Le samedi 31 décembre 2011

PolitiqueQuébec

Ma dernière montée de lait avant 2012

J'ose espérer que les Québécois ne prendront pas juste action en se réveillant pour se rendormir dans peu de temps

L'indépendance du QuébecL'état de la langue française ]

Par Bertrand Lefebvre

À ce jour, l’expression “Maître chez nous” ne veut malheureusement plus rien dire, car bientôt nous serons tellement dilués dans cette société anglophone que nous deviendrons par la force des choses étrangers dans notre propre Pays.

En réaction à l’article paru dans la Presse du 24 décembre 2011:  Débat linguistique: les Québécois se réveillent, de Louis Plamondon

J’ose espérer que les Québécois ne prendront pas juste action en se réveillant pour se rendormir dans peu de temps. Notre société est en péril, notre culture également, nous avons un entraîneur-chef unilingue au canadiens, quand allons-nous ouvrir les yeux et voir que le problème du PQ me semble être qu’une orchestration médiatique, un écran de fumée qui laisse toute la route ouverte aux Libéraux, à la CAQ, deux partis fédéralistes pilotés fort probablement par l’équipe Desmarais, pour enfin nous éliminer une fois pour toute dans l’espace nord-américain.

Notre Parti Québécois est bien plus important que Madame Marois! Faut-il que nous soyons si caves ou si peu allumés pour ne pas voir les signes précurseurs de notre extinction!

Voyons! Calisse!! Où est passé notre fierté Québécoise! La promotion de Randy Cunneyworth chez le Tricolore, l’embauche d’unilingues anglophones à la Caisse de dépôt et placement du Québec ainsi qu’à la Banque Nationale, la face de la Reine dans les édifice gouvernementaux sans oublier les  7,5 millions de dollars pour célébrer le jubilé d’or d’Elizabeth II, la loi C-10, de plus en plus d’immigrants allophones, l’anglais de plus en plus présent dans la métropole, le Plan Nord où nous allons une fois de plus nous faire anesthésier afin de pouvoir encore plus nous voler! Ou devrais-je dire nous faire fourrer ?

À ce jour, l’expression “Maître chez nous” ne veut malheureusement plus rien dire, car bientôt nous serons tellement dilués dans cette société anglophone que nous deviendrons par la force des choses étrangers dans notre propre Pays.

Sur ce, j’aimerais vous souhaitez une belle année 2012, pleine de convictions, de détermination, et pour ceux qui ont déjà acceptés l’assimilation, vous pouvez toujours vous servir de Google Traduction. En ce qui me concerne, je n’ai pas fait 8000 kilomètres pour parler en anglais au Québec et je continuerais  à ma battre pour un Québec libre et Français.

Bertrand Lefebvre,
Président du Parti Québécois,
Comté de Masson

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean Rousseau Le 31 décembre 2011 à 12h18

    2012, une bonne année? On verra…!
    D’après un article de Lise Payette, Le Devoir
    30 décembre 2011
    __________________________________________________________________

    L’arbre de la connaissance du bien et du mal.
    « […] ce qui tendrait à démontrer que l’humain a très peu progressé pendant tout ce temps » (L. Payette).

    J’aime fréquenter les artistes, car ils me font réfléchir. Ces derniers dénoncent des situations troublantes et je m’efforce à mon tour de trouver des manières novatrices de les résoudre. Ils sont applaudis par le peuple (car, en adéquation avec lui) tandis que mes idées ne trouvent pas preneurs, car la nouveauté fait peur (1).

    La connaissance de soi ne s’acquiert que par les meilleures vrilles (2), car il convient de creuser là même où se trouvent les certitudes qui régissent l’inestimable estime. La religion est à la vérité ce que la loterie est au bonheur, voire un mirage tout comme l’indépendance du Québec. Les idéalistes ne parviennent pas à se rendre compte de cette réalité, car ils sont enfermés dans la symbolique, là où le rêve a préséance sur le réel. Pour sortir de ce délire, j’en suis venu à penser après plusieurs tentatives infructueuses, à faire appel à des penseurs reconnus de l’extérieur en espérant qu’ils demeurent souverains d’esprit, voire des libres penseurs. Demandez l’avis de sommités rationnelles et vous verrez bien que mes arguments se tiendront debout malgré les pires vents. De se cacher la réalité telle que l’avait fait le capitaine du Titanic, annonce d’horribles présages. Si vous en êtes incapables, démontrez alors suffisamment d’amour pour vos semblables en laissant le navire à plus doués à l’égard de la tâche.

    (1) J’apprenais (le 2011-12-30 à Canal Savoir) que la plupart préféreraient être malheureux dans un milieu qu’ils connaissent qu’heureux, dans un autre qu’il leur est étranger.

    (2) Observez les bustes de Platon ou de Socrate et vous remarquerez que ces derniers trahissent la volonté inouïe des pionniers de l’esprit.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Bertrand Lefebvre

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 3 articles

Profil: Originaire du sud de la France je me suis installé au Québec en 1992. A ce jour je milite pour le Parti Québécois, pour la sauvegarde de notre langue, de notre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 336 a été rédigé par Bertrand Lefebvre il y a 5 ans et 9 mois, le samedi 31 décembre 2011.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, L'état de la langue française, Québec, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2015: Veille du jour de l’An : quoi faire ? Si votre objectif est de passer la veillée du jour de l'An à boire comme un trou dans une taverne, [...]

2013: Bonne année 2014 C'est l'année 2014 qui débute et on vous en souhaite une bonne. Pour plusieurs, 2013 a été la meilleure de [...]

2012: Oenothérapie: le champagne est-il bon pour la santé? En cette période de réjouissance, plusieurs personnes en profitent pour boire de l'alcool, comme du vin ou du champagne. D'autres [...]

2011: La ligne de trop Je termine tout juste le dernier livre de Falardeau. Enfin, le dernier sur Falardeau peut-être étant donné que c'est plutôt [...]

2011: Politique: une bonne année pour Option nationale! C'est une bonne année pour Option Nationale qui n'a pourtant que 2 mois d'existence. Déjà, la page Facebook ((Option nationale [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages