Le vendredi 15 octobre 2010

QuébecPolitique

La coalition contre la loi 103 dénonce le bâillon

Une manifestation prévue le 18 octobre

L'état de la langue française ]

Par Mouvement Québec Français

Le gouvernement libéral fait fi de la démocratie parlementaire et s’apprête à imposer le bâillon pour faire adopter son projet de loi. Le gouvernement persiste et s’entête dans son intention d’appliquer la loi 103, créant ainsi une justice à deux vitesses.

Malgré une opposition quasi unanime exprimée lors des consultations générales sur le projet de loi 103, le gouvernement libéral fait fi de la démocratie parlementaire et s’apprête à imposer le bâillon pour faire adopter son projet de loi. Il est inacceptable que des parents fortunés puissent acheter un droit de passage à leurs enfants et il est inconcevable qu’une nouvelle brèche soit faite dans la loi 101», affirme Yves Beauchemin, en appui à la Coalition contre la loi 103.

Rappelons que 36 groupes sur 43 rejettent le projet de loi 103 et, de ce nombre, 22 groupes demandent officiellement l’application de la loi 101 aux écoles privées non subventionnées. Le gouvernement persiste et s’entête dans son intention d’appliquer la loi 103, créant ainsi une justice à deux vitesses.

Une manifestation spectacle

À quelques jours d’une possible imposition du bâillon, les membres de la Coalition refusent de baisser les bras et poursuivent leur campagne contre la loi 103. Ils invitent la population à participer à une grande manifestation spectacle, Notre langue n’a pas de prix – La Loi 101 n’est pas à vendre !, qui se tiendra le lundi 18 octobre de 18h à 20h, devant les bureaux du premier ministre du Québec, au coin des rues McGill et Sherbrooke.

Plusieurs personnalités participeront à l’événement dont Daniel Boucher, Julien Poulin, Gilles Bélanger, des représentants d’organismes de défense du français, de partis politique, d’organisations indépendantistes et culturelles et des leaders syndicaux.

Non à la loi 103

Au nom des membres de la Coalition, Mario Beaulieu, Yves Beauchemin, Pierre Curzi, Vivian Barbot, Réjean Parent et Françoise David demandent au gouvernement de renoncer au projet de loi qui permet à des gens fortunés de contourner la Charte de la langue française en passant par des écoles passerelles et demandent d’étendre l’application de la loi 101 aux écoles privées non subventionnées.

Liste des membres de la Coalition contre le projet de loi 103

Commission scolaire de Montréal (CSDM)
Centrale des syndicats du Québec
Syndicat de la fonction publique du Québec
Confédération des syndicats nationaux
Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec
Conseil central du Montréal métropolitain
Fédération autonome de l’enseignement
Alliance des professeures et professeurs de Montréal
Union des Artistes
Parti Québécois
Québec Solidaire
Bloc Québécois
Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal
Mouvement Montréal français
Mouvement Montérégie français
Mouvement Laurentides français
Mouvement Lanaudière français
Mouvement Laval français
Impératif français
Mouvement des étudiants pour le français de l’UdeM
Mouvement des cégépiens pour le français
Revue de l’Action nationale
S.P.Q. Libre
Mouvement national des Québécoises et Québécois
Conseil de la Souveraineté
Les Intellectuels pour la Souveraineté
Artistes volontaires
Rassemblement pour un pays souverain
Mouvement souverainiste du Québec
Réseau de Résistance du Québécois
Jeunes Patriotes du Québec
Mouvement pacifique pour l’indépendance du Québec
Comité action indépendantiste et culturelle québécoise du Cégep du Vieux-Montréal
Comité souverainiste de l’UQÀM
Mouvement des étudiants souverainistes de l’UdeM
Forum Jeunesse du Bloc Québécois
Comité national des Jeune du Parti Québécois
Solidarité Québec-Algérie
Amitié Québec-Kabylie
Union des écrivaines et des écrivains québécois
Association des écrivains québécois pour la Jeunesse

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Mouvement Québec Français

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 32 articles

Profil: En tant que citoyens et citoyennes du monde, nous avons la responsabilité de défendre et de promouvoir la différence culturelle et linguistique du Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 455 a été rédigé par Mouvement Québec Français il y a 7 ans et 1 mois, le vendredi 15 octobre 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous L'état de la langue française, Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Commission Charbonneau: Pierre Bibeau et les allégations Lino Zambito a déclaré  ce matin à la Commission Charbonneau  avoir donné une enveloppe contenant 30 000 $ en comptant [...]

2011: Charest protège Tomassi, comme si on protégeait Jean-François Harrisson Vous vous souvenez de l'affaire Jean-François Harrisson? Ce "bon jack" qui était animateur à VrakTV et adoré des jeunes? Tout [...]

2010: Suivez le blogue du Saint Frère André! À la veille de la canonisation du frère André, le 17 octobre prochain à Rome, l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, la [...]

2010: Encore le bâillon pour nous imposer une loi assimilatrice Non, mais franchement, admettons-le, elle se porte drôlement bien la démocratie au Québec… Après les manœuvres répétées de Jean Charest [...]

2010: Charest bâillonne la langue française « En officialisant qu’il utilisera le bâillon afin de faire adopter un projet de loi sur un sujet aussi fondamental [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages

4983string(0) ""