Le Mardi 26 janvier 2010

PolitiqueQuébec

Conférence internationale sur Haïti, le Québec politiquement inexistant

Drapeau en berne et État en burqa

Par Le Conseil de la souveraineté

Le Québec serait souverain qu’il aurait été, dans le cadre de la conférence internationale sur la reconstruction d’Haïti l’artisan de la mobilisation de toutes les disponibilités et des volontés internationales de participer à la relance d’Haïti. Mais il n’est même pas invité à cette conférence, volonté du Canada.

Québec/Haïti, tricotés serrés. Depuis longtemps. Plus précisément depuis 1943, quand arrivés directement à Ottawa, le président d’Haïti, Élie Lescot, et sa délégation s’étaient vu refuser d’être reçus et accueillis par le gouverneur général et le premier ministre du Canada.

C’est Adélard Godbout, premier ministre du Québec, qui répara l’affront en les recevant au Parlement de Québec. S’en est suivie une multitude d’invitations qui firent se rencontrer des écrivains et des artistes et travailler ensemble des ingénieurs, des professionnels et des mandarins. La suite allait faire du Québec et d’Haïti des frères!

Dès le début des années soixante, ils sont nombreux à faire la Révolution tranquille et à bâtir avec nous l’État moderne du Québec. Depuis ils ont pénétré tous les secteurs d’activités. Ils sont nos conjoints, nos femmes, nos enfants, nos collègues, nos amis, nos voisins. Ils sont d’ici. 90% d’entre eux choisissent le Québec.

Un grand malheur frappe-t-il leur pays d’origine, c’est tout le Québec qui est touché et qui vibre de compassion. Le nombre de spectacles-bénéfices et les sommes recueillies en témoignent éloquemment. Pour surmonter ce même malheur et reconstruire le pays, c’est encore le Québec principalement qui est et sera mis à contribution, celui d’origine haïtienne comme celui des autres origines, dans ses champs de compétences et de responsabilités : santé, services sociaux, éducation, immigration, sécurité, infrastructures, etc. Et c’est normal. Haïti c’est aussi nous.

Le Québec serait souverain qu’il serait, dans le cadre de la conférence internationale qui s’est ouverte lundi matin à Montréal, l’artisan de la mobilisation de toutes les disponibilités et des volontés internationales de participer à la relance d’Haïti. Il le serait avec l’extraordinaire expertise que ses concitoyens d’origine haïtienne ont développée ici. Il le serait avec toutes les sensibilités que 70 ans de compagnonnage lui ont permis de développer. Il n’en sera pas l’artisan. Il n’est même pas invité à cette conférence. Il y serait qu’il devrait se contenter, comme à Copenhague, d’y jouer les ONG! Volonté du Canada.

Le Canada est souverain. C’est en vertu de ce statut qu’il a convoqué cette conférence internationale. Il la présidera. Mais surtout, et encore une fois, l’expertise québécoise lui servira de marche pied pour hisser très haut son drapeau. Alors qu’au Québec, par la volonté du premier ministre Charest qui a refusé de livrer tout combat pour que Québec y soit, le drapeau sera en berne et l’État en burqa. Inexistant politiquement et étatiquement.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Le Conseil de la souveraineté
Gérald Larose

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 51 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 422 a été rédigé par Le Conseil de la souveraineté il y a 4 ans et 2 mois, le Mardi 26 janvier 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Lèpre: de 700 000 personnes par an affectées à 210 000 « Et il advint, comme il faisait route vers Jérusalem, que Jésus passa aux confins de la Samarie et de [...]

2012: Gesca : organe de propagande non-officiel pour la CAQ Dans un petit papier gribouillé par André Pratte sur le Blogue de l'édito de Cyberpresse, on pouvait lire aujourd'hui comme [...]

2012: Accord Canada – Union européenne Les documents divulgués confirment les préoccupations de plusieurs. « l’AÉCG est un véritable cheval de Troie», a affirmé Claude Vaillancourt, porte-parole [...]

2012: Salle comble pour Option Nationale qui débutait sa tournée à Québec Le député de Nicolet-Yamaska, Jean-Martin Aussant, effectuait ce mercredi le premier arrêt de sa tournée destinée à faire la promotion [...]

2011: La Couronne et l’empire britannique Avant le rapatriement de 1982, la Couronne britannique avait l'autorité de nier le droit du Canada de refuser à Québec [...]

Publiez un article sur Amériquébec

Sondage

Le 4 septembre prochain, pour qui voterez-vous?

Voir les résultats

Archives des sondages