglo-québécois, je vous suggère d’aller voir le site du réseau d’organismes et de ressources communautaires, et d’institutions publiques qui s’efforcent d’assurer l’accès aux services de santé et aux services sociaux destinés aux collectivités anglophones du Québec (CHSSN), sous la rubrique :
    à propos/ « Services in English » Establishments – Points of service
    Establishments – Points of service.

    http://www.chssn.org/fr/default.asp

  4. 4 Mazinger Z Le 18 janvier 2013 à 0h14

    Eh c’est quoi ça sti!!! On a de la misère à entendre 1 chanson en français par mois dans l’espace public dans toute la province. Les anglophones ne font strictement aucun effort pour s’intégrer à notre province. Il faut toujours que ça se passe en anglais partout.

    Pourquoi NOUS on devrait faire tous les efforts quand ce peuple a tout fait pour éliminer le français du Canada jusque dans les années ’60 et que même chez nous il y avait énormément de discrimination contre le peuple francophone au travail et dans les commerces où tout se passait en anglais seulement.

    Ça va faire l’applat-ventrime. Le PQ devait protéger notre langue et non pas nous imposer le bilinguisme intégral comme le Liberal Party of Quebec. Car les francophones n’ont droit à aucun respect de leur langue dans le ROC.

    Car on le sait, bilinguisme aujourd’hui, unilinguisme anglais demain. Vous oubliez vite l’histoire on dirait!!!

  5. 5 Denis Lalande Le 18 janvier 2013 à 12h28

    Jean or John ou François or Frankie. Est-ce que j’ai bien entendu ? Écoutons le texte de cette chanson bilingue à la sauce canadian: mélangez 90 mots anglais avec 10 mots français, brassez et servez ce mets aux convives québécois où la majorité est de langue française. C’est sûr que les p’tits anglais vont apprendre notre langue officielle avec ça.

    Bravo JFL mais là, prends un peu de repos, c’est peut-être pas l’idée du siècle. Ceci dit sans rancune.

  6. 6 Jules Gagné Le 31 janvier 2013 à 16h45

    Çà ne se peut pas. Je ne le crois pas.

  7. 7 Marie-Claude Bisson Le 24 février 2013 à 20h37

    J’aime la démarche de zombie du jeune en short rouge a 2:50 minutes!!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

AmériQuébec

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 436 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 377 a été rédigé par AmériQuébec il y a 1 an et 9 mois, le Jeudi 17 janvier 2013.

Il y a 7 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Vidéoclip de la semaine, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Semaine mode Montréal 2013: 4 au 7 février En plus d'être un tremplin pour le lancement des collections d’une vingtaine de designers québécois et canadiens, la Semaine mode [...]

2012: La CAQ sera-t-elle pro-vie? Récemment, François Rebello a répondu à 10 questions posées par Nathalie Collard de la Presse ((10+1 questions avec François Rebello)). [...]

2011: Le PQ est solidaire avec le peuple de la Tunisie À l'occasion des événements tragiques qui ont cours actuellement en Tunisie, la députée de Rosemont et porte-parole de l'opposition officielle [...]

2011: Jean Charest pourra peut-être souffler un moment Avant les fêtes, le gouvernement Charest a dû jongler avec plusieurs balles à la fois. Il a échappé celle de [...]

2010: Défilé pour l’anniversaire du drapeau du Québec Pour exprimer sa solidarité avec le peuple haïtien, la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal fera flotter des drapeaux d’Haïti aux [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages