Le vendredi 4 février 2011

QuébecEnvironnement

Suspension de l’exploration des gaz de schiste en France

Charest doit s'inspirer du gouvernement français

France ]

Par Parti Québécois

Jean Charest dois s’inspirer de son vis-à-vis français, Nicolas Sarkozy, qui a fait le choix hier de mettre en place un moratoire sur les gaz de schiste, compte tenu des craintes soulevées.

Le député de L’Assomption et porte-parole de l’opposition officielle en matière de mines, Scott McKay, invite le premier ministre du Québec, Jean Charest, à s’inspirer de son vis-à-vis français, Nicolas Sarkozy, qui a fait le choix hier de mettre en place un moratoire sur les gaz de schiste, compte tenu des craintes soulevées.

« M. Charest aime beaucoup s’inspirer des actions de la France. Voilà une occasion à ne pas manquer. L’idée d’un moratoire n’est pas de dire non à tout jamais à cette filière énergétique, mais de prendre une pause pour une réflexion collective et pour mieux encadrer cette industrie. Si la France l’a compris, pourquoi Jean Charest ne le comprendrait pas? », a déclaré Scott McKay.

Le député de L’Assomption rappelle que si Jean Charest prenait la décision d’imposer une suspension temporaire des droits de forage, comme le projet de loi 396 déposé par le Parti Québécois l’automne dernier le prévoit, le premier ministre du Québec recevrait l’appui de trois Québécois sur quatre. « Jean Charest est isolé. Il n’a que l’industrie qui l’appuie actuellement. En agissant dans la précipitation et en improvisant comme il le fait, Jean Charest nuit à l’industrie et à l’économie du Québec, a poursuivi M. McKay. Le projet de loi est écrit, il ne reste qu’à l’adopter et on peut le faire dès mardi prochain », a-t-il ajouté.

Le rapport du BAPE ne doit pas être un faux-fuyant

« Au cours des derniers jours et des dernières semaines, le ministre Arcand et son chef ont laissé croire que le BAPE avait toute la marge de manœuvre pour proposer un moratoire. Rien n’est plus faux et ils le savent très bien : le mandat qu’ils ont rédigé est tellement restreint qu’une telle conclusion n’est pas possible. J’invite donc le ministre Arcand a faire preuve de célérité et à cesser de faire croire qu’un tel scénario pourrait survenir. Qui plus est, avec la confusion évidente relevée dans les documents des différents ministères lors des audiences du BAPE, la preuve est faite que le gouvernement ne sait pas où il s’en va. Soyons responsables! », a pour sa part indiqué la députée de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement et de développement durable, Martine Ouellet.

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Vieux Cascadeur Le 5 février 2011 à 15h43

    du gaz de schiste ailleurs aussi en Europe?
    Junex a un important actionnaire: Cascades Inc, et en particulier son actuel Président du Conseil d’Administration. Cette compagnie aurait-elle trouvé aussi du gaz de schiste au Luxembourg et en Belgique ? Serait-ce finalement la raison pour laquelle Cascades Luxembourg Sarl et Cascades Duffel NV, deux sociétés officiellement existantes au Bénelux, sont toujours présentes aux Registre du Commerce de ces deux pays, bien qu’elles n’y aient ni collaborateur qui y travaille, ni aucune activité industrielle, et que le groupe n’en parle jamais ?

  2. 2 Boulivet Le 28 février 2011 à 4h00

    Sarko fait une pause pour le gaz de schiste c’est vrai!! mais il faut pas rêver et baisser notre garde! 20000 manifestants étaient en Ardêche ces jours-ci et j’espère qu’on sera de plus en plus nombreux…. Parce qu’on nous occupe l’esprit avec la Lybie ce qui nous mènera jusqu’aux vacances d’été ‘si on y arrive ” et là!…. de toutes façons tout est prêt pour forer. Donc battez vous aussi c’est l’avenir de notre planête qui est en jeu

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article