Le dimanche 19 août 2012

QuébecPolitique

Victor-Lévy Beaulieu votera pour Option nationale, mais souhaite l’élection de la CAQ

Il n'y a qu'un seul parti indépendantiste au Québec et c'est Option nationale de Jean-Martin Aussant, juge M. Beaulieu

Campagne électorale québécoise 2012 ]

Par Sylvain

Victor-Lévy Beaulieu, écrivain, dramaturge, poète et essayiste, votera le 4 septembre prochain pour Option nationale et souhaite que beaucoup d’électeurs, « malgré la conspiration du silence qui entoure ce parti, comprendront comme moi que l’avenir est de ce bord-là des choses et pas ailleurs. » Toutefois, il croit que « dans l’état actuel des choses, inventer et réaliser un nouveau projet de société relève tout simplement de la pensée magique. »

Dans un texte d’opinion1 daté du 19 août,  M. Victor-Lévy Beaulieu explique pourquoi il votera pour Option nationale. Selon lui, il n’y a qu’un seul parti indépendantiste au Québec et c’est Option nationale de Jean-Martin Aussant.

« Il n’y a qu’un seul parti qui nous propose “de faire de la politique autrement”, et c’est Option nationale de Jean-Martin Aussant. Le 4 septembre prochain, je voterai donc pour Option nationale et souhaite que beaucoup d’électeurs, malgré la conspiration du silence qui entoure ce parti, comprendront comme moi que l’avenir est de ce bord-là des choses et pas ailleurs. » Ceci dit…

Selon M. Beaulieu, les électeurs savent déjà que le Parti libéral du Québec, s’il était élu, ne pourra changer quoi que ce soit « par-devers la corruption, la bureaucratie, la santé et l’éducation.»

Concernant le Parti québécois, M. Beaulieu juge que« depuis le début de la campagne électorale, le Parti québécois marche sur des œufs au sujet de la corruption. Il sait trop bien que si la Commission Charbonneau va au bout de son mandat, il risque lui aussi d’être éclaboussé. »

La CAQ, pourquoi pas ?

Maintenant, je vous conseille, si vous êtes debout, de vous trouver une chaise avant de continuer à lire. M. Beaulieu va voter pour Option nationale, et souhaite que beaucoup d’électeurs fassent de même, sauf que…

Sauf que M. Beaulieu juge « qu’il n’y a qu’un parti qui se montre en mesure de nettoyer les écuries d’Augias, et c’est la Coalition Avenir Québec.  Il n’y a qu’un parti qui est en mesure de s’attaquer à une bureaucratie de plus en plus envahissante, c’est la CAQ. »

M. Beaulieu souhaite donc, même s’il va voter pour Option nationale, la victoire de la CAQ:

Si aucun des trois grands partis ne porte un véritable projet de société à offrir aux électeurs du Québec, c’est qu’il est impossible d’en présenter un tant qu’on n’aura pas mis fin à la corruption, au surpoids de la bureaucratie et au tournage en rond dans le domaine de la Santé et de l’Éducation. C’est pourquoi je souhaite une victoire de la Coalition Avenir Québec le 4 septembre prochain. Quand les écuries d’Augias seront nettoyées, on pourra s’atteler à un véritable projet de société.

Quand il parle de grands partis, il fait référence au PQ, au PLQ et à la CAQ. On peut dire que le PQ est un grand parti, mais pour le PLQ et la CAQ? En ce qui a trait au PLQ, j’aurais plutôt dit un « gros parti », mais pas grand, loin de là. Un parti qui fait la promotion de la dépendance n’est pas grand.

Et la CAQ, franchement, n’est ni un grand ni un gros parti. J’aimerais rappeler à M. Beaulieu que le parti Option nationale a été enregistré au DGEQ avant la CAQ. La CAQ, c’est un ballonnet qui a été gonflé par les médias de masse. Option nationale, même s’il n’est pas encore grand, est insufflé avec un enthousiasme énorme par la base, par le peuple. Mais bon, je crois que M. Beaulieu le sait.

Toutefois, il que « dans l’état actuel des choses, inventer et réaliser un nouveau projet de société relève tout simplement  de la pensée magique. »

Ainsi, M. Beaulieu va voter pour Option nationale, donc pour le projet de société de ce parti, mais juge que ce même parti ne pourra pas réaliser son projet de société avant que quelqu’un ait nettoyé les écuries d’Augias, en d’autres mots, principalement la merde encore fraîche de Jean Charest qui est au-dessus du tas. Donc, on doit comprendre que M. Beaulieu souhaitera l’élection d’un gouvernement d’Option nationale lorsque le ménage sera terminé.

Pour comprendre l’idée de M. Beaulieu, rappelons que le nettoyage des écuries d’Augias est le cinquième des douze travaux d’Héraclès.

Augias, roi d’Élide, possédait, d’énormes troupeaux de bétail. Mais ses écuries étaient tellement sales qu’on ne pouvait plus y rentrer, elles n’avaient plus été nettoyées depuis trente ans. La tâche d’Héraclès fut de nettoyer ces étables, ce qu’il fit en une seule journée, en détournant les eaux des fleuves Alphée et Pénée vers lesdites écuries, ce qui eut pour effet de les décrasser en profondeur2.

Donc, M. Beaulieu ne veut pas donner son vote à François Legault, c’est-à-dire d’aider ce dernier à détourner, au sens figuré bien sûr, «les eaux des fleuves Alphée et Pénée vers lesdites écuries », puisqu”il votera pour Option nationale. C’est presque du délire, mais bon…

Quoi qu’il en soit, que l’on soit d’accord ou non avec M. Beaulieu, il y a une chose de certaine: la CAQ ne pourra pas nettoyer les écuries d’Augias en une seule journée. En ce sens, si la CAQ est élue, comme le souhaite M. Beaulieu, espérons que le nettoyage se fera assez rapidement. Dans le cas contraire, les années à venir seront non seulement sans projet de société, mais les Québécois vivront toujours dans la crasse.

En conclusion, M. Beaulieu affirme que seul Option nationale propose de faire de la politique autrement. En ce sens, comment peut-il affirmer que la CAQ pourra nettoyer les écuries d’Augias en faisant de la politique comme on l’a fait pendant le salissage, ou plutôt un laisser-aller?

Option nationale préfère se donner les bons outils afin de faire le ménage, et le premier outil est de se doter d’un pays. Même François Legault, alors au Parti québécois, était le premier à dire qu’il fallait être un pays avant de pouvoir faire les changements désirés, en guise d’exemples, en éducation et en santé. Ainsi, comment François Legault pourra faire le nettoyage sans les bons outils?

M. Beaulieu a peut-être raison, mais je crois, malheureusement, que François Legault va tenter de faire le ménage avec de l’eau sale et un aspirateur avec un sac plein.

  1. OPINION – La CAQ, pourquoi pas ? []
  2. Écuries d’Augias []

5 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Louis Bélanger Le 20 août 2012 à 8h30

    @Victor-Lévy Beaulieu,

    On peut rendre hommage à Option nationale et à Jean-Martin Aussant tout en reconnaissant que Québec solidaire est aussi un parti qui nous propose «de faire de la politique autrement».

    Il n’y a pas si longtemps, vous arboriez le carré rouge, en offrant l’hospitalité à Gabriel Nadeau-Dubois.

    En caqophile nouveau-né, vous portez maintenant aux nues un chef-vire-capot devenu anti-souverainiste « pur et dur ». Vous réclamez la prise de pouvoir d’une formation qui exercera, avec certitude, un « brassage fondamental » dont je doute qu’il soit « bénéfique pour le Québec ». S’ils gagnent, les financiers et lobbyistes de la CAQ brasseront assurément le fumier néolibéral du pouvoir sortant… pour ajouter le leur en le réactivant. Ça ne m’apparaît pas la bonne manière de nettoyer les écuries d’Augias.

    Khadir, David, Aussant, vos amis, dites-vous ?

  2. 2 Jacques H. Grenier Le 20 août 2012 à 9h39

    Victor fait son petit stratège a la Nadeau-Dubois.

  3. 3 Jean Rousseau Le 20 août 2012 à 10h59

    Au delà du désir.

    Je ne me suis jamais demandé si j’avais acquis l’esprit scientifique. En tout cas, je connais quelques balbutiements de la méthode du même nom. Je sais par contre de bord en bord que son véritable détenteur ne peut pas se défiler devant cette question déterminante.

    Expliquez de façon cohérente à la population (les indépendantistes), ce qui obligerait les Anglais à respecter les règles en vigueur lors d’un référendum gagnant? Eux, qui possèdent les avantages déterminants; du nombre, de l’argent, de l’armée, des influences (les États-Unis). Sinon laissez la place à ceux qui sont demeurés réalistes malgré les épreuves, car la pensée magique se trouve plus dangereuse à notre survie que les troupes de Wolf de jadis. Ma véritable culture est davantage ce qui relève de la conscience que les symboles de la fleur de lys ou de la ceinture fléchée.

  4. 4 Frédérik Mercier Le 21 août 2012 à 5h40

    M. Beaulieu a-t-il oublié de prendre sa médication?
    C’est tellement absurde son affaire qu’il faut qu’il ait quelque chose derrière la tête…

  5. 5 Frédérik Mercier Le 21 août 2012 à 5h43

    @ Jean Rousseau

    Réponse: La business.
    Le Québec, l’Ontario et le ROC échangent des milliards chaque année.
    L’argent n’a pas d’odeur, pas de patrie.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Sylvain

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 934 a été rédigé par Sylvain il y a 5 ans et 3 mois, le dimanche 19 août 2012.

Il y a 5 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Campagne électorale québécoise 2012, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Spectacle des chefs à la “tivi” et débat dans la réalité avec Option nationale C'est ce soir, dimanche 19 août 2012, qu'aura lieu le spectacle des chefs. Le débat télévisé est organisé par le consortium [...]

2010: Le PQ souhaite entendre Shell en commission parlementaire Le Parti Québécois somme la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, de ne pas autoriser à Shell le démantèlement de [...]

2010: Les statistiques, une autre porte ouverte au contrôle de l’état sur le citoyen Les statistiques sont un outil majeur dans la gouverne d’un état. Des fonds vont être attribués au développement social, économique [...]

2006: TQS et ses débats impertinents: un chat m’a mordu le mamelon! Surement que quelques uns d'entre vous l'aviez déjà vu et que vous voudriez le revoir. C'est un extrait totalement splendide [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages

4983string(0) ""