Le mercredi 19 octobre 2011

QuébecPolitique

Jean Charest lance une fausse commission d’enquête publique sur la construction dans le monde de la corruption

Ou serait-ce la corruption dans le monde de la construction?

Par AmériQuébec

En bref, Jean Charest dit vouloir protéger les témoins, et pour cette raison, cette commission d’enquête n’obligera personne à témoigner et se fera en partie à huis clos. En protégeant les témoins, Jean Charest protège donc sans doute quelques bons amis libéraux et fédéralistes qui profitent du système et de l’argent de nos taxes. Une vraie patente à gosse!

Jean Charest a fait son annonce d’une commission d’enquête faussement publique puisque majoritairement à huis clos vers 17h15 ce soir. Cette annonce est conforme à la plupart des rumeurs qui circulaient depuis hier. Il s’agit donc d’une vraie patente à gosse… Avant de l’expliquer plus en profondeur, voici un résumé dans une courte vidéo.

Tout d’abord, il est revenu sur les déclarations de Duchesneau et le constat troublant qu’on en trace. Il a rappelé les conséquences que peut avoir une enquête publique sur les enquêtes policières. Il ne faut pas nuire aux enquêtes, protéger la preuve, et surtout ne pas faire entrave aux condamnations criminelles, et bien sûr protéger les témoins.

C’est suite à cela qu’il a annoncé la mise en place d’une commission d’enquête sur l’octroi et la gestion de contrats publiques. Elle aura comme principal mandat d’identifier les stratagèmes, les exposer au public ainsi que formuler des recommandations pour l’avenir.

Aux dires de Charest, cette commission sera complémentaire à l’unité permanente anti corruption (UPAC), et pourra communiquer avec le DGE et les autres unités qui enquêtent.

Cette commission d’enquête ne soustraira pas du processus judiciaire ceux qui sont coupables de comportement répréhensible. En conséquence, la commission n’aura pas le pouvoir d’accorder le droit à l’immunité de poursuite à ceux qui seront entendus devant la commission. Et la commission n’aura pas le pouvoir de contraindre des gens à témoigner et ne peut pas blanchir une personne des accusations criminelles qui pourraient peser contre elle.

En d’autres mots, personne n’est obligé de témoigner, et il faudrait être stupide pour aller volontairement se mettre dans la merde, puisque personne n’aura d’immunité. On peut donc se préparer à une vaste supercherie où se succèderont les “Je ne m’en souviens plus” et “Le témoin ne s’est pas présenté”.

Par ailleurs, la commission d’enquête portera sur les stratagèmes qui pourraient impliquer les entreprises du gouvernement et les municipalités ainsi que les possibles liens avec le financement des partis politiques. Elle devra trouver des solutions et formuler encore une fois des recommandations.

Son mandat concernera les 15 dernières années et la commission pourra présenter des rapports d’étape au moment jugé opportun par celle-ci. Elle aura deux modes de fonctionnement :

1) sans séance publique (en bref, huis clos)
2) en séance publique pour recevoir les témoignages d’expert et de témoins qui permettraient de dévoiler certains stratagèmes et d’établir des mesures pour prévenir la collusion.

L’audition des témoins ne devra en aucun cas nuire aux enquêtes policières actuelles ou aux preuves déjà accumulées. Par contre, cela pourra nourrir le DGE et l’UPAC.

Jean Charest a demandé au juge en chef de la Cour Supérieure du Québec, Francois Rolland, de recommander un juge. Celui-ci a proposé le nom de la juge France Charbonneau, actuellement juge à la Cour Supérieure du Québec. Cette dernière devra choisir 2 commissaires de son choix qui l’accompagneront dans cette fantastique aventure.

Finalement, Charest aura conclut en affirmant que ce sera à la commission de déterminer elle-même le matériel et les ressources nécessaires qui lui seront nécessaires pour bien accomplir son mandat.

