Le Mardi 23 mars 2010

QuébecPolitique

Adoption du projet de loi 57 pour un nouveau régime forestier

Une belle loi... sur papier!

Par Parti Québécois

Au départ, le Parti Québécois souhaitait que ce projet de loi permette de développer au Québec une véritable culture forestière. Nous avons un immense territoire forestier et la population doit en être fière. Malheureusement, le projet de loi fait trop peu pour développer cette fierté.

« Ce projet de loi est majeur pour l’avenir forestier du Québec. Si nous sommes en faveur des grandes orientations contenues dans cette loi, il faut craindre maintenant son application car pour y arriver, la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, aura besoin de moyens financiers et de ressources. La question est donc de savoir si elle aura les moyens de ses ambitions ». C’est ce qu’a déclaré le député de Roberval et porte-parole de l’opposition officielle en matière de forêts et de mines, Denis Trottier, lors de l’adoption du projet de loi 57 qui a eu lieu aujourd’hui à l’Assemblée nationale.

L’opposition officielle a minutieusement étudié ce projet de loi au cours des derniers mois afin de s’assurer que le virage entrepris au Québec, dans son approche forestière, soit réaliste et respectueux des régions.

M. Trottier rappelle par ailleurs que la ministre Normandeau aura pris plus de six mois avant de déposer des études d’impacts, longtemps réclamées par le Parti Québécois. « Dès le dépôt de ce projet de loi en juin 2009, nous avons réclamé ces études parce que nous estimions que cette réforme ne doit pas se faire à l’aveuglette. Ce n’est qu’à la toute fin du processus qu’elle a daigné le faire. En matière de transparence, on aura vu mieux », a poursuivi le député de Roberval.

Il reproche à la ministre Normandeau d’avoir fait le choix de la politique partisane pour mieux contrôler son message et faire croire que le nouveau régime forestier se déploiera à coût nul. Rappelons que ces études font reposer le coût nul sur l’hypothèse que l’industrie payera plus cher pour son bois et que cet argent couvrira les frais du ministère. « L’industrie se meurt actuellement, la crise forestière a déjà frappé toutes les régions du Québec, des milliers de travailleurs ont perdu leur emploi », rappelle-t-il.

Le député se désole par ailleurs que la ministre Normandeau ait fait preuve de fermeture en refusant plusieurs amendements proposés par le Parti Québécois, notamment sur la gestion opérationnelle et le Forestier en chef. « Notre désir, c’était de s’assurer que cette réforme qu’implante le gouvernement soit faite correctement en instaurant des projets pilotes avant la mise en œuvre finale de la loi », a souligné le porte-parole de l’opposition officielle.

Le Parti Québécois surveillera de près le développement de la stratégie d’aménagement durable puisque le gouvernement entend la définir plus tard. De plus, il s’assurera que les partenaires sont satisfaits du fonctionnement des forêts de proximité. Ces deux éléments sont fort attendus, autant dans les régions que dans les milieux environnementaux.

« Au départ, le Parti Québécois souhaitait que ce projet de loi permette de développer au Québec une véritable culture forestière. Nous avons un immense territoire forestier et la population doit en être fière. Malheureusement, le projet de loi fait trop peu pour développer cette fierté », a conclu Denis Trottier.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Parti Québécois
Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 474 a été rédigé par Parti Québécois il y a 4 ans et 9 mois, le Mardi 23 mars 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Philippe Couillard : à peine élu, sa page Facebook est détrônée Suite à l'élection de Philippe Couillard à la chefferie du PLQ, une page Facebook intitulée « Québécois contre Philippe Couillard » a [...]

2011: Guerre “humanitaire” en Libye: aurait-on pu “pré-prévenir”? La guerre « humanitaire » qui a débuté la semaine dernière en Libye deviendra-t-elle un autre « Iraq »? En 2003, la France avait refusé [...]

2010: Les bonis des dirigeants de la SAAQ sont indécents! Le député de Verchères et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Stéphane Bergeron, dénonce avec virulence les importants [...]

2010: L’empreinte écologique d’un taco: 100 000 kilomètres Récemment, l’Institut économique de Montréal (IEDM) s’est penché sur l’étude de la consommation responsable, en particulier sur le débat entourant [...]

2010: Comprendre les tremblements de terre… La planète Terre, par l'existence d'un flux de chaleur qui va de son centre vers son extérieur, généré par des [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages