Le dimanche 21 février 2010

PolitiqueQuébec

Quel est le véritable avenir du Québec?

L'indépendance du Québec ]

Par Jean Rousseau

Jacques Parizeau met en relief le fait que des experts internationaux aient affirmés l’inaltérabilité des frontières du Québec en cas d’indépendance. Pour ma part, ce qu’en pense qui que ce soit ne peut en aucune façon constituer une vérité ou une référence absolue.

Avant de tenter de répondre à cette interrogation, je vais d’abord situer le lieu de mon propos: la psychologie clinique. D’aborder un problème sous un nouvel angle fait apparaître à l’occasion des vérités indétectables autrement.

Si je me réfère au résumé du dernier livre de Jacques Parizeau : « La souveraineté du Québec. Hier, aujourd’hui et demain »
 qu’en a fait un journaliste, l’ancien premier ministre met en relief le fait que des experts internationaux aient affirmés l’inaltérabilité des frontières du Québec en cas d’indépendance. Pour ma part, ce qu’en pense qui que ce soit ne peut en aucune façon constituer une vérité ou une référence absolue. Ce ne sont que des opinions parmi d’autres.

Allons donc consulter les faits. Dernièrement une province de la Géorgie a réclamé son indépendance. Saisissons bien les particularités de l’évènement. La Russie se trouvait dernière prête à intervenir et elle l’a faite. D’imaginer que les anglais (environ 25 millions d’individus sans compter leurs cousins U.S.) vont nous laisser détruire leur Canada sans tenter de nous empêcher de toutes leurs forces et par tous les moyens, relève de la pensée magique.

Si les États-Unis se trouvait à nos côtés lors de cette démarche d’affirmation, il serait permis d’espérer raisonnablement par contre. Mais ce n’est pas le cas. Le joueur se voit ainsi contraint de changer de tactique. La proposition dénommée “Meech” amenée par l’ancien premier ministre Mulroney 
s’étayait sur des valeurs nobles où l’habile négociateur s’était défoncé afin de nous faire une place convenable à l’intérieur de ce pays. Il faut revenir à ses idées et essayer de comprendre pourquoi ça n’a pas fonctionné.

De donner un statut distinct au Québec (ou à un enfant dans une famille) peut faire en sorte de créer de la jalousie chez les autres, même si le discours est valable. Mais si on veut accorder ce privilège à chacune des provinces, le nôtre sera acquis pareillement. À partir de là, il sera plus aisé de faire comprendre au reste, la valeur du fait français au Québec et au Canada, si on tient compte de ce qui suit.

Toutes majorités d’individus ont tendance à écraser les minorités. Les espagnols des siècles derniers ont tués 50 millions d’indigènes lors de l’invasion de l’Amérique du Sud. Essayons d’apprécier les apports intellectuels résultant d’une telle rencontre où ces visiteurs surpassant ce trait simiesque les conditionnant à tout dominer ou à tout anéantir. Saisissons aussi toute la richesse de posséder au moins deux systèmes de référence afin de percevoir la réalité.

Les connaissances que nous pouvons acquérir sur nous-mêmes sont de loin plus satisfaisantes que celles accumulées sur l’espace. Notre tâche consiste donc à reconnaître et à promouvoir ce type d’individu mature, pour lequel, la différence demeure plutôt une promesse d’enrichissement qu’une nuisance à varloper. Et puis concevoir, tel le paléontologue Teilhard De Chardin, un fédéralisme de différenciation (et non de dissolution équivalent au statu quo).

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Jean Rousseau
Consultant, théoricien

Articles rédigés: 59 articles

Profil: Aime réfléchir et écrire sur les sciences humaines. Veux instaurer une éducation et une gouvernance d'avant-garde. Cie Galerie des Talents

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 475 a été rédigé par Jean Rousseau il y a 7 ans et 9 mois, le dimanche 21 février 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, L'indépendance du Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Shani Gelstein, larmes des femmes et baisse de libido masculine Selon un article ((Emotional Signals Are Chemically Encoded in Tears, Researchers Find)) en anglais de Science Daily publié en janvier [...]

2012: L’inacceptable: Jean Barbe réplique à Raymond Bachand Visiblement frustré contre la morale élastique du ministre libéral Raymond Bachand, l'écrivain Jean barbe (( Voir le blogue de Jean [...]

2010: Lucien Bouchard s’est trompé dans le casting Lucien Bouchard a mal compris la distribution des rôles. Elvis Gratton ne désignait pas son frère, mais bien le Nous [...]

2010: Possible fermeture de réacteurs nucléaires en Ontario La décision prise aujourd'hui par Ontario Power Generation (OPG) de fermer quatre réacteurs nucléaires plutôt que d'investir des milliards de [...]

2010: 5% des cégépiens suivent un cours sur l’histoire du Québec Dans le cadre de sa tournée québécoise, la Coalition pour l’histoire était dans la région de Lanaudière pour dénoncer, de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages

4983string(0) ""