Tout le reste de l’annonce de Jean Charest, c’était de l’info-publicité libérale: depuis les derniers mois, nous avons fait ci, nous avons fait ça, on a lutté de telle manière, on a pris avec sérieux tel dossier, c’est important pour nous, et alouette.

En bref, Jean Charest dit vouloir protéger les témoins, et pour cette raison, cette commission d’enquête n’obligera personne à témoigner. En protégeant les témoins, Jean Charest protège donc sans doute quelques bons amis libéraux et fédéralistes qui profitent du système et de l’argent de nos taxes.

20 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Sylvain Le 19 octobre 2011 à 18h23

    Jean Charest et son parti, dans toues ces histoires et allégations de collusion et de corruption, sont les principaux suspects. Donc, il est très étrange que les suspects eux-mêmes fixent les balisent de l’enquête.

    Imaginez, s’il y a un vol ou autre crime dans votre maison, et que les suspects décidaient des balisent de l’enquête que doivent faire les policiers. Enfin, si 2-3 personnes avaient vu la plaque d’immatriculation du voleur, du criminel, son visage, etc, on n’irait pas leur poser des questions, et ces témoins devraient venir par eux-mêmes témoigner. Si les témoins sont des amis ou des parents du criminel, pensez-vous vraiment qu’ils iraient témoigner?

    Alors, c’est la même chose pour la commission d’enquête de Jean Charest. Totalement absurde et ce sera une perte de temps.

  2. 2 Jean Paul Tellier Le 19 octobre 2011 à 20h43
  3. 3 clo Le 19 octobre 2011 à 23h25

    D’accord avec Sylvain… Un accusé qui choisi son juge et créé les règles de son jugement ou de celui de ses copains, c’est incroyable… Comment les québécois peuvent-ils accepter de se faire insulter de la sorte ? Car il s’agit bien d’une véritable insulte à leur intelligence là ! Et personne ne fait rien ? Personne ne réagit ? C’est fou !

  4. 4 Jean Paul Tellier Le 20 octobre 2011 à 10h28

    Grève du sex pour se débarasser du PM libéral John James Charest.

    À twitter !

    Pas de démission de Charest.Pas de sex.

    http://images.lpcdn.ca/569×379/201110/20/388708-politique-jambes-croisees-pratiquee-300.jpg

  5. 5 Jean Paul Tellier Le 20 octobre 2011 à 12h01

    Le PM libéral Charest dit : « Crisse que j’ai hâte d’être dans le privé! »

    C’est transparent sur son front,dans son regard.

    http://blogues.cyberpresse.ca/laporte/files/2011/10/image111020083911j.jpg

  6. 6 Jean Paul Tellier Le 20 octobre 2011 à 20h43

    France Charbonneau, une guerrière respectée.

    [« Celle qui a accepté le mandat du gouvernement Charest pour diriger la commission d’enquête sur la corruption dans l’industrie de la construction n’est pas devant son premier mandat difficile.

    Elle a été nommé sur recommandation du juge en chef de la cour Supérieure François Rolland.

    Mme Charbonneau a été conseillère juridique pour l’escouade mixte Carcajou, et elle a conseillé la Sûreté du Québec. Elle était du groupe qui a accouché d’un plan de renouvellement pour la SQ après les recommandations de la commission Poitras.

    Au début des années 2000, elle a dirigé un comité pancanadien de procureurs de la Couronne et de policiers dans le but de modifier les lois sur le gangstérisme et les motards criminels.

    Pendant 10 ans, elle a enseigné à l’École du Barreau du Québec et corrigé les examens des candidats. Parallèlement, de 1994 à 2004, elle a siégé au comité de discipline du Barreau du Québec.

    Criminaliste émérite, la juge France Charbonneau a acquis une réputation de guerrière pugnace au fil des 26 ans où elle a travaillé comme procureure de la Couronne. Elle a touché à plus de 1000 dossiers concernant les crimes contre la personne et plaidé, presque toujours avec succès, 80 causes de meurtre.

    L’ancienne avocate de l’aide juridique s’est taillé une place enviable dans le monde judiciaire. En 2004, elle a été nommée juge à la Cour supérieure.

    C’est elle qui a repris,pour la Couronne,le procès pour double meurtre de Maurice Mom Boucher. Elle a repris l’affaire et obtenu,en 2002,une condamnation pour celui qui avait ordonné le meurtre de deux gardiens de prison.«]

    Source ; Denis Lessard,la Presse,20/10/2011

    Autre texte pour mieux connaître la commissaire-présidente de la Commission Charbonneau.

    http://bit.ly/ocFthC

  7. 7 Jean Paul Tellier Le 20 octobre 2011 à 20h44

    Le PM Charest a accouché en même temps que la femme du Président de la France.

    Elle ,une fille.Charest,un long colloque payé cher par les contribuables.

    http://images.lpcdn.ca/924×615/201110/20/388696-caricature-20-octobre.jpg

    Sondage Léger Marketing sur la Commission Charbonneau.

    http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiqueprovinciale/archives/2011/10/20111021-041644.html

  8. 8 Jean Paul Tellier Le 21 octobre 2011 à 4h38

    Puisque les témoins n’auront aucune immunité,aucun député,ingénieur conseil,élu municipal,fonctionnaire,
    entrepreneur et membre du crime économique organisé,n’osera témoigner et dénoncer,pour ne pas mettre sa vie en danger de grosses misères,de blessures mortelles.

  9. 9 Réjean Pelletier Le 21 octobre 2011 à 7h13

    VIVEMENT LES PROCHAINES ÉLECTIONS GÉNÉRALES QUÉBÉCOISES

    La CECO de 1972 a probablement laissé de mauvais souvenirs dans l’imaginaire des criminels qui ont repris le plein contrôle de l’État québécois depuis 2003.

    La CECO avait poussé certains chefs mafieux à commander des assassinats. Le PLQ, l’UN et le Parti municipal de Drapeau s’était vus entachés par des révélations de collusion avec la pègre. Le PLQ s’était vu forcé de remplacer des responsables et des dirigeants dans son Parti et dans des sociétés d’État, dont la SAQ.

    De nos jours, on peut facilement présumer que d’autres sociétés sois-disant d’État sont sous tutelle mafieuse.

    Il faut se rappeler que cette CECO avait été mise sur pied quelques mois avant l’élection générale provinciale de 1973. Ce qui a permis de faire réélire le PLQ en 1973 (102 élus avec 54,65% des votes) parce que les apparences montraient un PLQ à l’écoute des revendications du peuple et, surtout, parce que la carte électorale avantageait le PLQ.

    Mais en 1976, nous avions des résultats de la CECO. Alors le PQ a été élu et l’UN avait gagné des sièges lui aussi.

    Il y a encore des anciens de cette époque qui gravitent autour du PLQ et qui doivent donner des conseils. Ça doit tourner vite dans les têtes des fédéralistes et des mafieux. La chaleur doit se sentir aux alentours de ces gens, certains doivent avoir les oreilles rouges et peut-être les culottes qui sentent.

    Mais toute cette pseudo commission à Charest est une preuve de plus de la (et de sa) collusion de son PLQ avec les mafieux et le peuple en est encore témoin, malgré toutes les tentatives des cacher les faits.

    Charest se tire dans les deux pieds avec un mitrailleuse pour descendre des avions de combat.

    J’ai hâte qu’arrivent les prochaines élections générales québécoises. Je crois qu’il va se passer beaucoup beaucoup de choses que les mafieux ne peuvent contrôler.

    [Réjean Pelletier]

  10. 10 Jean Paul Tellier Le 21 octobre 2011 à 11h54

    Le PM libéral Charest n’a jamais voulu d’une vraie commission d’enquête et il a trouvé le moyen de ne pas en avoir. Peu importe, on l’aura notre spectacle de téléréalité de la corruption et de la collusion dans l’industrie de la construction et le financement occulte des partis politiques,le décret Charest.Le budget est illimité.

    À ce jour, seule l’animatrice est connue pour nous faire avaler cette pilule empoisonnée,Mme la juge de la cour supérieure,France Charbonneau. Le colloque de 2 ans,tel que décidé par notre gouvernement libéral Charest est une atteinte grave à l’intelligence du peuple.

  11. 11 Jean Paul Tellier Le 21 octobre 2011 à 17h07

    Feu Robert Bourrassa exprime sa honte de Jean Charest lors du congrès libéral.

    À Québec,du 21 au 23 octobre 2011.

    http://ygreck.typepad.com/.a/6a00d8341c5dd653ef0154364ffebb970c-500wi

  12. 12 Jean Paul Tellier Le 21 octobre 2011 à 18h19

    Complément de lecture

    L’incompétence du PM libérale Charest.

    Les Québécois méritent plus de respect que cela.

    http://www.ameriquebec.net/actualites/2010/03/26/fait-il-beau-oui-ou-non-dans-la-construction-et-dans-le-plq-3281.qc

  13. 13 Jean Paul Tellier Le 21 octobre 2011 à 18h51

    Protocole sur la nomination des juges à des commissions d’enquête.

    http://www.cjc-ccm.gc.ca/cmslib/general/JIC-CIsc-protocol-finalF-aout-2010.pdf

  14. 14 Jean Paul Tellier Le 22 octobre 2011 à 0h40

    Texte officiel.

    Décret 1029-2011 du gouvernement du Québec concernant la constitution de la commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction.

    http://www.premierministre.gouv.qc.ca/actualites/communiques/2011/octobre/2011-10-19a-decret.pdf

  15. 15 Jean Paul Tellier Le 22 octobre 2011 à 11h38

    Selon l’ex-juge de la Cour d’appel et de la cour supérieure,Mme Louise Otis,il n’y a pas de précédent judiciaire d’une contamination de la preuve causée par une commission d’enquête.M. Charest lui-même n’a pas réussi à trouver un exemple.

    Le gouvernement libéral Charest et sa gang de moutons rouges pratiquent la culture du mensonge,du crosseur des citoyens.

    http://bit.ly/oOXwS0

    Selon l’ex-juge,Mme Otis,ce n’est pas une commission d’enquête.Les deux tiers des pouvoirs de la Loi sur les commissions d’enquête ont été castrés. C’est un comité de recherche des faits.Pas besoin d’un juge pour faire ça.

  16. 16 Jean Paul Tellier Le 23 octobre 2011 à 10h26

    Partout,dans la province,dans tous les organismes et institutions de l’État,il est temps de responsabiliser les entrepreneurs et les firmes de génie-conseil pour mettre fin à la collusion,à la corruption dans les travaux publics des différents ordres de gouvernance,au vol de l’argent des contribuables.

    Le Québec est confronté a des abus éthiques et des actes criminels de la part de certains entrepreneurs de travaux publics et fournisseurs de services à l’État. Des millions sont escroqués à l’État.Le financement des partis politiques est occulte.

    Il est temps d’avoir une loi plus dure que le False Claim Act,USA,de 1986 .

    Texte original.

    http://www.ameriquebec.net/actualites/2011/06/30/ce-nest-pas-normal-6930.qc#comment-35762

  17. 17 Jean Paul Tellier Le 23 octobre 2011 à 16h56

    Message des avocats de J J Charest aux amis-bandits à cravate du PM libéral.

    http://images.lpcdn.ca/924×615/201110/23/389521-23-octobre-2011.jpg

  18. 18 Jean Paul Tellier Le 24 octobre 2011 à 16h20

    Le PM Charest fait la girouette au congrès de son parti le 21/10/2011.Le pourquoi.

    L’important, pour M. Charest, était de survivre à son congrès. Il est habitué à être contredit par la société civile.

    Le PM libéral John James Charest n’est fort que de la force de sa base libérale, puis du caucus, puis du conseil des ministres. Si ces appuis s’effritent, sa chute sera rapide. La consolidation de cette pyramide est sa seule priorité.

    Trois éléments seulement ont pu le pousser à une telle volte face. Trois éléments qui rendaient le changement de cap indispensable.

    1.Il allait perdre des gros joueurs dans son parti.

    2.Le décret avait un caractère potentiellement illégal.

    3.La Commissaire-juge France Charbonneau allait se retirer.

    Toute l’histoire détaillée est là.

    http://www.ameriquebec.net/actualites/2010/03/26/fait-il-beau-oui-ou-non-dans-la-construction-et-dans-le-plq-3281.qc#comment-35773

  19. 19 Jean Paul Tellier Le 25 octobre 2011 à 4h53

    Jean-François Lisée de l’Actualité a obtenu la photo du second commissaire de la Commission Charbonneau,le 24/10/2011.

    Il est jeune et plein de promesses. Il vient d’une région. Son nom sera bien perçu dans la communauté anglophone, qui se sentira enfin représentée. Il a une bonne connaissance des rouages du financement des partis politiques,au fédéral et au Québec. En plus, c’est un avocat.

    Le voici:

    http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/files/199671.jpg

  20. 20 Pierre Jobin Le 26 octobre 2011 à 2h04

    Marteau est Mort, pourquoi?
    *Si l’Église peut être infiltrée par des déviants sexuels, homosexuels et lesbiennes, alors est-ce si difficile d’imaginer que plusieurs forces policières du Québec, Canada aient aussi été infiltrées par ces mêmes déviants sexuels? Non seulement sont-ils infiltrés de façon extensive, mais ce sont certaines les plus grandes forces policières au Québec qui sont concernées. Au début, j’avais des informations suggérant que c’était quelque chose qui était survenu sur une période de quelques années dans le passé, mais récemment j’ai appris qu’encore aujourd’hui, de nouveaux officiers qui joignent ces forces sont pour la plupart des déviants sexuels.
    Un homosexuel m’a dit qu’environ 6% de la population, peu importe l’époque, est homosexuel. Par conséquent, c’est seulement logique que les homosexuels dans le passé qui soient entrés en prêtrise se dirigent maintenant vers d’autres emplois, et selon mes sources ici au Québec, que cet autre emploi soit les services de police.

    *Extrait de mes écrits sur les déviants sexuels dans la Société québécoise.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

AmériQuébec

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 584 a été rédigé par AmériQuébec il y a 6 ans et 1 mois, le mercredi 19 octobre 2011.

Il y a 20 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: L’objectif de faire renaître le R.I.N. se réalisera-t-il ? Je n’ai jamais versé dans la langue de bois, j’écris et je dis ce que je pense; j’ai toujours donné [...]

2010: Rhéal Mathieu ou encore Vigile pourront confirmer qu’il n’y a pas de collaboration directe entre nous Réponse à l’article Bravo à Vigile J’aimerais préciser quelques petits détails, pour les personnes qui se posent des questions au sujet de [...]

2010: Adoption du projet de loi 115 par bâillon libéral À l'aube, mardi matin, les députés étaient encore à l'Assemblée nationale à débattre du projet de loi 115, remplaçant le [...]

2010: Bâillon et loi 103: Charest se prostitue au nom de l’argent pis du vote ethnique Jamais dans l'histoire du Québec n'aura-t-on vu un gouvernement aussi lâche. Jamais un gouvernement du Québec n'aura été aussi bas [...]

2010: Vigile.net dans la mire: la non-histoire des affiches anti-libérales Décidément, la situation politique au Québec se dégrade à vue d’œil! Après La Presse ce matin, c’est maintenant au tour [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages

4983string(0) ""